Fiche de MJ: Carey

Aller en bas

Fiche de MJ: Carey Empty Fiche de MJ: Carey

Message par Carey le Sam 04 Nov 2017, 11:44

D'ou je viens?

Je crois que j'ai commencé le JDR à 9 ans. Dans les années 90, avec les Livres dont vous êtes le héros et plusieurs scénarios de l'Oeil Noir. J'ai de bons souvenirs de mes années collège ou on se retrouvait tous les jeudis midis dans la salle du fond de la bibliothèque pour jouer à Star Wars et Donjons et Dragons. (et pour les ceussent qui font le calcul et pensent "whoua t'es vieux": ta gueule, merci)

J'ai découvert le Donjon de Naheulbeuk en... 2002/2003, à la sortie de l'épisode 5. Le JDR en 2009/2010, et je suis arrivé sur NO en mars 2010. Pis comme je suis jamais réellement parti, j'ai pris des couleurs.
En 2010 aussi je joue avec un certain Licoy et une certaine Navis29 (Jade) sur une table masterisée par POC. Quelques fumbles plus tard, on boit des bières, et des années après, on joue encore ensemble.
J'ai commencé en 2011 une campagne avec JBX, Pétulia, Gregoriff, Chaton, Jade et POC, qui flirtent actuellement avec le niveau 13, à raison d'une partie tous les quinze jours, malgré l'adversité logicielle (rolistik, rolisteam, roll20, mumble, teamspeak, skype, on a tout essayé).
Je suis très impliqué dans les conventions, à commencer par les GeekFaeries dont j'assure le coté "JDR" depuis 2013, quand NO a fait ses premières OTW "à l'arrache" suite à l'annulation. J'y emmène autant que je peux des gens d'ici pour vivre une aventure hors du commun. Plus près de chez moi dans le Rhone-Alpes, Octogones et Ludiquest sont des endroits de choix. J'aime bien rencontrer les gens en vrai.
L'an dernier, j'ai eu l'honneur de cosigner le Grand Bestiaire des Environs de la Terre de Fangh, avec Guillaume Albin et John Lang ofc. ça a été un boulot titanesque et en fait, je referai ça avec plaisir. Ohwait, je suis déjà en train de le faire (mais c'est secret).

Comment je meujeute?

Mal.

Voilà, ça c'est fait.

Plus sérieusement, ça dépend de vous, en fait.

J'aime bien raconter des histoires et décrire des choses, et je joue des scénarios très libres et d'autres très directifs. Je fais des parties à cheval sur les règles avec beaucoup de simulation (donc de calculs précis) et d'autres très orientées RP avec une grosse part d’interprétation. Je joue avec les nerfs des joueurs et les manipule pour que ce que je décide arrive - je devrais pas dire ça comme ça. Quand un joueur fait un truc qui va m'emmerder, je lui dis, et si possible j'essaie de l'aplanir avant la partie (c'est souvent le cas avec les mages invocateurs et les familiers/accompagnants).

Je fais parfois des erreurs de règles, et d'autres fois je fais exprès d'ignorer un truc parce que ça sert le jeu. Je considère qu'on passe un bon moment si on rigole ensemble, peu importe si les PJ ne progressent pas ou même perdent (la quête, du matos précieux, la vie). D'un autre coté je suis plutôt un gars gentil et si j'aime bien mettre en danger les PJ et les obliger à faire des choix difficiles, j'aime pas faire de la peine aux joueurs en maltraitant leur personnage préféré. Et puis d'autres fois je vais m'appliquer à vraiment défoncer un personnage ou un joueur parce qu'il aura eu un comportement (le personnage ou le joueur) qui me laisse pas d'autre choix. J'en raconterai par la suite.

Les interdits:

Dans le cadre d'un jeu de rôle, les interdits sont ceux du rôle que vous jouez. Mais il faut que vous jouiez un rôle, pas que vous ayez un prétexte pour faire n'importe quoi.
En clair: J'admet parfaitement qu'un barbare tue ou frappe sans raison. J'admet parfaitement qu'un groupe de barbares pille et viole tout un village. J'admet parfaitement qu'un personnage mauvais torture un PNJ d'une façon atroce - comme j'admet qu'un groupe de PJ aventuriers torture de façon drôle un PNJ ("j'vais lui scier la jambe avec une cuiller!"). J'admet qu'un personnage malsain fasse des actes... malsains, même si ça implique de la pédophilie, de la nécrophilie ou autres atrocités.
MAIS: ça doit être cohérent et justifié - c'est pas juste "ben je suis un vieux prêtre de lafoune pervers, alors je vais tripoter des enfants", ce sera "Compte tenu de mon passé trouble, de ce qu'on vient de vivre, des circonstances actuelles dans lesquelles évolue mon personnage, de ce qu'il a dans la tête, il va céder à ses basses pulsions". ça n'aura pas besoin d'être clairement explicité, mais ça ne viendra pas comme un cheveu sur la soupe, comme le voleur du groupe qui sans raison, fait les poches de ses compagnons au premier bivouac... tout en restant avec eux pour le reste de l'aventure.
ET AUSSI: ça entraîne des conséquences. Des conséquences en jeu (ne serait ce que parce que les victimes parlent, ou qu'une enquête est menée sur le massacre, ou que les gens s'aperçoivent d'un truc...) et des conséquences hors jeu (parce que si vous jouez mal, vous jouerez plus avec moi).

TL;DR: vous faites ce que vous voulez, tant que c'est cohérent et que vous en assumez les compétences.

Hors jeu j'ai une autre politique, et si vous dépassez mes bornes je vous le dirai très vite. A titre perso je suis moins regardant qu'en tant qu'admin/modo/ce que vous voulez.

Être un bon joueur, c'est..?

Se marrer et se marrer avec les autres, MJ compris.

Pas besoin d'être un crac des règles (limite c'est chiant), un chantre du réalisme (pareil) ou un pro du lore (votre perso ne sait pas tout ce que vous savez de toutes façons).
Pas besoin non plus d'être un super roleplayer: trop d’interprétation tue l’interprétation.

Ce qui m'importe surtout, c'est que vous ayiez en tête les motivations et objectifs de votre personnage (pourquoi il est là? S'enrichir? se faire un nom? il cherche quelqu'un? il est amoureux d'un autre membre du groupe?) et des limitations qu'il va lui même se mettre (il aime le danger? il veut des combats? il veut diriger un groupe ou se laisser guider?). Quand vous aurez défini ça, vous aurez un perso cohérent avec lui même, et c'est déjà 90% du roleplay. ça ne me choquera pas que votre perso renonce à un truc parce qu'il estime que c'est pas dans ses cordes ou ses objectifs.

Mes scénars
Généralement je n'annonce pas le scénar que je vais faire jouer, pour des raisons évidentes: 1) ça évite que vous soyez tentés d'aller le lire et de vous gâcher (spoiler) la partie 2) ça me permet de choisir au dernier moment et d'improviser.
M'enfin souvent, je fais "un travail facile" "un travail moins facile" "un travail carrément difficile", "Les tunneliers" pour des initiations et initiations+. J'en ai deux trois autres tout prêts sous Roll20, et trois autres bien plus longs, pas adaptés à une partie en oneshot ("Le Linge Sale en Famille", "L'Hiver Vient", "La Grande Campagne de Fangh" encore pas terminée). Je fais pas les scénarios des autres, je préfère les découvrir en tant que joueur.


Voilà, vous aurez peut être l'occasion de jouer avec moi, j'espère pas me contredire par mes propos ou par mes actes ^^. Mes dispos sont ce qu'elles sont, je fais peu de oneshots, et je préfère laaaargement les campagnes au long cours avec un groupe formé et fiable. Parce qu'en plus, de "camarade de jeu" ça devient des amis. Et ça c'est cool.

─────────────────────
C'est pas parce que c'est le Chaos que ça doit être le bordel!
Carey
Carey
Légende

Localisation : Un trou paumé sous Lyon
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum