Le deal à ne pas rater :
Etui de protection pour iPad
15 €
Voir le deal
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225.00 €
Voir le deal

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka]

Aller en bas

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] Empty Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka]

Message par haka le Jeu 12 Oct 2017, 15:52

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694 Attention n'oubliez pas d'activer votre html, fiche perso 3.1 Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694 
Physique:
          Le jeune Godrik 18 ans a peine, n'a rien de spécial physiquement. Assez grand et mince.Les cheveux roux, avec les yeux vert qui reflète un air malicieux. Toujours une paire de lunette teinté sur les yeux. Quelques tache de rousseur parsème sont visage de jeune adulte. Se tient toujours droit.
Personalité:
          Plutôt jovial, il a le rire assez facile. Un peu provocateur dans ces contact avec les gens. Aime fouiner un peu partout pour choper des information utile ou pas. Toujours a la recherche de nouvelle idée de construction. N'as pas peur de relever des défi. Lorsqu'il est dans ces pensés rien ne l en sort. Dis rarement non a une bonne bière.
Son but:
Pouvoir s'acheter sa grange pour y faire son atelier et ouvrir son propre commerce.
Background:

Un départ inattendu.

          Le capitaine de quart fit entrer la personne suivante, lorsqu'il vit ce visage connu il ne pus s empêcher de souffler
- Pffff encore toi ? fit il avec un air sévère
- Oui da, encore moi ! Je fit avec un grand sourire.
- Et j'dis quoi a tes vieux c' coup ci ?
Il pris le papier griffonner par ces soldat. Relus a plusieurs reprises pour être sure. tenta de cacher un sourire, ce n était pas vraiment le moment.
- J'lis bien ? T'as fais péter le r'pere du gros Bertrand ?
- Pas mon genre m'sieur. J’étais bien là bas avant ça pète, on jouai au carte comme tout les soir. Mais là j y suis pour rien.
Le capitaine, septique se leva, entra dans le bureau coller au sien. Godrik attendis jetant des coup d œil a l extérieur. Il était la, gros, grand, l'air bête comme toujours, la balafre qu'on l'appelais. Son plaisir ? cogner. Quand Bertrand l envoyer c’était jamais bon.
Quand la porte s’ouvrit ce ne fut pas le capitaine. Avec ça chemise broder, son monocle, et son pantalon taillé sur mesure, le tout sur un mètre quatre-vingt. Mon père, Héritier d'un titre de noblesse et d'une fortune faite au fil des siècle dans l'ingenieurie. Me regarda droit dans les yeux.
- Godrik. Cette fois ci tu sait ce qu'il va se passer je pense non ? dis il l'air presque triste.
- Tu va augmenter mon argent de poche ?
- ......., suis moi on y va. Il se retourna, salua le capitaine et sortis. Lorsque je passa a coté du capitaine, j’accompagnai ma sortie d’un petit sourire et d'un clin d œil qui le fit sourire.
-Bah, tout' façon ça fera un voyous de moins pour l'moment. il retourna a ça paperasse avec le sourire.
En bas, la balafre nous vis passer et me fixa dans les yeux, un frissons me parcouru.
Arrivé a notre domicile, une grande maison, a une demi heure a chariot de Waldorg, entourer de 3 immense grange et un atelier bien connu chez mes militaire.
De Martel et fils, fournissais l'armée depuis deux génération. Et bien sure Mr De Martel espérais que son fils Godrik reprenne la suite. C’était pas trop mon idée. J avais toujours écouté père, j’étais allé dans les grande école de Waldorg, j'appris a lire, compter, un peu la philosophie car père disais que les plus grand ingénieur ont l'esprit ouvert. j arrivais a l'age ou je devait entrer dans une grande école supérieur pour approfondir ma discipline. Le seul souci c'est que j'aime plus parier et gagner des pièces d'or qu'aller a l 'école, même si j aime beaucoup l'ingenieurie.
Père me convoqua a son bureau, je toqua, entra et resta debout comme a chaque fois. Il leva un regard furieux vers moi.
-S'en est assez Godrik ! Je t'ai laisser trop longtemps faire ce que tu voulais. Cela va changer jeune homme.
-Mais père....
-Il me stoppa en levant la main, et je su.
-Après le week-end nous irons voir mon amis le général et nous te ferons entrer a l école d ingénierie militaire. Tu y fera tes étude. peut être t’évitera de finir en prison voir pire.
-Ah. Et elle est loin cette école ? demandais je une peu sous le choc.
Non pas que ça me déplaise mais j y avais mes habitude, et surtout mon butin a récupérer. quelques 3000 pièces d'or gagner dans la confusion d'une certaine explosion.
-A trois jour a cheval vers le nord.
Mon père me congédia, et je sortis l'air déconfite. je monta dans ma chambre et réfléchis a la suite. Plusieurs option s’offrait a moi.
Rester la, a attendre lundi de partir, adieu les 3000 po. Aller les chercher cette nuit en douce, c’était faisable mais risqué, le balafrer ne devait pas être loin. mon attrait pour l'or pris la décision pour moi.

          Plus un bruit dans la maison, mon père dans l'atelier, travaillais sur ça dernière invention. Un petit réservoir de poudre pour les arme, il appelais ça une Kar'tuch et pensai qu'on pouvait mettre ça dans l'arme a la place de la poudre directement. Mouai pourquoi pas.
Je pris mon sac, le vida et sortis de la résidence discrètement, tel le voleur de mes roman d aventuriers. Ma planque étais près de la ruelles des chiens sales au sud du port. Facile a dire, je devait juste traverser tout la ville. je longeais le fleuve et arriva dans la ruelle sans encombre, un peu trop facilement je pensa sur le coup.
Je passa sous la maison habituelle, rampa sous celle-ci jusqu a la petite entrée de la taille d'un gnome, glissa mon bras a travers le trou et senti mon trésor. Le butin d'une semaine de paris, subtiliser au gros Bertrand lors du chaos de l explosion. Toujours a la chercher de bonne affaire, dangereuse ou pas. J'ai cette mauvaise habitude de toujours laisser traîner mes oreille ou mes yeux ou il ne faut pas. C'est de là que m'est venu le surnom de "la fouine"
Mon trésors en main je recula le plus silencieusement possible. fit demi tour sous la maison et resta bien une bonne demi heure immobile, osant a peine respirer, pour être sure de rien entendre. Un chien courant après un chat, une patrouille, un couple se disputant, mais rien d'anormal. je sortis et me mis a courir ne sachant trop pourquoi.
- Le voila !!!!
Fut tout ce que j entendis, s ensuivit une course a travers toute la ville, traversant des taverne, escaladant des palissade, a bout de souffle, je courrais comme si ma vie en dépendais, ce qui était le cas je pense. Puis, après une bonne heure a courir a travers Waldorg, je fit un arrêt, pas un bruit de pas, même pas un oiseau de nuit. je repris mon souffle, doucement, me redressa et sortis de la ville. L'heure qui suivis pour rentrer me paraissait long, beaucoup trop long. A une centaine de mètre de la fin de mon calvaire je les vis. Trois silhouette non loin de l entrée. Il ne criait pas, de courais pas en ma direction, ils attendaient juste. je me faufila sur le bord du chemin. M arrêta, regarda ma bourse et une pensé me traversa.
J'arrivais devant chez moi l'air tranquille, les trois brutes était la. La balafre, un sourire au lèvre regarda les deux autres et leurs fit un signe de tête, il s écartèrent. Jonas de son vrai nom s'approcha.
-Viens on va discuter tout les deux.
Je le suivis non sans me demander si il avait pas une idée derrière la tête. Je l'avais toujours comme une brute sans cervelle, m’étais je tromper ?
-Bon, l'patron a disparu. Fini Bertrand. heureusement pour toi, mais t'es pas sortis d'affaire. Je sait que t'a un beau p'tit sac remplis d'or.
Me dit il avec un énorme sourire, pas de colère, ni de menace dans le ton sa voix.
- continue. Une idée venait de germer.
-Voila, je veux le sac....au complet bien sure. et que tu quitte la ville.
- On négocie ?
- Non fini la negoc'. file moi l'sac. Il commençais a s’énerver.
-Attend, je vais t'expliquer un truc. Si tu me tabasse, ou pire au revoir l'or. Alors que si on négocie, peut être que je serai un peu plus serviable. lui dis-je avec un sourire de vautour.
-mmmpppff, raaaaah. donne le sac tout de suite et on vois ça.
Je sortis mon sac, lui tendis.
Il l'ouvris, un sourire s'afficha sur ces lèvres.
-Et bin mon goret, tu t'engraisse comme ton vieux. Y a combien la d'dans ?
- P'tet bin 1500 po je dirais.
et tu pense que je vais t en donner un peu ?
-Bah c'est l'miens.
-plus maint'nan.
Il appela ces deux compère et s'en alla. fit quelques pas se retourna et me lança une pièce d'or.
-Avec les compliment du nouveau patron. La balafre. me dit il avec un sourire.

          J avais pas tout perdu me rassurai je, me restai encore pas loin de 1500 pièces d or. Je me rappelai d un aventurier a la taverne qui parlais d'un marchand souhaitant ouvrir une Maison d’accueil pour jeune aventurier du coté de Grask. Peut aurait il besoin d un jeune ingénieur. C est a ce moment la que je pris ma décision je pense. J allais devenir aventurier, non pas pour aller tuer des monstre, mais pour aller soutenir d'autre aventurier, explorer les terres de Fangh. Et sûrement revenir un jour aider père a l'atelier.
Car une chose était sure j'aimais confectionner toute sorte d'objet, ma curiosité finissais toujours par l'emporter. je grimpa les escalier menant a ma chambre, posa mon sac et réfléchis. L'atelier était toujours allumer, je m'assis a mon bureau et rédigea une lettre.

                   "Père,

          Un jour vous m'avez dis "l'ingénierie commence par la construction de soi-même". Mais je ne construirai rien en restant ici. je part découvrir le monde. Je vous laisse ici 1500 pièce d'or, considérer cela comme un investissement dans vos recherche.

Un ingénieur en devenir, votre fils bien aimé

Godrik De Martel"

Je laissa le mot sur son bureau, regarda cette immense bibliothèque empli d ouvrage sur toutes les spécialité de l'ingénierie, en pris quelques un les mis dans mon sac, passa par la cuisine prendre de quoi manger un peu sur la route, me changea pour une tenue plus adéquate. j'attendais derrière l’atelier que père sorte, je l'entendis traîner les pied de fatigue, fermer la grande porte et se diriger en direction de la maison.
Je voyais ce grand monsieur, large d’épaule s’éloigner comme si je n'allais jamais le revoir. C’était un bon père, dure mais juste, travailleur et qui savait prendre du temps pour sa famille.
-Allez Godrik ne flanche pas ! me dis je a voix haute.
J entra dans le garage, pris quelques outils et ressortis sans me retourner. J avançais discrètement. Je n’était qu'a quelques pas quand j'entendis la vois de Mr De Martel dans mon dos.
-Godrik ! Tu fuis ?
- Non père. Je ne fuis jamais. Mais l’école militaire c'est bien mais je veux découvrir le monde. Tu me dis souvent que les autre races sont doué surtout les gobelins et les nain. Et que....
-Stop, ne dis rien.
Il s'approcha de moi, me serra dans ces bras glissa quelques chose dans ma poche. Se retourna et tout en rentrant dans la maison leva son bras en signe d’au revoir. Je partis cette nuit la,sous une lune d'un blanc inhabituelle éclairant mes pas. Fouillant dans ma poche ce que père y avait laisser. Une bourse emplis d'une centaine de pièces d'or et un mot.

"Fais de toi la plus majestueuse des constructions"

C'est ainsi que je partis a l’aventure, ne sachant pas trop par où commencer. Soudain je m'ecria.
-Aahahah, soit je suis idiot sois je suis fou, je suis pas combattant juste un jeune ingénieur.
et je pris la route le sourire sur le visage, en direction de la foret de Schlipak.
Fiche perso:
Atelier:
Un jour  peut etre XD
Fiche perso:
Quêtes:

I. L'escorte marchande.
II. Le Zoo de Juienal.
III. Les animaux chapardeur.
IV. Le sorcier de la montagne.
V. Les bandits vert.
VI. Les terres de Tongh.
VII. L'oeil de Zorbak le pieu.
VIII. Le donjon de Naheulbeuk.
IX. Sauvetage de pirates.
XI. Les oiseaux.
XII. Le nid dans les montagnes.


Dernière édition par haka le Dim 03 Déc 2017, 12:34, édité 8 fois

─────────────────────
La meilleur défense c'est l'attaque XD

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694 Attention n'oubliez pas d'activer votre html, fiche perso 3.1 Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694

haka
haka
Aventurier

Date d'inscription : 02/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] Empty Re: Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka]

Message par steroberta le Jeu 12 Oct 2017, 17:44

Très belle histoire que celle de Godrik ! Very Happy

Ta fiche est presque parfaite : il manque juste à effacer les valeurs de Magie PHYS et Magie PSY si ton personnage n'est pas doté de magie (ça peut prêter à confusion pour le MJ après quelques aventures), et puisque ta description physique parle de lunettes, il serait bien de les voir apparaître quelque part sur ta fiche. Je t'invite donc à le faire dès que tu mettras ta fiche à jour. Mais puisqu'il ne s'agit que de ça :

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] Tampon11

Amuse-toi bien avec Godrik !

─────────────────────
MAÎTRESSE DU DONJON 2017
Personnages
Contrat social
Contributions


Je joue aussi aux Sims et c'est rigolo
steroberta
steroberta
Légende

Date d'inscription : 18/05/2015

https://sterobeuk.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] Empty Re: Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka]

Message par haka le Jeu 12 Oct 2017, 18:21

voila chef c'est fait et merci Smile

─────────────────────
La meilleur défense c'est l'attaque XD

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694 Attention n'oubliez pas d'activer votre html, fiche perso 3.1 Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] 605694

haka
haka
Aventurier

Date d'inscription : 02/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka] Empty Re: Godrik "La fouine" De Martel[PJ.Haka]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum