Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Oörkhõlf le Sam 25 Mar 2017, 20:27

J'ouvre ce sujet ici, parce que c'est pas quelque chose de vraiment officiel dans le Jdr Naheulbeuk.

Sachez que c'est un sujet qui est ouvert à des avis, retours, etc, alors si vous voulez ouvrir votre clapet, faites-le.


Après plusieurs univers de fantasy explorés plus ou moins profondément, j'ai plusieurs fois vu revenir une notion que je trouve vachement intéressante, et que l'on pourrait voir à appliquer (ou non), à la terre de Fangh et ses alentours (Faudrait vraiment trouver un nom pour le monde en général). Bon, toujours est il que je me considère pas comme quelqu'un qui connait à fond le sujet dont je vais parler.

       Avez-vous déjà entendu parler du Veil ? Si oui, c'est chouette, sinon, ben, petite explication du principe: En gros, on part du principe que les dragons ne sont pas des créature ordinaires (je crois qu'on est tous d'accord sur ce point), ce qui fait que lorsque certains dragons font leur apparition dans certains endroits, l'endroit en question va avoir tendance à réagir d'une manière assez...inattendue. L'idée est que la présence du dragon va avoir une influence sur l'environnement, à plusieurs échelles. En premier lieu, la végétation va avoir tendance à devenir plus dure, ou alors se flétrir, rendant alors l'endroit hostile, soit par son absence de verdure, soit par le fait que la verdure est, au choix: 1-Empoisonnée 2-Autonome & agressive 3-Autre truc pas cool. L'autre échelle va être à celle de la faune. Les animaux vont basiquement devenir agressifs, ou alors mourir dans le cas ou la végétation disparait (a plus manger). Si ces derniers survivent, ils vont alors à leur tour muter plus ou moins rapidement (plus dangereux, youpi). Pour ce qui est des populations, l'effet est le même que pour les animaux, sauf que les effets psychologique interviennent beaucoup plus rapidement (cela étant du au fait que les humains ont une conscience bien plus manipulables), et se manifestent par la colère, l'agressivité, la folie et bien d'autres choses qui facilitent le contact en société.

(Sources des effets: La Geste des chevaliers dragons (superbe BD au passage), et (bon, faut rendre à césar ce qui lui appartient) Le Collège invisible (oui, j'ai honte))

Bon, petit point important: Ces effets sont un phénomène magique, et comme toujours, il y a des particularités. Il est essentiel de savoir que les jeunes femmes VIERGES sont immunisés aux effets du veil (pour les puceaux, je crois pas, en vrai ça doit être une affaire d'hymen).

Généralement, le phénomène se propage comme une onde, ce qui signifie qu'une partie de la population peut être atteinte, alors que l'autre non. C'est pourquoi on ressort alors les vieilles méthodes pour se prémunir de ses effets (oui, ça va être drôle). Bien entendu, comme on est souvent au moyen-age, c'est toujours les faibles qui en prennent plein la gueule: et la, en l’occurrence, je vous le donne en mille, les vierges vont prendre cher:
+18:

"Il est dit que boire une coupe de sang lunaire des vierges prémuni du mal pour une semaine, boire leur sang tout court de façon quotidienne permet d'avoir les mêmes effets. Et enfin, en déflorer une vous immunise pour un mois entier ! 100 pièces pour pouvoir prendre le pucelage de la première du lot messieurs ! Ne vous poussez pas ! Non, ne vous inquiétez pas, elle n'a que 5 ans, elle ne peut pas vous repousser."
Vive cette belle époque. La où c'est drôle c'est que sa ne marche pas, et le marchandage s'intensifie avec la folie grandissante.

Bon, il faut aussi prendre en compte un truc important: Le dragon.
Généralement, plus le dragon est vieux et/ou méchant, plus le Veil va être intense. Cependant, dans certaines des œuvres ou ce phénomène est mis en scène, le machin a un effet proportionnel à l'état d'esprit du dragon (Colère, Babacoul, Aimable, tout ça), Donc, dans l'idée, cette drôlerie n'est pas nécessairement maléfique, elle peut même être bénéfique quand on y réfléchi.

(La l'idée vient plutôt du tome 3 de la série de BD "NAINS", ou encore du film "The Hobbit" (l'or corrompu qui rend fou, tout ça tout ça))


Bon, pour le moment j'en suis là de mes réflexions. Le post original sera sûrement modifié en fonction des retours, avis et engueulades débats.

Donc pour le moment c'est un peu brouillon, mais je clarifierais ça à l'avenir (et aussi quand je me rappellerai exactement de quelles œuvres viennent ces idées)

Maintenant, c'est à vous ! Que pensez vous du Veil ! Comment doit-il être interprété ? Peut on envisager de le prendre en compte dans Naheulbeuk ?


VOUS
avez la parole


Dernière édition par Oörkhõlf le Dim 26 Mar 2017, 20:18, édité 1 fois

─────────────────────
Aglaé de la forêt, Sorcière de niveau 4
Jean Khevun, pèquenot en puissance de niveau 2
Rikikiton Gnome voleur de niveau 1
Les frères Karabasov 3 nains unis par le sang pour une chiantise au cube
Michael Davhre, un petit nécromancien
Oörkhõlf
Oörkhõlf
Aventurier

Localisation : Dans ton cou
Date d'inscription : 19/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Deemshakk le Dim 26 Mar 2017, 11:58

Salutation,

Alors, ma première réflexion en lisant cela a été : "c'est pas un tout petit peu déjà le rôle du Chaos ça ?"

Je suis d'accord sur le fait qu'un dragon est une créature spécial, mais de là à modifier environnements .... Je ne pense pas, les dragons ne représente pas vraiment la source des "grand pouvoirs" dans Naheulbeuk, ce rôle revient principalement aux dieux/démons.

Après rien n’empêche un dragon d'utiliser la magie pour modifier son environnement, mais l'idée du "Veil" ne me semble pas approprié.

En lisant la description des dragon du bestiaire, on vois plus des sortes de prédateur ultime magique, en lien avec les éléments. Mais ils ne semblent pas posséder l'importance que le "veil" voudrait leur donner.

Le rôle de corruption revient principalement aux dieux démon du chaos et à leur généraux, le meilleur exemple reste Gzor. Et je pense que c'est déjà assez bien pour occuper les aventuriers.

Pour moi il n'est pas utile t'intégrer le "Veil" à Naheulbeuk, mais certain MJ pourrons peut être trouver l'idée intéressant. Et puis bon, le dragon ça reste un truc que chacun fait un peu à sa sauce.

PS : (bon par contre le petit passage 18+ n'était pas forcément nécessaire.)

─────────────────────
The fleshless is coming, fear his power !!
Deemshakk
Deemshakk
Aventurier

Localisation : Dans un caveau humide et froid
Date d'inscription : 14/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par metar86 le Dim 26 Mar 2017, 15:11

Bonjour,

Je dois m'avouer étonné, car je n'avais jamais fait un rapprochement entre l'état de l'environnement et et un dragon. Notamment dans le sens où il s'agit d'une modification magique plus ou moins volontaire de la part du dragon lui-même, et non pas le fait que le-dit dragon a une biologie bizarre qui pourrit le lieu où il a décidé de crécher, ou que les humains sont des êtres influençables de nature et sont prêts à croire n'importe quoi si ça leur garantit de vivre une semaine de plus(d'où les folies avec les vierges, venant probablement de la Bible qui tend à démoniser les dragons, et donc les vierges sont une anti-thèse de ceux-la, étant l'innocence pure). En d'autres termes, je pense que l'idée du Veil ne colle pas aux dragons en général avant de coller aux dragons de Naheulbeuk.

Les dragons n'ont pas cette image de créature mystique/surnaturelle et qui auraient donc une aura à même de modifier leur environnement. Il s'agirait bien de créatures magiques qui en imposent beaucoup, mais je n'irais pas jusqu'à les comparer à un fantôme, un démon ou une créature extra-dimensionnelle, à qui le Veil iraient comme un gant. Sur ce point, je rejoins Deemshakk. Les Dieux-Démons à la Gzor, Slanoush ou Niourgl seraient plus appropriés pour avoir une aura digne du Veil dont tu parles.

─────────────────────
#LePtitChieurBizarroïde
metar86
metar86
Aventurier

Date d'inscription : 12/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Oörkhõlf le Dim 26 Mar 2017, 21:07

Bon, déjà, merci pour vos retours !

@metar86 Je  tiens à éclaircir un truc : Je cherche pas la à établir une généralité sur les dragons dans TOUT les univers de fantasy. Chaque univers à sa propre idée des dragons, certains les introduisent par la mythologie, et leur donnent de grands pouvoirs, ou des rôles importants différents de celui de "Grosses bébètes". D'autres leur donnent des facultés de voyages entre différents plans d'existence, et plein d'autre idées plus ou moins farfelues.

La l'idée du Veil ne vient pas de nulle part, c'est vraiment un thème qui est récurent dans certaines œuvres, il a juste des noms et des aspects différents. Donc oui, il ne va pas coller à l'image de tout les dragons d'heroic fantasy (cf: Dragons dans Lanfeust de Troy), mais les univers ou il est abordé le font bien collé à leur façon (Je vous renvoie vers les œuvres que j'ai cité).

@Deemshakk Je me rend compte que j'ai un peu trop insisté sur l'idée de "Corruption" du machin. Faut comprendre que cet aspect extrême n'est pas présent dans toutes les œuvres où le Veil est représenté/évoqué. Il s'agit même la plupart du temps seulement de l'aspect psychique de la chose. Et c'est un truc que l'on peut comprendre en imaginant qu'on à affaire à des bestiaux qui: 1-Volent 2-Peuvent être très gros 3-Ont des dents et des griffes bien coupantes 4-Crachent parfois du feu 5-Font plein d'autres trucs pas cool 6-Utilisent parfois la magie. Bref, quand on à affaire à un truc qui possède 50 outils pour vous faire mourir, ben on a les jetons, et quand en plus le machin décide de s'installer et qu'il pourrait passer un de ces jours faire ses emplettes en steak chez  vous, on a vite fait de virer maboul, surtout quand la bestiole a des moyens de pressions et d'exercer sa tyrannie assez   convaincants.

Je suis pas expert par rapport au fondations de tout ce qui est lié au psychisme, mais je sais qu'on part sur la base d'allier Force d'esprit et Charisme (dans Naheulbeuk et ailleurs). Si on regarde un mage "mentaliste" qui a un aspect assez convaincant (badassitude, prestence), et un force d'esprit convenable, ben à coté, on peut se dire que le dragon, lui il fait peur (Charisme ++), et en terme de force d'esprit, ça peut dépendre (#dragondebanlieue). A coté, si un haricot a un force spirituelle proche de celle d'un dragon vénérable, tout ça tout ça, ben, c'est un haricot quoi (Je divague et je sais pas si j'ai été assez clair dans mes idées).

Pour finir je tiens juste à dire que le but premier de ce sujet n'est pas d'inclure cette histoire de Veil dans le Jdr Naheulbeuk, mais de parler de ce phénomène et de son idée générale.

─────────────────────
Aglaé de la forêt, Sorcière de niveau 4
Jean Khevun, pèquenot en puissance de niveau 2
Rikikiton Gnome voleur de niveau 1
Les frères Karabasov 3 nains unis par le sang pour une chiantise au cube
Michael Davhre, un petit nécromancien
Oörkhõlf
Oörkhõlf
Aventurier

Localisation : Dans ton cou
Date d'inscription : 19/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Deemshakk le Dim 26 Mar 2017, 22:38

Hmm, à ce stade là, si on le considère comme une présence psychique, le Veil serait applicable à tout et n'importe de suffisamment marquant :

-Une licorne dans une forêt apporterait purification et sérénité.
-Un puissant nécromancien apporterait maladies et désespoir.
-Une brasserie de renom apporterait joie et bonne humeur.

Bref, je ne pense pas que ce soit de ça que tu parle.

Le concept de Veil ressemble plus à une "aura", comme si une caractéristique de la créature qui génère le Veil se diffusait et altérait son entourage direct. Et bien clairement, je ne vois pas en quoi les dragon serait les seul à pouvoir posséder ce pouvoir.

On parlerait dans ce cas d'une entité si charger en "essence" qui la compose que celle-ci "déborderais" et imprégnerait tout ce avec quoi elle entre en contact spirituel/physique. Vu comme ça, le concept de Veil est déjà présent dans naheulbeuk. C'est juste le potentiel d'une entité à altérer/influencer le monde qui l'entoure, et beaucoup d'être le possède, à différent niveau de puissance.

Donc, présenté de la sorte, où veux tu en venir ?
Cherche tu as théoriser son fonctionnement ?
Ou à trouver une application ?

─────────────────────
The fleshless is coming, fear his power !!
Deemshakk
Deemshakk
Aventurier

Localisation : Dans un caveau humide et froid
Date d'inscription : 14/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Oörkhõlf le Jeu 30 Mar 2017, 13:10

Bon, effectivement je me suis à nouveau mal exprimé, mais oui, l'idée c'est de théoriser son fonctionnement.

─────────────────────
Aglaé de la forêt, Sorcière de niveau 4
Jean Khevun, pèquenot en puissance de niveau 2
Rikikiton Gnome voleur de niveau 1
Les frères Karabasov 3 nains unis par le sang pour une chiantise au cube
Michael Davhre, un petit nécromancien
Oörkhõlf
Oörkhõlf
Aventurier

Localisation : Dans ton cou
Date d'inscription : 19/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons un peu agés et la notion de "Veil" Empty Re: Les dragons un peu agés et la notion de "Veil"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum