Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : ...
Voir le deal
9.90 €

Galskad Sombrelame, Nain roublard

2 participants

Aller en bas

Galskad Sombrelame, Nain roublard Empty Galskad Sombrelame, Nain roublard

Message par Modimus Jeu 14 Jan 2016, 00:55

BackGround

Nous autres nains sommes vus comme des courtauds, des abrutis, des belliqueux, des intolérants et des radins par le reste des Peuples Libres. Laissez-moi vous dire que ces préjugés sont vraisemblables pour un grand nombre de mes congénères. Mais je suis différent d’eux à bien des égards. Je suis Galskad Sombrelame, et mon rêve est de devenir quelqu'un dans la Guilde des Voleurs et Assassins de Waldorg.
Je ne suis pas quelqu’un de bavard : dans mon métier on sait que moins on en dit et mieux on se porte. Je ne vous parlerai pas de mon enfance, mais je vais faire un effort pour vous, vous le méritez. Je suis originaire d’une population locale qui vit à l’Est d’ici, au-delà du Fleuve Syë. Eh oui, je ne suis pas né en Terre de Fangh, je suis Caladien. Autant vous dire que j’en ai fait du chemin : cela vous montre que je n’ai pas peur d’explorer l’inconnu.

J’ai un peu voyagé depuis que je suis parti du clan Sombrelame. Vers l’adolescence, j’accompagnais plusieurs des membres de ma fratrie pour rendre visite aux cousins blonds des montagnes plus au Nord. Je … n’ai pas apprécié cette réunion familiale et j’ai éprouvé quelques différents qui m’ont conduit à suivre ma propre voie.

Dans la première cité que j'ai croisé, j'ai rencontré pour la première fois d'autres races et une culture complètement différente de la mienne. Même si c'était perturbant, j'ai grandement apprécié cette hétérogénéité. Enfin, cette humeur a durée jusqu'au moment où je me suis rendu compte qu'on m'avait piqué une partie de mes affaires. J'ai bien essayé de me plaindre, mais les gardes humains m'ont ri au nez et à la barbe (que j'ai soyeuse). Du coup, j'ai eu l'impression qu'ici le vol n'était pas puni par la loi. Je me suis renseigné, et il semblerait que les métiers roublards soient monnaie courante.


Naturellement, je me suis dit que c'était le meilleur moyen de me faire les poches. Toutefois, je sais me battre en combat. Je ne suis pas un simple voleur qui éviterait l'affrontement et j'ai l'impression que j'arrive à profiter de ma vigueur et de ma petite taille pour faire des manœuvres adroites en duel.

Je n’aime pas en venir immédiatement aux armes et je préfère négocier ou intimider un adversaire. Après si mes ennemis sont trop stupides pour se rendre face à moi, bah c'est de leur faute hein. De toute manière, je n’assassine personne sans raison et par honneur j’évite de faire couler le sang inutilement. Si l’on en venait à s’affronter, puisque je ne porte pas des armures lourdes et encombrantes pour rester libre de mes mouvements, mes coups sont rapides et violents, de préférence avec des lames tranchantes. Un ennemi qui voit des blessures apparentes est toujours plus susceptible de se rendre.

Concernant les armes, j’opterais pour des lames ou des haches : des trucs tranchants quoi. Si je maniais un marteau je suis sûr que cette crevure de Barbidul s’esclafferait dans sa barbe puante s’il l’apprenait. Donc non, pas d’armes contondantes. Sinon, je suis bien outillé. Elles peuvent en attester. Plus sérieusement, j’ai toujours une arbalète avec moi, un grappin et de la corde. Car comme le dit le proverbe : « Si t’as pas les bons outils au bon moment, quoi que tu te dises, tu te sentiras bien con. ». Je serais sans doute réticent à les utiliser mais on ne sait jamais. Je vais essayer de m'améliorer au crochetage pour avoir accès à toujours plus de trésor.

Enfin, concernant la religion, parce que de ce que j’ai pu voir et entendre, beaucoup de conflits arrivent à cause des divinités. Sachez que j’ai une attirance pour Fuhala, le Dieu de l’Inspiration et de la Libre Pensée. Je vénère aussi le Grand Forgeron et j’évite de négliger les autres dieux en les sollicitant par des prières anodines lorsque le moment et propice. Car je crois que chacun d’eux à sa place et qu’il vaut mieux les flatter que de les mettre en rogne. Mais bon, je pense qu’il faut surtout compter sur soi-même.


Bulletin Cérébral de sa première aventure

J'en ai marre. J'ai du poireauter deux journées dans cette taverne pour me remettre de mes blessures. Après, c'est normal : jamais j'aurais dû m'aventurer avec des Oreilles-Pointues. Vous voulez savoir comment j'en suis arrivé là ? Je vous explique. De toute manière, j'ai que ça à faire.

On m'avait fait comprendre que si je voulais faire carrière avec ma mentalité, il fallait me diriger vers Waldorg. Je connais pas trop la ville, mais j'espère bien rentrer dans leur Guilde de Voleurs. Mais le truc, c'est que j'avais jamais quitté les montagnes jusqu'alors et j'ai fini par me perdre en Caladie. Remarquez, j'ai vu du pays. Lors d'une halte à une taverne d'un village du coin, y'a un ivrogne qui a voulu bastonner la tenancière. Ça ne m'étonnait pas, il ne m'a pas retourné la politesse lorsque j'ai levé mon verre en pensant trouver un camarade de beuverie. Y'a un archer qui a voulu défendre la gueuse et en sautant sur le comptoir. Moi j'ai rien fait au début parce que la patronne n'avait pas voulu me faire une ristourne sur son plat. Mais là j'ai eu l'idée de lui demander une récompense. Du coup, j'ai poussé l'archer à couvert et je lui ai montré mes compétences de Masout en plantant ma dague dans le dos de l'ivrogne. Ah ben oui, le type il commençait à vouloir tuer des gens. Je pensais pas qu'il était si faible vu sa corpulence mais apparemment il est mort le gros con. Là-dessus j'ai expliqué à l'humain qu'un arc c'était pourrave et qu'il fallait mieux utiliser une arbalète parce qu'avec ce genre d'armes on faisait plus de dégâts.

Après y'a un Oreilles-Pointues en robe qui s'est amené pour nous dire qu'un vieux voulait nous filer une quête. J'avais pas confiance parce que cet elfe avait joué avec le feu de la cheminée pendant le combat et s'imaginait qu'on avait besoin de lui. Le vieux c'était un vétéran, le chef de la milice locale et il lui fallait une bague dérobée par les bandits. Il proposait 500 pièces d'or ! J'ai sauté sur l'occasion et je suis parti avec l'archer. Le mage nous a suivi et apparemment l'humain était d'accord parce que selon le questeur on ne reconnaitrait la bague qu'avec une aura magique.

Je me suis rendu compte de ma bêtise parce qu'en fait il faisait nuit mais Yarlig (ouais j'ai appris son nom) m'a prêté une torche donc ça allait. Je me demandais pourquoi il avait les cheveux longs. Avec le maniement d'un arc c'était trop elfique à mon goût donc je le prennais pour une tapette. Le mage Finil il a fait le malin avec sa nyctalopie. Lorsqu'un orage a éclaté il nous a conseillé de nous réfugier sous un arbre. J'aurais refusé mais des éclairs ont commencé à tomber et j'hésitais à risquer de m'en prendre un sur la gueule. C'était la pire nuit de ma vie, coincé sous un arbre avec un Oreille-Pointue en robe et une tarlouze d'archer. Du coup mon idée d'investir le camp de bandits durant la nuit est tombé à l'eau.

À l'aube, j'ai insulté le mage car on s'est rendu compte qu'il y avait une maison en ruines un peu plus loin qui aurait fait un super abri. Du coup moi j'y ais mangé et dormi. J'ai même dormi plus que de raisons parce qu'à mon premier réveil, je me suis rendu compte que j'avais dormi devant un coffret dissimulé. Ça c'est parce que nous les Nains on a un instinct supérieur aux autres pour trouver des trésors. Le problème, c'est que j'ai pas eu l'idée de regarder s'il était piégé et un dard m'a endormi. Heureusement les deux autres m'ont pas forcé à me réveiller et je me suis plains que c'était débile de piéger un coffre. Un coffre c'est sensé être une bonne nouvelle et rempli de trésors, donc c'est sacré faut pas y toucher. Il vaut mieux piéger les accès aux coffres comme ça on s'assure qu'on ne nous piquera pas le coffre et son contenu.

On a fini par trouver le campement et là j'ai proposé de faire diversion avec le mage qui psalmodiait des trucs incompréhensibles. Moi je voulais qu'on essaie de dérober la bague en douce, pas qu'on affronte les bandits parce que ce n'était pas la mission. En plus, j'avais compté 6 humains en plus du chef alors que nous trois on était plus spécialisé dans le combat à distance. On a pas eu le temps d'élaborer une stratégie à cause du mage qui a commencé à ricaner comme un sadique en parlant de les brûler tous dans un enfer sur terre. L'archer m'a expliqué qu'il avait déjà vu un compagnon devenir fou après avoir mangé un champignon et craignait que l'elfe n'était en train de subir le même truc. Enfin tout ça a alerté les bandits et ils ont commencé à nous attaquer. J'ai à peine eu le temps de loger un beau tir d'arbalète dans le premier qui s'est approché que j'ai du me battre avec ma dague. Et ensuite ... c'est devenue le bordel.

Moi j'ai super bien combattu et j'ai un peu morflé parce que j'en affronté un bandit dont j'ai tué après lui avoir tranché le pied, puis un autre que j'ai achevé et enfin un troisième que le mage a fait cramer dans une boule de feu majeure qui a roussi ma barbe.Y'a l'archer qui en a eu un aussi. J'en ai profité pour sauter au-dessus des cadavres et prendre l'initiative contre deux bandits en même temps pendant que l'humain était en prise avec juste un type. J'aurais ptêt du l'aider parce qu'il s'est viandé et il en est mort. Pendant ce temps, le mage il faisait apparaître des flammes, encore et toujours des flammes. J'étais trop occupé dans mon combat après avoir tué l'un de mes adversaire et avoir failli être embroché, mais une grosse bourrasque m'a sauvé et a dévié la lame du bandit de la trajectoire de mon cœur. Du coup, y'a le bandit derrière moi qui a commencé à m'attaquer par derrière le saligaud. J'ai esquivé en arrière ...

... et à ce moment j'ai été pris dans un tornade de flammes qui m'a brûlé. Heureusement ma peau était épaisse et j'ai survécu. Quand je suis revenu à moi, la première chose que j'ai aperçu était une mangeoire et je m'y suis précipité. Je n'étais pas en feu mais j'avais super chaud ! Alors que je commençais à courir, ma veste en lambeau, j'ai pris une estafilade dans le dos. J'étais grave énervé et je me suis retourné dans un mouvement digne des plus grands guerriers : ma dague a décrit une large lune qui a tranché la gorge de mon opposant : au final c'était l'un des bandits qui avait survécu. Y'avait le mage qui était derrière, les yeux luant toujours de sa perversion sadique, mais j'en avais rien à foutre : j'ai plongé dans la mangeoire pour calmer mes brûlures.

Une fois réhydraté, j'ai voulu savoir ce qu'était advenu de l'archer. J'ai insisté pour que le mage reste : il avait trouvé la bague et voulait partir pour faire souffrir des gens, mais j'avais pas peur de lui. De toute manière, je pense que la perspective que je le tue l'a convaincu : il était épuisé. J'ai retrouvé le cadavre de l'archer à moitié calciné et je me suis rendu compte de l'horrible vérité : lui aussi était un Oreilles-Pointues ! J'ai longuement hésité parce que mourir ainsi c'était moche du coup j'ai prié le Grand Forgeron pour que son destin soit changé et ça a marché ! C'était cool parce que du coup il a une dette vitale envers moi et je l'ai signalé que ce service lui coûterait 500 pièces d'or, en plus de la honte d'avoir été sauvé par un nain ! Bon en fait ce sont tous les deux des demi-elfes mais je vois mal la différence.

Enfin, j'ai fouillé les cadavres pendant qu'il se remettait de sa mort et que le mage se reposait. J'ai amassé un paquet de fric ! Moi et Yarlig on a fouillé le campement : il a trouvé un plastron à se mettre sur le torse (vu que toutes ces affaires avaient cramé dans les sorts de feu)  et moi une cotte de mailles pour que j'ai pas l'air débile avec une veste à moitié rongée par les cendres. Yarlig a tenté de faire passer ça pour le paiement de résurrection en prétextant une valeur de 500 pièces mais je lui ais dis que ça comptait pas : un marchand ne rachète jamais au même prix et que c'était un partage de protection. En plus, j'ai trouvé un papier et j'ai accepté de partager la somme qu'on doit retirer à une banque en échange de la lecture du document.

On est revenu à l'auberge et on a partagé la récompense équitablement. Au final, je pense que les deux Oreilles Pointues ont eu de la chance de croiser ma route sinon ils seraient décédés. Maintenant faut que je me rachète une arbalète parce qu'elle aussi est inutilisable à cause du feu. J'ai pas envie de continuer une aventure avec le mage, vu que Finil m'a brulé la barbe. Si jamais dans la Guilde des Voleurs de Waldorg je peux leur faire voir de toutes les couleurs ce sera une sympathique revanche. Je sais pas trop quoi penser de Yarlig mais je vais rester avec lui tant que j'aurais pas mon or. Et aussi parce qu'il a une grosse dette dont j'espère bien tirer profit.
[Partie MJtée par Sheryo-Vipor le 25/01/2015]

Bulletin Cérébral de sa "deuxième aventure
"

Yarlig était trop couard pour bouger et voulait se remettre de sa mort avant de repartir. Mais moi, j'en avais marre d'attendre alors je me suis barré. Je lui ais fait signé un document attestant qu'il me devait la moitié de la somme du bon au porteur. Il m'a payé les frais de la taverne pour l'ensemble de mes deux journées : ça lui a fait mal aux bourses mais c'était ma condition pour que je considère la partie financière de sa dette réglée. La chiantise de la situation avait une valeur inestimable. Je suis enfin partie en suivant les conseils de l'archer en direction de l'Ouest. J'ai traversé une partie de la chaîne montagneuse facilement praticable en suivant une colonne de marchands. L'un d'eux se disait du Donjon Facile du coup j'en ai profité pour lui acheter une arbalète toute neuve et de meilleurs carreaux avec une ristourne ! J'ai aussi acheté des torches parce que c'est trop con de rater des occasions de se faire de la thune juste parce qu'il fait nuit et qu'on y voit rien.

Après, j'ai laissé le convoi lorsqu'on a rencontré un village. On m'a dit que Waldorg n'était plus qu'à 4 jours de marche en direction du Sud-Ouest, mais qu'il fallait continuer vers l'Ouest jusqu'à traverser l'embouchure du Fleuve Sye. J'ai demandé quels genre de guildes existaient aussi à Caladorg, mais la cité n'avait pas la même réputation que la capitale magique de Terre de Fangh. Et vu que mon objectif restait de faire chier les mages de feu pour me venger, j'ai décidé de continuer. J'ai pris une collation à la taverne avant de repartir.

J'ai du picoler comme un soiffard parce que je me suis réveillé en pleine après-midi dans la même taverne accoudé au comptoir. Je comprenais rien à ce qui se passe et y'a un mage qui a donné son nom pour se présenter et je commençais à m'énerver. Y'avais un humain encapuchonné et
un petiot qui avait même pas trois poils au menton qui me regardait bizarrement. Mais après le tavernier m'a offert une bière gratuitement du coup j'en avais plus rien à foutre. Et vu que j'étais en forme, j'suis reparti vers la cité de Waldorg.

Galskad a subi une perte de mémoire divine durant cette aventure et se rappellera petit à petit de ce qu'il s'est passé en observant les trucs qu'il a récupéré dans l'aventure.

[Partie MJtée par Izanagor le 31/01/2015]

Voir ici le supplément Nain de la mafia.

Avant et après la 1ère aventure.

Avant et après la 2nde aventure.

Fiche de Personnage:


Dernière édition par Modimus le Mar 28 Fév 2017, 18:03, édité 24 fois
Modimus
Modimus
Aventurier

Localisation : Limoges
Date d'inscription : 28/12/2012

http://www.pagon.org/v2/profile.php?mode=register&sponsor=70

Revenir en haut Aller en bas

Galskad Sombrelame, Nain roublard Empty Re: Galskad Sombrelame, Nain roublard

Message par Modimus Jeu 14 Jan 2016, 01:02

[À SUPPRIMER]


Dernière édition par Modimus le Mar 28 Fév 2017, 17:40, édité 11 fois
Modimus
Modimus
Aventurier

Localisation : Limoges
Date d'inscription : 28/12/2012

http://www.pagon.org/v2/profile.php?mode=register&sponsor=70

Revenir en haut Aller en bas

Galskad Sombrelame, Nain roublard Empty Re: Galskad Sombrelame, Nain roublard

Message par Modimus Dim 24 Jan 2016, 20:13

[À SUPPRIMER]


Dernière édition par Modimus le Mar 28 Fév 2017, 17:40, édité 4 fois
Modimus
Modimus
Aventurier

Localisation : Limoges
Date d'inscription : 28/12/2012

http://www.pagon.org/v2/profile.php?mode=register&sponsor=70

Revenir en haut Aller en bas

Galskad Sombrelame, Nain roublard Empty Re: Galskad Sombrelame, Nain roublard

Message par lothaire3 Dim 24 Jan 2016, 22:51

Salutations,

Je tiens à rappeler à tout ceux capable de lire un règlement que le double post est interdit sur ce forum, surtout en section fiche de personnage. Tout manquement à cette règle est passible d'avertissement.

Si vous avez quelque chose à ajouter, merci d'employer le bouton "éditer", bouton sus-nommé prévu à cet effet...

Cordialement,

Lothaire


P.S : Concernant ta fiche, outre le fait que les équipement à bonus sont hyper mal vu à la création sur ce forum, tu explose ton pécule de départ quand il s'agit d'achat d'équipement. En effet, en armement, tu en a, rien que pour l’arbalète, pour 120 PO alors que tu est limité a 90. Et je ne parle pas des armure, où, rien que tes bottes valent 100 PO... tout comme ta veste d'ailleurs...
Bref, tu as dit que tu changerais l'équipement, mais je ne saurais te conseilleur de le changer en prenant en compte cette limite maximale de 90 PO (soit ton argent de départ)

─────────────────────
Personnages:

"The seagull,
Wonder if she is sad,
Left alone without being touched
By the blue of the sky,
Or the blue of the sea."...
lothaire3
lothaire3
Aventurier

Date d'inscription : 18/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Galskad Sombrelame, Nain roublard Empty Re: Galskad Sombrelame, Nain roublard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum