Malplaquet l'humain ingénieur

Aller en bas

Malplaquet l'humain ingénieur Empty Malplaquet l'humain ingénieur

Message par Malplaquet le Ven 28 Juil 2017, 21:56

Malplaquet était un jeune homme prometteur, doué d'une intelligence certaine. Rendez-vous compte madame, il a su déglutir correctement sans s'étouffer dès l'âge de 10 ans (!). Grâce à ce talent particulier au sein de la communauté, il a été projeté tout d'abord comme cuisinier. Ou plutôt, comme goûteur pour Monseigneur le duc de Latronchanbiais et sa femme, mais bon certains vous dirons qu'il touchait à la bectance quoi... Un jour qu'il goûtait un plat pour le repas du midi, un civet de lapin aux courges comme le chef en a le secret, un commis s'est retrouvé enfermé dans la cave. Muni de sa seule cuillère, pour goûter, Malplaquet parvint à ouvrir la porte de la cave, preuve supplémentaire de son intelligence. 

Son exploit fit grand bruit à la cour, et, de goûteur du duc, il fut emmené auprès des mécaniciens et autres hommes d'outils afin de parfaire ses méthodes, et peut-être faire de cet homme quelque chose d'autre que goûteur. 

Malplaquet travailla les matériaux, bois et métaux, pour apprendre encore et encore car son intelligence semblait sans limite. 
Ses travaux lui permirent d'être multitâche, il pouvait réparer les armures, crocheter une serrure et désamorcer des pièges grâce à une adresse bien présente. 
C'est à force de travailler le bois et le métal que l'on dit qu'il parvient à savoir chevaucher. Éh, il paraît que c'est en construisant d'énormes futailles pour le vin de pays qu'il a obtenu cette compétence. 

Vraiment, c'était un garçon hors du commun pour la cour. 
Seul bémol, il semblait avoir un problème au niveau des pieds, non pas qu'ils étaient odorants, mais plutôt ils étaient disgracieux et assez conséquents. Mais cela n'enlevait rien à ses talents. 

Un beau jour, alors qu'à la cour on voulait lui faire essayer l'alchimie (les alchimistes l'auraient vu bricolé le métal et, en connaissance de son intelligence, voulait en faire leur nouveau commis), il se prit les pieds dans les tables de travail et reçut un alambique sur le coin du nez. Cette mésaventure ne fit que l'enlaidir d'avantage. En plus de ses grands pieds, il avait désormais une balafre du front à la joue qui avait miraculeusement épargnée ses yeux. Ce qui de ce fait n'enlever rien à son adresse. 

Ce choc lui fit comme un déclic et eut plusieurs autres résultats sur lui. Alors que des années de labeurs lui avait donné une force qui n'a rien à envier à un forgeron digne de ce nom, le choc lui fit prendre conscience de son existence et le dota d'un grand courage. 
Désormais, il partirait à l'aventure, se trouvera une équipe et aura des aventures palpitantes à raconter au pays à son retour. 
Il y avait aussi un but caché à cette aventure, trouver les plus belles étoffes, les plus beaux vêtements, pourquoi pas une perruque poudrée, afin que tout le monde oublie son charisme un peu faible.
Malplaquet l'humain ingénieur Fiche_11

Malplaquet l'humain ingénieur Fiche_11

Malplaquet
Aventurier

Date d'inscription : 28/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum