Kazgalan Stabboroth

Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Lun 03 Juil 2017, 18:07

Kazgalan Stabboroth
Elfe noir
Mage de Tzinntch niveau 2
Dernier emplacement connu : Valtordu
Information utile pour le MJ : N/A

Avatar:
Kazgalan Stabboroth Latest?cb=20130910145457

Fiche de perso:

Background:

Kazgalan Stabboroth à toujours aimé faire mal à ce qu'il considère méchant. Petit il aimait uriner sur les fourmilière et arracher les ailes des mouches. En grandissant, sa définition de méchant évolua et il prenait un certain plaisir à piéger les fraudeurs et autres voyous, allant jusqu'à crever les yeux d'un camarade car "il a copié mon devoir !".
Ayant très vite une intelligence plus élevé que la moyenne, il voulu la mettre à profit dans l'art de la magie, encouragé par son entourage qui voyait en lui un fort potentiel dans le domaine. Lors de son cursus, il en voulait toujours plus. Il voulait apprendre le plus de sort possible et acquerir le plus de connaissance. Quel ne fut pas sa joie quand il tomba sur un tract de la secte de tzinntch, promettant puissance et sort létal envers les ennemis. Il se renseigna tout de même sur les autres écoles de magie, afin de s'assurer que ce n'était pas du mytho puis s'engoufra dans cette obscur voie.
Aujourd’hui, Kazgalan est un tout jeune diplômé de l'école de magie et à prêté serment au l'ordre de Tzinntch, en ayant subit le rituel de passage provoquant des changements sur sa propre personne, tant physiquement que moralement. Il veut maintenant parcourir la terre de fangh et plus encore afin d'engendrer de l'expérience pour devenir de plus en plus puissant, même si pour ça il devra s'allier avec d'autres personne plus forte physiquement que lui. De toute façon, il sent qu'il n'a pas trop le choix, ses chances de survie seul étant limité.

Psychologie du personnage:
Il est conscient de la double méfiance que provoque son statut (un elfe noir rendant méfiant de base, alors de Tzinntch....) mais s'en moque et ne cherchera pas spécialement à contredire certains cliché, il compte vivre sa vie comme il l'entend et gare à ceux voulant l'en empêcher.

Il n'a aucune pulsion de domination et ne souhaite rien conquérir du tout, il aspire juste à la puissance pure et à pouvoir faire mal à son adversaire, quel qu'il soit.

Il n'a pas de penchant pour la traitrise gratuite, ses actes seront guidé par son intérêt propre, pénaliser le groupe par pur plaisir sadique n'en fait pas parti car il aura besoin des autres. Il peut néanmoins être prêt à lancer sans hésiter des sorts de zone pour tuer un ennemi quitte à blesser des compagnons, tant qu'ils ne meurent pas ça sera un mal pour un bien.

Sa nature plutôt faiblarde (13 PV c'est peu) fera qu'il cherchera toujours à être loin de la zone de conflit, tout en restant à distance de sort.

Ces précédentes aventures, ainsi que les événements à waldorg plage lui ont appris un soupçon d'humilité ainsi que de savoir se faire accompagner et accepter de plus en plus facilement la compagnie d'autres personnes.

Description physique:
Kazgalan est un elfe noir de taille moyenne mais assez frêle, on comprend très vite pourquoi il c'est dirigé vers une discipline plus mentale que physique, il arrive à ouvrir tout seul les pots de terrines et c'est pas loin de l'exploit.
Il a une longue chevelure blanche et des yeux bleux perçant assez déstabilisant.
Il est vêtu de la robe des aspirants de Tzinntch, entièrement noir.

Normalement je n'ai pas fait de bourde, n'hésitez pas à me dire si vous voyez des erreurs.


Dernière édition par Marno le Mer 31 Juil 2019, 12:02, édité 5 fois
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Mer 06 Sep 2017, 15:56

A la chasse aux citrouilles
Par Aleks

'tention, ça spoil !:
Alors qu'il se promenait sur une route menant à glargh, kazgalan rencontre des compagnons de route avec qui il décide de la partager, bien qu'un prêtre d'adathie en fasse partie. Pendant le trajet, ils se sont alpaguer par une vieille dame aillant des problème de type citrouille. Sans trop vous en dévoiler, car parfois il vaut mieux garder des secrets, on peut dire qu'elle fut riche en expérience insolite pour se cher Kazgalan. Il put tester le lancer de citrouille dans un vortex du malheur et gouter des oeufs de vache au plat et se confronter à une citrouille récalcitrante, limite ninja.
L'aventure fut malheureusement peut lucrative et c'est la tête basse qu'il se rendit au temple pour reverser les fameux 50%, sans aucune fierté tellement la somme était ridicule à ses yeux.
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Mer 06 Sep 2017, 16:01

L'étang en emporte le vent
Par Dadazel

Ça spoil à mort, attention !:
Suite à sa décevante aventure sur les abords de glargh, Kazgalan se dit qu'il est peut être plus opportun de tenter sa chance à l'ouest du pays, un endroit réputé pour son nombre d'opportunité à bas niveau. Après avoir dépassé chnafon qu'il jugea sans intérêt, il se fit interpeller par un vieil homme qui lui propose de l'argent pour aller tuer quelqu'un, et accessoirement sauver sa fille. Sans plus réfléchir, il accepta. L'homme s’appelait (et s'appelle toujours) ricky et avait déjà embauché quatre autres personnes : Beran Do, voleur de son état ; Sam le pirate, compatriote de Kazgalan ; Ramosé, un barbare tout ce qu'il y a de plus barbaresque ; Mungo, un semi-homme dont le métier ne fut pas vraiment découvert.
La mission était simple, il fallait sauver la fille de ricky, rickette, enlevé par un certain monsieur « connard en robe », son voisin habitant dans une caverne. Après moult négociations sur la prime (300 PO au final) le groupe partit vers la caverne.
Une fois arrivé sur place, les aventuriers voient qu'un lac se trouve entre eux et la caverne, avec un pont en bois reliant les deux partie. N'écoutant que son courage, Ramosé prit la tête, suivi de sam et de Kazgalan. Mungo ne suis pas immédiatement et Beran lui observe les papillons. Une fois le barbare devant la porte, l'eau se mit à frémir de toute part et des tentacules sortent de toutes part, damned cette caverne est protégé par un Kraken d'eau douce !
Le combat se termine par un combo œil crevé/crâne fracassé, pour en savoir plus sur le dît combat, vous pouvez lire l'autre récit ci-dessous. Dans le même temps, sous l'idée de notre bon mage, Mungo et Beran se dirigent vers la porte de la caverne pour allez voir la fille. Kazgalan lui reste sur la berge et demande à son compatriote de pirate d'aller chasser l'oeuf de kraken, car ça se revend bien ! La pêche fut fructueuse car Sam remonte avec 6 œufs.
Pendant se temps, le reste du groupe décide, on ne sais pas trop pourquoi, de suivre la quête et de libérer la jeune fille ainsi que de vider la caverne, avec le concours de Beran, le plus honnête des voleurs qui divisent et attribut les parts de chacun de façon équitable. C'est ainsi que l'adorateur de Tzinntch récolte une potion de mana des bitos, une plume et de l'encre.
Dans la caverne se trouve aussi deux notes manuscrite et un journal intime : Une pub pour une boutique de magie et un mot.
Sur le mot l'ont pouvait comprendre que le dénommé « connard » devait effectué un rituel à chnafon. C'est son journal intime qui nous permet de mieux comprendre car il y est inscrit qu'il compte se suicider à chnafon pour effectuer un rituel pour provoquer des troubles intestinaux à toute la ville. Plan saugrenue et stupide pour notre mage, qui ne comprend pas l’intérêt de perdre la vie juste pour ça.
Une fois ses découvertes faite, le groupe repart chez Ricky pour lui rendre Rickette. Les aventuriers reçoivent leurs salaire et pour fêter ça, le semi-homme à l'idée de faire une omelettes avec les œufs de kraken, qui se fera grâce à l'usage de la force pour faire lâcher ses œufs à Kazgalan. Après, il faut l'avouer, un très bon repas, le groupe s'en va dormir dans la grange du vieux paysan et se sépare le matin même. Kazgalan en profitera pour, comme le veut ses vœux, reverser la moitié de ses gains, soit 30 pièces d'or, au temple de Tzinntch.

Une scène dans son détail (ça spoil toujours, attention aux yeux !):
Tout commence lorsque qu'un barbare (Ramosé), un pirate elfe noir (Sam), un elfe noir mage de tzinntch (Kazgalan), un voleur (Beran) et un semi-homme (Mungo) décide de traverser un pont en bois, au dessus d'un étang, pour rentrer dans une caverne, précisément dans cet ordre là.
Au moment où le groupe de tête, constitué du barbare et du pirate, arrive au niveau de la porte, des tentacules sortent de l'eau et s’abattent, pour certaines, violemment sur le pont, quelque uns s’emmêlant dans les cordages du pont. Alors que le mage décide de courageusement repartir en arrière pour quitter le pont, Sam et Ramosé eux décide d'attaquer sans pitié les tentacules qui s'offrent ainsi devant eux, rejoint dans la foulée par Mungo ayant une forte envie d'en découdre.
Le barbare et le pirate sont au prise avec pas moins de deux tentacules chacun, n'ayant qu'une envie, les agripper et les traîner vers le fond de l'étang. L'agrippage, il eu lieu sur le pauvre Sam, bien que cela ressemblait plus à un calin qu'autre chose, tandis que les tentacules du barbare s'emmelère entre elles. Cette partie étant somme toute banale, venons en au moment badass du combat. Alors que le barbare et le pirate aient mis hors d'état de nuire quelques tentacules, le kraken (oui, c'est un kraken!!) décidé de sortir le bout de son nez de l'eau pour cracher sur le barbare. Tout le monde sais qu'il ne faut jamais cracher sur un barbare et ce qui devait arriver arriva : Ramosé s'élance et attérit net sur le crâne du kraken, dans le but de le lui ouvrir. Le kraken aura beau se débattre, jamais le barbare ne lâchera prise, se raccrochant la plupart du temps à l'arcade sourcilière du kraken (oui, c'est possible). Le barbare tente tant bien que mal de neutraliser le monstre, mais difficile de viser avec une épée à deux main quand on se fait balancer de toute part, c'est pourquoi il décide de changer de stratégie et d'enfoncer son pouce dans un des yeux de l'horrible bestiole. Et Sam dans tout ça ? Après s'être extirper de dessous un tentacule mort, il décide de rejoindre le barbare sur la tête du kraken, car après tout plus on est et plus c'est fun. Bien qu'il ai réussit, le kraken ne c'est pas laissé faire et prit Sam dans un tentacule encore en état pour ensuite commencer à le plonger dans l'eau, la tête la première. C'est à se moment fatidique que Ramosé gagne enfin son bras de fer contre l'oeil du Kraken et parvient à y enfoncer son pouce, faisant horriblement mal à la créature qui vacille. Sam ayant un répit, il en profite pour aider son compagnon à achever la bête tentaculaire !
Mais attendez, depuis le début ça ne parle que deux aventuriers sur les 5, mais les autres alors ? Et bien Mungo, dans sa vaillance, c'est offert un duel à mort contre un des tentacules, l'envoyant d'ailleurs valdinguer sur au moins 3 mètre, ce qui ne l’empêcha d'y retourner et de gagner son duel ! Beran lui, qui avait pris du retard, s'offrit également un duel tentaculaire mais fut moins en veine et a bien failli se faire entraîner dans l'eau après un câlin ventousesque quelque peu gênant. Il en manque un non ? Ah oui, Kazgalan....après avoir fuit le combat sur le pont, il se contenta de lancer toujours le même sort, avec plus ou moins de réussite, avant d'abandonner purement et simplement le combat en prétextant, je cite « faut que je préserve ma mana pour la suite des combats ». Suite des combats n'ayant jamais eu lieu, il est important de le préciser.
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Mer 06 Sep 2017, 16:04

Waldorg Plage
Par nos jolis menestrels

Ayant eu vent d’un grand événement se déroulant à Waldorg, Kazglan décida d’y aller pour y participer, après tout un peu de fantaisie ne peut pas faire de mal dans cette vie consacré à la souffrance, c’est que ce n’est pas tout les jours facile d’être sadique.
Arrivée dans la ville, il voit un peu partout des pancartes faisant la promotion de l’évenement : Waldorg plage. Le rendez vous est donné aux abord du fleuve. Une fois arrivée, il voit une estrade sur laquelle se tient un certain Christophe 2000, roi de Fransse et organisateur de l’évenement. Après une introduction présentant les différentes épreuves (volley-gnome, bataille navale, dégustation de glace, Tunique mouillée et château de sable) notre mage décide sans hésiter de se diriger vers le volley-gnome, car si on peut allier fun et sadisme, autant se faire plaisir (et oui, on ne chasse pas le naturel).
C’est là qu’il fait la rencontre de Khadath Khae, un elfe noir se présentant comme assassin, avec qui il fait immédiatement équipe pour représenter fièrement leur peuple. En face, une équipe composé d’un nain ingénieur au nom de Frenhil et d’un demi-elfe mage se nommant Haldir s’improvise, bien que le nain ne soit pas enchanté d’être entouré d’oreille pointu. Après un rappel des règles par l’arbitre (nain de son état) les joueurs prennent place.
Le match commence par le service du nain....qui atterrit à ses pieds, donnant le premier point à l’équipe des K(certaines source font état de l’équipe KK et d’autres de l’équipe KKK, pas soucis de doute nous l’appelleront donc les K). La suite du match est à l’image du service, le nain se prenant souvent les pieds dans le tapis et les elfes noir montrant toute leurs excellences dans le jeu. Certaines personne du public diront même qu’ils avaient l’air de professionnel. Mis à part un moment d’éclat du nain, qui envoya le ballon si haut dans le ciel qu’on ne le voyait plus et qui fut impossible à maîtriser (geste saluer par toute la foule), le match fut sans partage et les K marchent sur leurs adversaires pour gagner deux set à zéro. c’est avec donc 20 ticket que kazgalan et son compatriote reparte de cette épreuve.


Se sentant pousser des ailes, les deux compère décidèrent d’aller vers la bataille navale, car ça reste des elfes noir et que dès que ça parle violence gratuite ils ne sont jamais loin. Par un heureux (ou malheureux) hasard, le nain et le demi-elfe sont de la partis aussi. Après un rapide brief de la part d’une vieille dame, et de la présentation de monsieur caillou, le maître nageur, la compétition commence.
Le but est simple, construire son embarcation, la mettre dans l’eau et partir à la guerre avec, avec tout les coups permis. L’élimination se fait par la mise à la mer de l’adversaire.
Les K continuent de faire équipe tandis que Fumax et Frenhil restent seul dans leurs coin. Le bateau des K ne consiste qu’en une seule chose : qu’il puisse flotter, et le paris est réussi. Nos deux compère repose toute leurs stratégie sur des cocktail molotov, une sarbacane et les sort du mage. Etant les premier à finir, ils sont élu les premiers souverain de la plage. Haldir est le second à s’élancer avec lui aussi une embarcation de fortune, ressemblant fortement à un radeaux. Après un combat bref mais intense, comprenant incendie volontaire, éperonnage, abordage et sabordage, les K finissent vainqueur de ce duel et conservent leurs titres. C’est maintenant que le gros défi commence, car le nain est prêt et lance son navire de guerre. Ce que l’histoire nous apprendra plus tard, c’est qu’il est ingénieur de niveau 6, et vous allez voir que c’est le détail qui change tout.
Fort de leurs succès, les K se lancent à l’assaut sans vraiment de stratégie à part celle de faire mal, sauf que la douleur ça sera eux qui vont la ressentir. En effet, le nain avec une arbalète de son crû lance une sorte de marteau qui se transforme en shrapnel, détruisant aussi bien le bateaux que le corps des K. Loin de se décourager, les K tentent de nouveaux la stratégie du feu mais les cocktails n’atteignent pas leurs cible, c’est ainsi que Kazgalan se tente à un vortex, brillamment réussi mais qui n’empêcha pas une deuxième salve de shrapnel. S’ensuit un nouvel abordage, mais du nain cette fois ci qui acheva le navire des K. Loin de perdre la face, Khadath saute sur le navire du nain tandis que le mage reste lui coincé dans son navire. Après diverse péripétie, Kazgalan se trouve mis en joue par Frenhil et son pistolet. Tout en faisant mine de se rendre, l’adepte de Tzinntch tente une compression des gonades qui échoue lamentablement, provoquant comme seule réaction le tir du nain. C’est ainsi que mourus Kazgalan. La suite n’est pas plus glorieuse, l’autre elfe noir ne réussissant pas à monter sur l’embarcation du nain et se faisant mettre en joue lui aussi. Monsieur caillou intervient donc pour mettre fin au massacre et donner la victoire au nain, nouveau souverain de la plage.
Kazgalan fut ressuscité un peu plus tard par un mage spécialement dépêché pour ce genre de désagrément avec dix nouveaux ticket en poche, et décida d’un commun accord avec son coéquipier d’aller vers des activités moins violente.


C’est ainsi qu’ils se dirigèrent vers l’animation de la tunique mouillé. Un seul but, mouiller totalement son adversaire à l’aide de ballon remplis d’eau. Les K décident donc de briser leurs courte alliance et de s’affronter pour savoir qui est le meilleur.
Les ballon fusent et très vite Kazgalan prend une légère avance sur son compatriote, grâce notamment à un magnifique geste alliant une esquive d’une grâce inouï et une attaque touchant son but. C’était sans compter sur une maladresse mal venue, en effet notre mage vise par inadvertance un membre du public, barbare de son état. Le barbare, logiquement non ravis, descend de la tribune et vient en découdre avec Kazgalan qui prit de panique se réfugie derrière les animateurs, en particulier un ogre, pour se protéger. Hélas les règles étaient clairs et pour avoir quitter la zone de combat, il fut disqualifier. c’est donc seulement 3 ticket qu’il remporta.
Bien décidé à prendre sa revanche il décide de rester quand arrive un hobbit au doux nom de Mungo, hobbit qu’il avait déjà croisé auparavant par ailleurs.
Le combat qui s’en suivit est similaire au premier, mais cette fois ci c’est le semi-homme qui vise le public. Lui ne fuit pas mais se fait renverser le seau d’eau entier sur la tête, en plus d’un dernier ballon lancer en foubre par Kazgalan. Notre mage remporte donc ce deuxième match et repart avec 10 tickets de plus.


Une fois de retour au snack, Khadath attendait Khaladan et le défis à un concours de dégustation de glace. Ayant un honneur à défendre, il accepte derechef. Ils firent accueillis par un semi-homme fort sympathique, et une ribambelle de glace toute aussi absurde les unes que les autre leurs sont présenté avec pour seul objectif de toutes les manger dans l’ordre, la rapidité ne comptant pas. C’était sans compter l’esprit de compétition qui anime nos deux elfes noirs, et le concours se transforme très vite en concours de vitesse. Les glaces s’enchaînent et ce n’est qu’au bout de la troisième que Kazgalan finit par tout vomir, le disqualifiant aussitôt. Khadath lui tient deux glaces de plus avant de vomir à son tour.


La fin officielles des épreuves à sonné et les concurrents sont invité à échanger leurs tickets contre des lots. C’est ainsi que Kazgalan obtient une paire de lunettes de soleil opaque, deux serviettes ultra absorbante Mania, un ballon en cuir marron et un chapeau en forme de poulpe.


Alors qu’il allait partir, il entend qu’un dernier match de volley-gnome, officieux, va se lancer. Etant la seule épreuve qu’il a réussi à gagner et ne voulant pas partir sur un echec, il se jette sur l’occasion. Malheureusement, son équipier d’un jour ne le suit pas, et c’est avec Christophe 2000 qu’il se voit faire équipe, face à une équipe de jeune fille.
Le match est très relevé et l’ont note de très beaux geste des deux côté. On pourra noter tout de même la précision hors paire de Kazgalan et les boulets de canon fulgurant du roi de Fransse. Malgré ces atous, l’équipe de Fransse finis par s’incliner deux set à 0, avec un dernier set toute fois très relevé et qui était promis à l’équipe de Fransse dans les début.


C’est donc la tête basse que le mage de Tzinntch finit cette après-midi, décidément depuis ces début en tant qu’aventuriers peu de chose lui réussit. Il entend néanmoins parler d’un concours de miss et misse waldorg se déroulant le soir même, et décide de tenter sa chance car, et on le cite « merde je suis mage de tzinntch quand même, je ne peux pas perde tout le temps !!!! »


C’est ainsi que le soir venu, il fait parti des concurrents au concours de beauté et de talent qu’est miss et misse waldorg. Face à lui dans sa catégorie, un autre mage de tzinntch et un mage à la spécialité indéterminée. Pour le juger, Christophe 2000, le semi-homme des glaces et une barbade au nom de Dorémi.
Le concours se divise en trois partie : Défilé en maillot, défilé en costume et défilé artistique.


Pour la première épreuve, c’est en slip, son chapeau de méduse sur la tête, lunette de soleil au niveaux du front, le ballon waldorg plage sous le bras et la serviette mania autour du cou qu’il se présente. Il pense que comme ça, il se mettra au moins la voix du roi de Fransse dans la poche. Sauf qu’à vouloir faire son malin, il perd toute crédibilité. En effet, voulant lancer et rattraper la balle pour se la péter, il manque d’échapper la balle et passe au final pour un maladroit. Une épreuve à oublier, encore.


Pour le costume, Kazgalan décide de sortir le grand jeux et de le confectionner lui même. Le résultat, le voici :
Il a ces Lunette de soleil sur la tête, quelques paillettes ont été mise sur les verres. Ces cheveux sont attaché en queue de cheval. Autour du cou il a un petit foulard rouge léger qui est ensuite rentré dans la chemise, faisant un effet cravate. Pour le haut, une chemise qui fait un dégradé du noir au rouge partant par le haut avec un symbole de Tzinntch cousu au niveaux du cœur avec du fil d'or. Pour le bas, un pantalon en toile avec le dégradé inverse du bas. Pour les chaussures, des chaussures en peau de crocodile teinte en rouge. En guise de cape, une peau de mouton avec sa laine. Une fois au milieu de la scène, il fait tourner son bâton autour de lui mais son sort halo de flamme ne fonctionne pas, heureusement le sort est silencieux, il passe juste pour un excentrique.


L’épreuve finale laisse Kazgalan perplexe, il ne sais pas trop quoi faire mais décide de laisser libre court à son imagination. Une fois devant le jury, des flammes de couleur noire au niveaux du dos faisant croire à des ailes et au deux extrémité du bâton apparaisse. Il jongle ensuite avec mais n'est pas très adroit et le fait tomber plusieurs fois. Décidément, ce n’est pas son jour.


C’est sans surprise qu’il perd ce concours. Déprimé, il reste pour entendre la barbade chanter puis repart, déçus mais avec l’esprit revanchard.
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Mer 06 Sep 2017, 16:08

La terriiiiiible Hydre des mers
Par Bruckner

Là ça spoil méchant, clairement lisez pas si vous ne connaissez pas le scenar !:
Parfois il y a des villes vers lesquelles ont retourne de façon inéluctable, Chnafon en fait partie pour Kazgalan. Notre desormais fangh-trotteur repart donc vers cette ville pour chasser de nouveaux l'opportunité, car bien que la précédente n'était pas enrichissante d'un point de vue lucratif, elle le fut d'un point de vue expérience de vie.

Il retourna donc à Chnafon où on lui signifia d'allez aux abords du lac de zblouf pour trouver du travail, une bestiole faisant du grabuge. Il s'y dirigea donc et alla, comme le veut la coutune, à la taverne du coin. Là, il recroisa Khadath Kae, son coéquipier de volley-gnome, ainsi que deux nains, Morek et Girdil. Autant dire qu'une équipe composé de deux elfes noirs et de deux nains, on ne voit pas ça tout les jours. Alors que kazgalan lisait tranquillement dans son coin l'annonce d'emploi qu'il venait de récupérer sur le mur, Kadath n'eu d'autre idée que de se lancer dans un concours de boisson avec les nains, finissant forcemment ivre. Ce comportement déçut très fortement Kazgalan, brisant ainsi leurs jeune amitiés. Ivre, Kadath commença à arrenguer les nains et chercher la bagarre, pile au moment où la milice rentra dans la taverne pour venir chercher les aventuriers afin de les amener vers un haut placé, prévenu par un vieux à l'entrée du village.

Kazgalan, avec son charisme naturel, décida de s'auto-proclamer chef de groupe et prit les devants des négociations et suivis les gardes, rejoints rapidement par les trois autres compère, dont un nauséeux.
Ils arrivent ainsi devant une grande batisse ayant toute fois l'air mal entretenu, comme si l'argent manquait. A l'intérieur, l'ambiance change totalement et c'est le luxe et l'opulance qui saute aux yeux. Ils sont accueillis par un majordome puis par le maître de maison lui même : Avelsen.

Avelsen leurs fait un topo rapide : une hydre à trois tête gêne les activité dans le lac de Zblouf et il faut éliminer la bête ! Comble de l'injustice, la bête aurait coulé une importante cargaison d'Avelsen qui tient à récupérer le coffret et sa fille, Antinéa, à été donné en sacrifice au monstre, la sauver si elle est encore en vie octroyant un léger bonus. On ne va pas vous le cacher, Avelsen est un pingre, on comprend très vite qu'il n'a pas une bonne réputation et n'offre que 25 PO pour la vie de sa fille, contre 100 PO pour le coffret, l'homme à le sens de priorité.
Ce genre de détail ne choque pas Kazgalan ni ces compagnons, et en personne concensieuse il rédige une sorte de contrat pour être sûr de ne pas se faire avoir, car il ne fait pas vraiment confiance au commenditaire.

Le groupe quitte donc la demeure avec trois objectifs en tête, mais veulent avant se renseigner, c'est pourquoi certains décident d'aller au port et d'autres à la taverne. Kadath lui s'en va de son côté pour une histoire d'algue, décidemment cet elfe noir est de plus en plus décevant pour Kazgalan, c'est décidé ils ne sont plus amis, ils seront simple compagnon dorénavant.
Kazgalan intéroge des gens au port et parvient à avoir quelques information. Il apprend d'où pourrait venir la créature, qu'Antinéa ne sortait que pour aller chez une vieille sorcière  et parvient à avoir la promesse d'un navire grâce à Kadath, qui du coup remonte en estime.
Un des nains (Kazgalan les ayant confondu tout du long) revient lui de la taverne avec d'autres informations. Ce serait un grand homme en noir qui aurait demandé à faire sacrifier Antinéa pour apaiser la bestiole et, depuis le sacrifice, elle n'est plus apparut. Kazgalan pense avoir déjà tout compris et il soupçonne une machinerie, un plan monté de toute pièce par Antinéa et un éventuel prétendant pour quitter le giron de son père. C'est pourquoi il emmène toute la troupe voir la vieille Magda, la sorcière, pour lui tirer les vers du nez. Seul ombre au tableau, les villageois l'ont entendu et veulent eux aussi allez chez Magda, mais pour y mettre le feu. Il faudra donc faire vite, très vite !

Arrivé chez la sorcière, ils commencent à l'interoger mais n'apprennent rien de bien utile. la vieille sais quelque chose, c'est évident, mais refuse de le dire. Kazgalan lui achète néanmoins une potion de soin et le groupe s'en va. Au moment où ils franchissent le palier, les villageois sont déjà là et jettent déjà des torches sur la cabane de Magda. Magda implore les aventuriers de l'aider, mais que ce soit les nains ou les elfes, ils s'accordent tous sur un point : ce n'est pas leurs problème, ils ne sont pas payé pour ça. L'argent et la perfidie, voilà peut être une des rares choses qui peuvent rallier les elfes noir et les nains. La sorcière finit par céder et c'est ainsi qu'ils chassent les ploucs assez facilement, s'enfuyant de peur. Une fois l'incendie éteind et la récompense touché, la troupe revient vers le port et décide de partir vers une petit île d'où viendrait l'hydre.

Le voyage se passe sans encombre et ils arrivent sur l'île, dans une berge ayant l'air d'avoir été aménagé spécialement pour accosté. Un peu comme des bourrin sans cervelles, dès qu'ils voient un passage s'enfançant dans une grotte, ils décident de s'y engouffrer. C'est là qu'ils se font attaquer par des bestioles qu'ils n'arriveront pas trop à determiné mais qui n'offrirent pas grandes résistance.
C'est là que les deux elfes noirs décident d'allier leurs compétances pour montrer leurs supériorité dans l'exploration caverneuse. Alors que Kadath prend la tête pour détecter (avec succès) les pièges, Kaladan lui reste en retrait et fait des détection de flumitor pour repérer d'entuels ennemis. C'est ainsi qu'il découvre la présence de deux formes de vies caché derrière un mur, et Kadath de trouver le passage secret. Le passage s'ouvre et Kadath ainsi que les deux nains décide de s'engoufrer. Kazgalan lui, prudent, décide de rester en arrière. C'est alors qu'il écoute un gobelin arranguer en humain ses compagnons, en leurs demandant de ne pas bouger et de les laisser tranquille.
Comprenant très vite que laisser deux nain en présence d'un gobelin est chose dangereuse (pour le gobelin), Kazgalan décide de se montrer et de prendre part au négociations.

Les négociations vont bon train bien qu'elles restent statiques. Le gobelin, qui se révèle être l'amoureux d'Antinéa (tout les gouts sont dans la nature), veut qu'on le laisse tranquille, ainsi qu'Antinéa, son hydre mécanique et le contenu du coffret alors que l'équipe elle veut au minimum le contenu du coffret. Au minimum car au sein du groupe les avis sont partagés.
Alors qu'un statut quos faisait rage, Kazgalan se mit en tête de regarder un peu ce qu'il y avait sur la table. Assez distrait, il se déplace sans faire attention où il marche et se prend les pieds dans un piège à loup artisanal fort bien caché. Kadath, profitant de ce moment de flottement, se mit en tête de tenter une action héroïque et parvint à prendre en otage le gobelin en lui sautant dessus, faisant se rendre Antinéa (qui tenait en joue les aventuriers jusque là) et tourner les négociations à leurs avantages. Là un consensus est trouvé, les aventuriers peuvent repartir avec une tête d'hydre conservé dans un bocal, le coffret ainsi que son contenu, les inventions du gobelin ainsi que tout ce qui se trouve dans la pièce à la seule condition qu'ils laissent Antinéa et le gobelin vivant. Le pillage est donc conclus. Kadath, peut être par solidarité elfique (c'est ce que pensera Kazgalan), décida de coincer le gobelin dans un de ces pièges alors qu'un nain lui arrête net une course d'Antinéa grâce à son marteaux.
Les deux amoureux au sol, les aventuriers décide de quitter les lieus. Avant de partir de façon définitive de l'île, ils se mettent à la recherche de l'hydre (aidé par des indication donné précédemment par le gobelin) et la détruise une fois trouvée.

Ils rentrent donc victorieux auprès d'Avelsen ayant l'air ravis et pas trop attristé par la perte de sa fille, les aventuriers lui disant ne pas l'avoir retrouvé, pas même dans les entrailles de la bête. Ils sont payé comme convenu en lingot et sont libéré.

Malgré une blessure provoqué par un piège à loup assez pervers, L'aventure ce passe plutot bien pour Kazgalan. Il a de l'argent (moins 50%, comme toujours) et il passe niveau 2 ! Kazgalan se sent plus fort et a soif d'aventure !
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Marno le Mer 31 Juil 2019, 12:05

Massacre de gobelins par Stero


Compagnons :
Ben (Minossia)
Dicard (Dicard)
Torlok (Maenhout)

Récompense de quête :
52 PO et 5 PA
84 XP

Loot :
Dague enchanté
Couronne d'évitement

Dons au temple de Tzinntch :
26 PO et 3 PA
Marno
Marno
Aventurier

Date d'inscription : 01/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Kazgalan Stabboroth Empty Re: Kazgalan Stabboroth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum