Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Aller en bas

Le future maître du donjon ? (sexe>origine>métier>habite>raison de départ)

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap11%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 11% 
[ 9 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap10%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 10% 
[ 8 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap9%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 9% 
[ 7 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap5%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap5%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap9%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 9% 
[ 7 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap6%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 6% 
[ 5 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap5%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap5%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap4%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 4% 
[ 3 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap12%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 12% 
[ 10 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap10%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 10% 
[ 8 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap5%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 5% 
[ 4 ]
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_lcap6%Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Vote_rcap 6% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 82

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Ven 03 Nov 2017, 21:57

Bonsoir chers rôlistes, vers début septembre, par manque de motivation générale et par un manque de bonne humeur, j'ai quitté temporairement la communauté. N'étant toujours pas assez confiant pour reprendre ma place de MJ ou même une place de joueur , j'ai décider pour détruire le manque de rpg papier que j'avais de faire ce petit topic. Vous connaissez surement les  livres jeu, aussi appelés livre dont vous êtes le héros ? C'est le même principe , je vous pose des question en sondage (je sais pas si je peux en refaire un quand l'autre est fini par contre xD) et vous avez quelque jours pour choisir. Une fois les choix faits , j'écrit une nouvelle partie de l'histoire. Dans notre cas il s'agira de l'histoire de quelqu'un qui va devenir maître d'un donjon et de tous les petits problèmes qu'il aura au cous de son entreprise, jusqu'à sa mort atroce ou sa glorieuse retraite. Lorsqu'il y'aura des dés à jetter je viendrai sur discord et prendrai le premier volontaire pour me faire un ou deux jets. 

Voilà donc les premières question sont là , néanmoins je crois qu'il vaudrait mieux que je mette un nombre de vote minimum pour que je commence. Disons si au moins 20 personnes montre un certaine intérêt (en votant) je me mettrai à l'oeuvre sinon je ne vois pas trop l’intérêt d'écrire dans le vide.Je mets deux jours de votes pour cette première tentative.Par ailleurs si je ne suis pas dans la bonne section pour ce genre de topics , prévenez moi et je l'efface et remets ou il faut ou si possible déplacer le , merci d'avance.

cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Sam 11 Nov 2017, 13:04

Voilà la première partie fini. Donc je pose les question à la fin de la réponse , par contre je ne sais pas comment remettre un nouveau sondage donc je vais donner les question mais si vous auriez un moyen de voter à me proposer ça m'arrangerai ^^ , car bon comme vous voyez je m'en sors pas.

Dans un village au nom imprononçable par qui n’y vit pas ou n’est pas humain, une petite tour délabré est habité depuis maintenant quelque année. Le pauvre haut-elfe, bien que habitué aux villes, a dû vivre avec de multiple branches d’arbres dans le deuxième niveau de sa tour (qui n’était constitué que de deux étage, le rez-de-chaussée et d’un petit grenier), malgré cela Turambar était un mage qui avait de plus gros problèmes. Turambar , dont le nom fais référence au fait qu’il est maître de son destin en elfique, a quelque problème d’ennui et de morale. Il le répétait souvent « Si je savais que j’allais passer mon temps à utiliser ma magie pour jardiner ou aider les villageois dans leur tâches agricole ou dans les manufactures ! », pour finir peut être que le choix de faire magie de la Terre et Métamorphe était plus adapter à l’aventure ?

Mais c’était un village tellement paumé que les derniers aventuriers qu’il avait vu dataient de l’année ou il est arrivé et il s’agissait de son escorte ! C’était durant une journée de printemps que lui est venue une idée ! Il embellissait la « mairie » avec le Tapis de fleur de Yolaine (il lui fallait de l’argent et tout était un bon moyen), quand il a entendu la conversation de deux villageois. L’un disait qu’il revenait d’un voyage au terme duquel il est arrivé juste à temps pour le mariage de sa nièce et que les aventuriers était en masse autour de bâtiments qu’ils appelaient des « Donjons », soit disant des fous qui auraient fait ,avec l’autorisation d’un certaine CDD, de leur gagne-pain  la gestion d’endroits plus ou moins maléfique. Tous deux raient de bon cœur. Turambar finissait en vitesse son boulot et s’est ruer vers sa tour.

Un trou assez imposant lui servait d’observatoire, de là ou se trouvait il pouvait voir la rivière qui menait d’après ce qu’il savait à Mlaüke. Il se dit à ce moment que plus drôle encore qu’aventurier, ce serait d’être maître de donjon. Au même moment dans le village retentit la voix de l’un des gardes de la milice « Laisse le passer, il veut juste boire un coup, gardons un œil sur lui quand même il m’a l’air louche ! ». Il était temps pour notre mage de trouver son première associé et quoi de mieux qu’un type bizarre qui vient dans un village paumé pour boire un coup ? Il s’est donc rendu jusque devant la taverne, en se …

Questions :
Qui est entrer au village et Turambar va-t-il rencontrer à la taverne ?
-un majordome zombie déguisé en humain
-un humain alcoolique, ancien chef de milice d'un village aussi paumé que l'actuel
-un Ogre un peu plus malin que la moyenne (il se fais comprendre par les gestes)
-un ancien voleur qui a évité de se faire couper la main il y'a peu
Quel seront les conditions de la C.D.D pour créer le Donjon ?
-5000 Po à payer au fur et à mesure 
-la survie du Donjon à un groupe de niveau 1 (délai de préparation: 1 demie mois)
-un objet de prophétie (augmentation du danger dans les temps qui suivent) 
Dans quel environnement vont-il créer leur donjon ?
-à partir d'une vieillie cabane au milieu d'un bois 
-sur les fondation et la cave d'un ancien manoir
-à partir d'un village détruit dans une guerre antérieur

Les votes commenceront quand j'aurai trouver un moyen de faire le sondage , à moins que vous voulez le faire par mp !

Cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par ChronosGamy le Sam 11 Nov 2017, 14:25

Tu peut toujours faire choisir les joueurs comme ca Wink http://www.strawpoll.me/

http://www.strawpoll.me/14375940
http://www.strawpoll.me/14375951
http://www.strawpoll.me/14375955

─────────────────────
Mes personnages:
 
- Palouf de slanoush : LVL 7 - Palouf DLUL :        LVL 4 - Une assassine mais chut : LVL 4
Un ogre standart :   LVL 6 - Un mage terrible : LVL 4 - Wesh clic ici frère/soeur  : LVL 4
Cuitômiel de bonbourgeon : LVL 2
ChronosGamy
ChronosGamy
Aventurier

Localisation : L'important ce n'est pas ou mais à quelle époque
Date d'inscription : 21/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Sam 11 Nov 2017, 15:06

Ok bien le merci ChronosGamy pour ton aide , du coup je ferrai ça sur le prochain du coup ^^. Sinon pour le temps de vote , disons jusque la fin du week end voir lundi aprem.
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par Carey le Sam 11 Nov 2017, 21:40

salut, pour faire un nouveau sondage, il faut hélas effacer l'ancien. Mais tu peux éditer ton message de base pour modifier le sondage.

─────────────────────
C'est pas parce que c'est le Chaos que ça doit être le bordel!
Carey
Carey
Légende

Localisation : Un trou paumé sous Lyon
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Ven 17 Nov 2017, 23:35

Voici la suite de l'histoire , comme d'habitude les question sont en dessous et merci à tout ceux qui ont voté et à Khaladan pour la correction du texte:

Il décida donc de se rendre jusqu’à la taverne. En y allant, il se vautra lamentablement dans les escaliers, et démontamalencontreusement sa porte d’entrée en sortant de la tour tant il avait été rapide et bourrin. Il avait à sa taille la sacoche dans laquelle il rangeait ses grimoires et sa bourse. La taverne était le point central du village, tout le monde s’y rencontraient ; enfin, tout le monde sauf Turambar, celui-cin’étant pas habitué à côtoyer ces ivrognes, comme il disait si bien. Les circonstances l’obligeaient à y rentrer aujourd’hui,mais uniquement pour ce mystérieux personnage, percuté quelque minutes avant sa sortie de la tour. 
Aussitôt qu’il eut poussé la porte de la taverne une odeur chargée d’alcool, de vomi et de boustifaille en sortit. L’elfe, qui n’aimait pas trop ce genre d’ambiance, se couvrit directement le nez. Il balaya du regard la taverne afin de trouver une personne inhabituelle dans le village. Il n’eut pas à chercher longtemps : l’individu faisant tâche dans le « paysage ». Un créature si imposante qu’elle était assise par terre plutôt que sur une chaise venait de passer commande auprès du garçon du tavernier, il s’agissait d’un Ogre. Il ne parlait évidemment pas, ne pouvant pas se faire comprendre, il se faisait comprendre en montrant de son gros doigt des choses ou en faisant des mouvements larges et lents. Turambar comprit que cet Ogre était suffisament intelligent et qu’il pourrait faire office « bras droit ».
Turambar passait vite fait en revue tous les sorts qu’il avait de disponible avec son niveau 5 , en même temps on ne sait jamais ! Arrivé à la table de l’ogre , Turambar lui adressa la parole dans son langageCelui-ci paru surpris du fait que ce petit être connaisse sa langue, néanmoins il lui a fit un mouvement du bras montrant clairement qu’il pouvait s’asseoir à sa table. Turambar mit quelques minutes à comprendre les gestes qui suivirent, l’ogre venait de recevoir son cochon et il montrait sur la langue de celui-ci et puis lui-même, faisant ensuite un mouvement représentant des ciseaux , remarquant un visage encore plus interrogatoire qu'avant , l'ogre décida de tirer la langue et de faire le mouvement de ciseaux autour de celle-ci. Et Turambar exprima un derrnier mot avant de continuer la conversation , il s'agissait du mot "muet" en ogre, l'ogre suivit avec un hochement de tête. Suite à un soupire Turambar pensait que malgré le mutisme de son potentiel associé , celui-ci pourrait être utile. Il a donc continué la conversation, toujours en ogre de manière à ne pas attirer l’attention sur le contenu de leur conversation.
L’ogre savait lire et écrire des choses très simples, sa limite était de trois mots pour la lecture et pour l’écriture il mettait un temps incroyable, son prénom « Tzschloug » lui avait pris en tout dix minutes. Mais Turambar avait trouvé quelqu’un d’assez motivé et d’un minimum intelligent pour l’aider au moins au début à gérer le Donjon. Tzschloug avait un caractère assez inoffensif bien que légèrement soupe au lait et très hostile envers les écureuils. Par la même occasion il savait cuisiner, ce qui était bien arrangeant durant leur voyage vers Mliuej. Afin de s’entretenir avec la C.D.D, Turambar avait arrangé un rendez-vous par une lettre envoyée par Chronotroll.
Mliuej ne fut pas une partie très intéressante à raconter, mis à part les embarras pour rentrer Tzschloug et plus tard à cause de la taille de la ville qui évidemment n’était rien de comparable par rapport au village d’où il venait, leur avait fait perdre beaucoup de temps vu le nombre de fois qu’ils se sont perdus. Puis il y eu l’attente devant le bureau de la C.D.D , Turambar eut le temps de relire ses grimoires quatre fois et Tzschloug d’abattre une centaine de mouche et mangé sept sandwichs.
Lorsqu’ils furent enfin appelés au guichet, suivirent plusieurs heures de paperasse barbante et de tests mentaux afin de savoir s’ils n’étaient pas possédés ou pire encore trop intelligents (car oui le QI d’un maître du donjon ne doit surtout pas être trop haut, sinon aucun aventurier ne pourrait sortir un jour victorieux et cest mauvais pour les affaires)Après ces lourdes épreuves, ils sortirent du bureau avec l’obligation d’ouvrir un Donjon contenant un objet prophétique dont la valeur approximait les 1000 pièces d’or : une pioche qui apparemment permettrait de ressusciterGurdil lui-même ! (Vive les nains) En main ils avaient le pavé avec des règles concernant les Donjons :



XVI : 1,34.12 : Règles concernant le contenue du Donjon :
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) 25aa.png?v=2.2 Les culs-de-sac piégés avec un portail menant à une dimension contenant un certain Gzor ne sont plus tolérés (pour cause de sécurité)

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) 25aa.png?v=2.2 Tout dragon devra être élevé au préalable 

XXXVIII : 23 ,546.98 : Détails sur les payements et formulaires de pillage :
Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) 25aa.png?v=2.2 Une fois le larcin déclaré , une somme équivalente à 50 % des effectifs perdus et 20 % des objets volés seront remboursées (sauf si contraire à l’article XIVV : 4,56.62 )

Turambar lisait maintenant depuis plusieurs jours les règles et se tirait les cheveux à chaque fois qu’il devait revenir en arrière pour se rappeler de quoi tel ou tel article parlait. Tout à coup Tzschloug le frappa sur l’épaule en lui montrant une direction. En se frottant l’épaule Turambar voyait avec émerveillement un cabanon en mauvaise état au milieu de nulle part. Celui-ci paraissait clairement intéressant car il y avait clairement de la place. Turambar a demandé à son acolyte de faire le tour de la cabane voir s’il n’y avait pas de danger autour. Turambar entra dans la cabane, et découvrit que l’intérieur, bien que moisi, était tout de même assez meublé pour les abriter temporairement : il trouvèrent ainsiun lit et des couvertures au sol,un petit âtre pouvant servir à cuisiner et chauffer la cabane, ainsi qu’un un petit bureau avec un compartiment sur le dessus qui lui permettrait de ranger la paperasse.

Le silence a été brisé par un bruit lourd de quelque chose qui tombe à l’extérieur. Turambar sorti, et fut surpris de voir Tzschloug bloqué dans un trou dans le sol … 

Donc voici les questions :
http://www.strawpoll.me/14424153
http://www.strawpoll.me/14424169
http://www.strawpoll.me/14424182
http://www.strawpoll.me/14424195

Cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Sam 02 Déc 2017, 20:13

Et voici la prochaine partie plus courte , mais j’espère plaisante =D

Le silence fut brisé par un bruit sourd, sans doute quelque chose tombant à l’extérieur. En sortant, Turambar fut donc surpris de voir Tzschloug bloqué dans un trou dans le sol. « Quelle merde » , lâcha l’elfe en faisant demi-tour afin d’aller chercher la pelle remarquée non loin de la porte d’entrée. Lorsqu’il revint avec celle-ci,dans un état assez moisi, il remarqua que Tzschloug faisait des mouvements de douleurs, comme si quelque chose le frappait d’en dessous. Le pauvre muet n’arrivait pas à faire comprendre ce qui se passait, et malgré le risque de croiser une créature bizarre, Turambar commença à creuser autour de Tzschloug. Celui-ci se tortillait de plus en plus, ce qui contribuait à son dégagement. Au bout de plusieurs minutes de pelletage intensif l’ogre fut dégagé et put sortir. En dessous se trouvait ce qui ressemblait à un terrier gigantesque vide.


Alors que nos deux acolytes étaient sur le point de sortir du champ de vu du terrier, quelque chose bondit de celui-ci, dans un son extrêmement fort et provoquant une légère déflagration sur le pauvre Turambar. Lorsque celui-ci se releva, il vit Tzschloug avec un ballon autour du cou tenu par deux mains blanches imposantes, essayant de l’étouffer. Près de l’ogre, une autre créature blanche apparu : il s’agissait de lapins clown géant, bien connus car ils pour étouffer les voyageurs (ou les faire mourir de rire avec l’une de leur bêtises) avant de les manger. Celui qui ne tentait pas d’étouffer Tzschloug ( la tentative de son ami ne menant dans le même temps pas à grand-chose, l’ogre ayant des muscles imposant au niveau du cou et ne sentant rien, mis à part une force qui ne voulant pas le laisser partir et semblant appartenir à quelque chose de velu derrière lui), ce lapin était en train de préparer un farce. Il sortit une tarte à la crème fouettée et la balançant en plein dans la tronche de l’elfe, sans effet sur celui-ci. Le lapin tenta ensuite durant de longues minutes à l’aide de plantes, de chutes et même de tour de magie de clown, de faire rire Turambar mais celui-ci garda avec le même aspect figé et ennuyé. Malheureusement, le deuxième lapin (l’étrangleur) se mis à rire de plus en plus fort et finit par mourir de rire.Le Lapin géant, déprimé mais surtout vexé d’être si nul, rentra dans son terrier, et ressortit chapeau sur la tête et valise à la main avant de partir pour de bon de la région, pour reprendre ses études de comptabilité. [épreuve 1D20 pour la farce du lapin ; résultat= 20 (échec critique) ; merci à Kyoku pour le jet]

Après ce léger et inoffensif incident, Turambar commença à réfléchir à comment agrandir le Donjon, et Tzschloug à comment chasser plus efficacement l’écureuil afin de manger plus. Turambar avait déjà un plan de l’agrandissement du Donjon, mais aucun ouvrier pour construire. La salle que le cabanon faisait servirait temporairement de chambre pour eux deux. Il faudrait ensuite prévoir une cuisine pour occuper l’ogre, mais aussi un bureau pour qu’il puisse travailler en paix et une salle ou mettre en vitrine et bien garder l’objet de la prophétie. 

Il finit par avoir une idée Durant quelque heures, il prononça des incantation et utilisa son énergie astrale sur un panier de légumes du coin, fraîchement acheté au marché du village. Au bout du compte, le résultat fut assez bluffant : trois homme-plantes étaient nés, plus précisément des hommes-légumes (carotte, navet et radis), mais il ne tarderait pas à en faire un avec des ronces afin d’avoir un premier garde ! Il les envoya directement couper du bois et commencer la bâtisse.


Entre temps le Donjon allait avoir besoin de quelque chose pour faire venir les aventuriers car un objet ne sert à rien si on ne sait pas qu’il est là ! Tzschloug revint des bois avec plusieurs écureuil son pagne apparemment perdu en chemin. Malgré un léger dégoût, Turambar eut vite une idée : attacher une pancarte sur l’ogre et l’envoyait au village le plus proche. Aussitôt pensé aussitôt fait, celui-ci fut envoyé vers la village, avec une pancarte en guise de cache-devant (et uniquement devant) contenant toutes les informations nécessaires



Et voici les questions :
http://www.strawpoll.me/14531636

http://www.strawpoll.me/14531650

http://www.strawpoll.me/14531681

http://www.strawpoll.me/14531693



Cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Lun 01 Jan 2018, 13:19

Et voilà comme promis la prochaine partie de la série, hésiter pas à voter et surtout j’espère que ça vous plaira.


C’est au bout de vingt minutes de marche que Tzschloug arriva dans le petit village de Kiplutz (ou quelque chose dans le genre, saletées de villageois avec leur patois aussi). La première chose qu'il vit fut la Taverne, décorée d’une façon douteuse pour une occasion quelconque. Il comprit très vite la situation grâce aux échos alentours : la taverne fêtait son deuxième anniversaire ! C’était quelque chose d’après les villageois, la dernière n’ayant pas tenu deux mois. En effet les aventuriers etaient nombreux dans la région et leur manière de se detendre en brûlant des tavernes avait toujours intrigué les villageois . Ce qu’is ne savaient pas, c'était que leur village  avait été construit sur un ancien bâtiment qui servait de lieu de rassemblement à une secte voué au culte du feu, et que les esprits qui n'étaient pas partis avec les cultistes s’amusaient à brûler la taverne où tous ces poivrots allaient se bourrer (mais cà c'est une autre histoire). 


Mais revenons en à nos moutons, qui par ailleurs énervaient depuis quelques minutes Tzschloug à brailler comme des dingues. Celui-ci se dépêcha donc d’avancer vers la place du village, devant laquelle se trouvait la taverne. Il se plaça en plein milieu de la place et se mit à tourner doucement sur lui même, afin que tout le monde puisse lire sa pancarte et par la même occasion voir son postérieur (mais ça il s’en foutait royalement, les ogres et la pudeur... ).


Tout à coup, un paladin de Braav’,qui jusque-là parlait avec le boucher du coin ( spécialité était saucisse de mouton) se retourna et en voyant l’ogre cria : « Vous là l’ogre nudiste, vous êtes en état d’arrestation pour dents sales et coiffure négligé ! ». Il prit son épée longue en main et fonça sur Tzschloug avec une vitesse comparable à celle d’un bison pourchassé par une horde de barbare,  et l’abattit sur la pancarte de l'ogre. Celui-ci se retrouve totalement nu devant tout le village, et, durant une fraction de seconde, une légère sensation de gêne prit les habitants muets. 


Tzschloug, totalement sans défense et sentant que la situation allait s’aggraver, attrapa le paladin par la taille et le traîna jusque la boucherie locale. Le pauvre n’arrivait pas à se libérer des grosses paluches de l’ogre et se retrouva bientôt pendu par le torse de son armure à un crochet de boucher. Tzschloug se mit vite à la recherche d’une corde afin de mettre fin aux jours du paladin mais n’en trouva pas et décida de l’étouffer avec les saucisses du boucher qui était encore attaché par les bouts les unes aux autres. Le paladin qui n’était toujours pas arrivé à se détaché du crochet fut donc au bout de quelque minutes étouffé par des saucisses avec comme dernier souvenir l’odeur un peu fumée de ce délicieux aliment.


La milice du village, qui a vait du se rendre à la ‘’caserne’’ pour s'équiper, s’était depuis quelque minutes amassée devant la boucherie où un sacrilège délicieux avait été commis. Tzschloug bouscula donc la petite troupe de miliciens un peu naze et pris la fuite. Lorsque il eut semé ses poursuivants il remarqua qu’il avait toujours en main un bout de la corde-saucisse et commença à l’enrouler. Il avait au moins un petit bénéfice, à savoir deux kilos de saucisse au mouton fumé (et oui c’est le mouton qu’on avait fumé pas la saucisse). 


De retour au donjon, dont les travaux avançaient bien, Tzschloug remarqua quatre créatures. L'une était un genre d’amas de ronce avec une petite fleur en guise de tête, elle tenait une longue ronce avec une boule piquante au bout en guise d’arme. La deuxième était un tronc d’arme avec un gros bouclier en écorce et une longue branche qui lui servait de lance. Enfin, les deux dernières étaient des soldats pastèques, dont le haut ressemblait à un casque et avec en guise d’arme un genre de petit canon tirant des graines de pastèque. Turambar sortit tout fier de la cabane et vit son acolyte nu avec un rouleau de saucisse. Après le récits des aventures en signe des mains, le sorcier éclata de rire. Il avait hâte d'avoir la visite d,un groupe de paladin venir venger leur amis voire même d'aventuriers venant chercher la prime que Tzschloug avait sur la tête pour exhibitionnisme et meurtre par saucisse.


Voici les prochaines questions :
http://www.strawpoll.me/14740088

http://www.strawpoll.me/14740095

http://www.strawpoll.me/14740111

http://www.strawpoll.me/14740117



Cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1) Empty Re: Donjon dont vous êtes le maître ! (volet 1)

Message par carotte98 le Jeu 15 Fév 2018, 19:21

Voici suite à une longue attente la suite du donjon dont vous êtes le maître, cette fois si les votes se baseront sur un petit début qui suit le texte.


Il y eut peu de temps avant l’arrivée des problèmes, environ une semaine . La première étape de la construction était finie, et si la chambre de Turambar et Tzschloug restait inchangée (mis à part une porte dans le fond menant à la cuisine). Celle-ci, nouvellement construite, menait au bureau de Turambar, relié lui-même à la salle où ils rangèrent leur objet prophétique. Masi en ce début d’après-midi ensoleillé, une bande de Braaviens, 2 paladins et un prêtre, se ramenèrent devant le Donjon.Leur tête indiquait un profond étonnement à la vue du donjon pour le moins… comment dire ? Pas terrible ?

Néanmoins l’arrivé d’un tronc d’arme armé, avec un air assez... boisé, répondit à leur question, il s’agissait bien d’un donjon, un peu merdique, voire même franchement, mais un donjon. Le premier des paladins, armé d’une épée longues, se rua sur la plante humanoïde, tout en criant « Pour Braav’, et pour l’âme de notre défunt camarade ». Son épée traversa de quelque centimètre le bouclier écorce du Tronc, qui répliqua d’un coup de lance dans le genou gauche du paladin. Mais son armure était trop épaisse et le coup ne la traversa pas. Le deuxième paladin s’avança de quelque pas et fit face à l’un des guerriers pastèques, qui avait surgit du côté droit du donjon. Le prêtre quant à lui se mit à prier pour un prodige, mais fut interrompu par une ronce qui lui monta le long de la jambe. Sans avoir le temps de réagir il fut tiré vers l’arrière et tomba au sol. La dernière chose qu’il vit fut la boule piquante de l’arme du guerrier ronce qui lui tomba avec fracas sur la tête, avec un fort élégant « Sprotch ». Entre temps le paladin au corps à corps avec le tronc, dégagea le bouclier écorce d’un coup brutal de son épée, puis bondit vers l’arrière afin d’éviter la contre-attaque. Le guerrier pastèque fut rejoint par son jumeau, et tous deux se mirent à tirer sur le deuxième paladin, bien que ces tirs soient inutiles contre  grosses armures. Le fier et noble guerrier fut sur eux en une ruée, leur ôtant la tête des épaules. Le fléau de la ronce cogna au même moment l’arrière du crâne du premier paladin à pleine vitesse, celui-ci ne fut pas blessé mais se retrouva quand même genoux à terre dû au choc. Le tronc d’armes s’avança vers lui, alors que le deuxième fouillait dans ses affaires, et piétina le pauvre paladin déjà au sol , les os de celui- ci craquèrent sous le poids du tronc. Entre temps le deuxième paladin sortit une torche, l’alluma et improvisa un barbecue végétarien, terrassant ainsi les derniers hommes plantes. Alors qu’il tentait de soigner son compagnon, Tzschloug l’agrippa aux bras et l’écartela devant les yeux du paladin paralysé au sol, dont la gorge fut tranchée par Turambar, qui se remit promptement à ses occupation, non sans un certain agacement, car ses gardes n’étaient décidément pas à la hauteur.  


Le matin suivant il découvrit non sans étonnement que ses ouvriers avaient dans la nuit déblayé le souterrain, laissant la place pour une nouvelle pièce. Mais quelqu’un avait manifestement décidé d’y élire domicile, quelqu’un de très mal organisée selon les apparences. Stupéfait il se retourna pour aller chercher Tzschloug et heurta un petit personnage vert. Celui-ci commença par râler un peu mais se reprit vit en main. Il expliqua qu’il était un marchand gobelin qui allait de ville en ville et qu’en voyant les exploits de la veille, il avait décidé de s’installer dans le donjon. Il ajouta qu’il pourrait également servir d’ingénieur à son nouveau maître. Turambar se dit que finalement ce nuisible pourrait avoir une utilité, et donna l’ordre au gobelin de se mettre à le création d’objets utiles au donjon.


L’estomac de Tzschloug grognait fortement lorsque Turambar passé près du billot où Tzschloug coupait du bois pour la cuisine. Le mage décida, plutôt que de s’ennuyer en attendant que les choses avancent, d’aller préparer une dinde au marron afin de calmer son appétit et celui de son bras droit. Une fois en cuisine Turambar rassembla les ingrédients sur le plan de travail et sortit sa recette de la dinde au marron. Néanmoins, durant la préparation de sa dinde, il ne remarqua pas qu’il avait mis du sel qui servait à des rituels d’invocations. Une fois le tout prêt à être enfourné, Turmabar le mit dans le four en pierre dans la cuisine.

Il avait une bonne heure devant lui pour aller invoquer de nouveaux gardes plantes, mais  à peine deux pas que le four explosa et Turambar se retrouva au sol. Lorsqu’il reprit conscience, un dindon volait à un demi-mètre du sol devant lui.

<< Turambar ! Mage inconscient, tu as  osé invoquer le grand Prophète Dindon ! Je suis content de ton vouloir de détruire ce monde ! [se raproche de Turambar et le touche au front] Voit maintenant comment ton monde serra plongé dans les flammes de Jépahdaindspy (c’est mieux hien?)

Turambar fut alors la cible de visions apocalyptique, voyant les terres de Fangh en feu. Glargh et Waldorg attaquées par des hordes de poulets monté sur des Dindons, bombardées par des œufs explosifs tirés par des oies. Il voyait toutes les races doués de pensé, esclave des volailles , il vit sa propre tête sur un piquet devant son Donjon. Lorsque Turambar reprit conscience autour de lui le donjon n’était pas détruit, et la dinde commençait à sentir bon. Avait-il rêvé ? … 


Donc voici le texte sur lequel se basera vos votes et bien entendue aussi sur celui juste avant ...


Deux semaines passèrent depuis les derniers évènements et les Terres de Fangh se sont transformées en un champ d’affrontement géant. Des légions de volailles armées jusque au bec se dirigent vers les villes les plus imposantes, pillant les villages sur leur passage et tuant les habitants qui ont pour malheur de manger de la volaille sur le moment. Les plus touchés jusque-là les barbares. Devant le donjon de Turambar les autorités de la CDD et un groupe d’aventuriers …


Donc cela mènera à une deuxième histoire qui serra paralèlle à celle de Turambar à moins que vos votes en décident autrement :
http://www.strawpoll.me/15079423
http://www.strawpoll.me/15079441
http://www.strawpoll.me/15079457
http://www.strawpoll.me/15079510
http://www.strawpoll.me/15079538
http://www.strawpoll.me/15079496


Cordialement carotte98
carotte98
carotte98
Ménestrel

Localisation : Dans un village au luxembourg
Date d'inscription : 31/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum