Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Samsung Galaxy Tab A7 – Tablette 10.4″ – Full HD, Wi-Fi, 3 Go ...
135 €
Voir le deal

Zaracdo Aspirant Paladin de Kornettoh

Aller en bas

Zaracdo Aspirant Paladin de Kornettoh Empty Zaracdo Aspirant Paladin de Kornettoh

Message par JeanOeudes Mer 15 Mar 2017, 22:07

Je suis Zaracdo, fils de Margot, prostitué et de Garacdo, mercenaire. Ma naissance est dût à un accident, mon père était un client habituel de ma mère et un jour son ventre c'est arrondi. Quelques mois plus tard, je suis né et elle m'a présenté à Garacdo. Comme mon père est un mercenaire, il n'a pas voulu me prendre sous son aile mes premières années de vie. J'ai donc été élevé dans le bordel « les jambes écartées » d'une ville dont je ne me souviens même plus le nom.

Quand j'étais jeune, j'aimais bien me battre avec les autres enfants du quartier. Pour rigoler, ils me disaient « Fils de pute !! » alors moi pour rigoler, je les coursais, les attrapais et leur pétais la gueule... qu'est-ce que c'était marrant !! J'aimais bien cette période de ma vie, remarque, aujourd'hui, cela n'a pas trop changé. Régulièrement Garacdo passait nous voir, Margot et moi. J'étais contant de le voir, c'est lui qui m'a appris à me battre. Il me disait toujours « Pour qu'un homme deviennent fort, il doit soulever des choses de plus en plus lourde et casser la gueule a beaucoup de personne aussi forte que lui. Si tu t'attaques au faible, ce n'est pas amusant. » Mais moi je trouvais ça toujours amusant, même avec les plus faible. Et puis il y a cette voix aussi. Je suis le seul à l'entendre. Depuis mon plus lointain souvenir, elle a toujours été là. C'est elle qui me disait par où passer pour rattraper les connards que je tabassais, mais pas que, elle me donnait des conseils sur comment bien faire mal au gens. Par exemple, c'est elle qui m'a appris qu'en pincent les tétons et en les tordant cela faisait très mal, un bon coup de pieds dans les couilles aussi, ça marche tout le temps ça ou même encore, d'arracher une oreille avec ses dents... c'est ce que je préfère.

Un jour, Garacdo est revenu, il m'a dit « Aujourd'hui, tu es assez grand pour que je t'emmène avec moi et mes camarades vivre l'aventure de la vie » Sur le moment, je n'ai pas très bien compris ce que cela signifiait... et je m'en foutais complètement. Moi ce que je voulais, c'était buter pour de vrai des gros cons, pas seulement leur faire mal. Margot m'interdisait toujours de trop mutiler les autres enfants, parce que sinon j'allais avoir de plus gros problème que le grosse Marguerite. Elle était super grosse, certain homme aimait bien la fourrer, moi elle me donnait l'envie de vomir. Donc j'essayais de pas trop abîmer les enfants du quartiers, histoire de pouvoir leur casser la gueule quelques jours plus tard. Bref, donc Garcdo est venu me chercher, il m'a appris à me battre avec une épée. C'est marrant, quand je l'utilise bien y a plein de sang qui sort des gens, c'est super drôle. Un jour, alors que nous étions en route vers une ville, la voix m'a dit que des bandits se cachaient derrière des buissons. Je l'ai rapporté à Garacdo, nous avons fait un petit détour, pour prendre par surprise les bandits en question. Comme c'est moi qui l'ai dit à Garacdo, j'ai eu droit de les décapiter avec mon épée. C'est mon moment préféré passé avec lui.

Quelques jours plus tard, nous arrivâmes dans une très grande ville appelée Glargh. J'ignorais totalement qu'autant de gens pouvait vivre au sein d'un même endroit. La voix dans ma tête me disait « Cela en fait du monde que tu pourras mutiler, torturer et tuer. » j'étais tout à fait d'accord avec elle, mais Garacdo m'avait stipulé de rester discret dans cette ville. « Tu ne connais personne et personne ne te connaît, donc pas de traitement de faveur te concernant, certainement pas envers les étrangers » me disait-il. Il se dirigea vers une auberge où il avait ses habitudes. Nous passâmes par des parcs, des ruelles, des places et différents temples de Dieu. Rien de tout cela ne m’intéressait particulièrement, sauf une chose. Devant un temple, la voix me dit « Regarde Zaracdo sur ta droite. Regarde bien ce temple, c'est là que tu iras vivre à partir de demain. » Je lui demandais pourquoi. « Parce que c'est mon temple, tu ne le sais pas, mais depuis ta naissance tu m'appartiens, c'est grâce à moi que tu es ce que tu es !! » me dit-elle. C'est mots résonnèrent dans mon esprit, comme s'ils venaient d'être gavé dans du marbre.

Une fois arrivé à l'auberge « Le pendu sans tête », nous installâmes nos affaires dans la chambre et nous partîmes manger. Le soir, je parlais du fameux temple à Garacdo. « Pourquoi veux-tu aller vivre là bas ? Tu ne connais personne et tu ne sais même pas pourquoi ce temple existe. » Ne sachant quoi lui répondre, je lui racontais l'histoire de la voix dans ma tête. Il se mit à rire et je ne comprenais pas pourquoi. « Toi, paladin de Khornettho. Je n'ai jamais entendu d'histoire aussi stupide. Alors arrête avec ses conneries et va te coucher, demain nous partons vers le Sud Ouest chasser. Alors va au lit. » Je devins rouge de colère, je donnai un coup de poing dans sa sale gueule pour le faire taire. Mais cela ne marcha qu'à moitié « Je veux vivre là bas ! » lui dis-je. Il me donna un coup de poing comme jamais il ne m'avait donné. J'étais à deux doigts de vomir ce que j'avais mangé juste avant. « Laisse moi te dire pourquoi tu n'iras pas vivre là bas. Premièrement parce que je te l'interdit. Deuxièmement, parce que tu n'as pas assez de prestance pour être paladin. Et troisièmement, parce que tu n'as pas assez de couilles pour me désobéir. » Je me relevai. Je ne dis rien. Je lui donnai un autre coup de poing dans sa gueule. Il ne broncha pas. Je lui donnai un coup de poing au ventre. Comment faisait-il pour rester debout ? Je lui donnai un coup de pied dans les couilles, mais il attrapa ma jambe juste avant, me souleva et m'envoya à l'autre bout de la salle commune de l'auberge. « C'est bon, ta fini ? » Me demanda-t-il. « NON » lui répondis-je. Il me pris par le col et me donna coup de poing sur coup de poing. Il me péta le nez. Je me mis à saigner du visage, mais d'où venais ce sang ? Et puis plus rien.

Je me suis réveillé le lendemain matin, devant l'auberge, le visage douloureux, j'avais du mal à ouvrir mes yeux, alors que j'étais réveillé. Mon sac était à côté de moi, ainsi que mon épée. Je me suis levé et dirigé vers le temple de Kornettho. « Oui, c'est bien Zaracdo, fait ce que je te dit. » Me dit la voix. Arrivé devant le temple, un homme vêtu de noir et de rouge m'arrêta et me baragouina quelques choses que je ne comprenais pas. J’avançais sans me préoccuper de lui. Il brandit sa massue pour l'écraser contre mon crâne, enfin je suppose. Je fis un pas de côté et lui donna un coup de poing dans les côtes, un coup de pied dans les couilles et je lui arracha l'oreille avec mes dents. Cette chochote s'était mise en boule, je sortis mon couteau de poche et l'égorgea. J'entrais dans le temple de Kornettho pour devenir paladin. Mon apprentissage fut long et pénible. J'appris à lire, écrire et compter. On m'enseigna la doctrine de mon dieu « Frappe d'abord, et frappe ensuite », ça, c'était facile. Je devins plus fort. Par contre, mes précepteurs me dire qu'ils ne pouvaient rien pour mon nez cassé, j'aurais une sale gueule pour le reste de ma vie. Je leur répondit « Ce n'est pas trop grave, plus on a une sale gueule et moins les connards viennent te faire chier ».

Une fois mon apprentissage terminé, je revêtis l'habit noir et rouge de mon Dieu. « C'est bien Zaracdo, tu as fait exactement ce que je souhaitais. Porte ma parole dans les plus lointaine contrés du monde et massacre à tour de bras. Ces mots seront les derniers que tu entendra de moi. Je serais là pour toi, mais uniquement quand tu le méritera. Adieu... »
Zaracdo Aspirant Paladin de Kornettoh Person13

JeanOeudes
Aventurier

Date d'inscription : 24/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum