Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la barre de son Yamaha YAS-108
179.99 299.99 €
Voir le deal

Kazare Ramal, Mage de combat Humain

Aller en bas

Kazare Ramal, Mage de combat Humain Empty Kazare Ramal, Mage de combat Humain

Message par Aldur le Ven 24 Avr 2020, 13:36

Histoire:


Né dans la grande cité de Birmili au Birmilistan, Kazare grandit dans une famille de marchands tisserands. Quand il était petit, sa tante une prêtresse de Lafoune, invoqua secrètement un miracle dans le but de le bénir. Ayant fait une réussite critique, Kazare eut droit semble-t-il à une endurance hors norme au lit et une anatomie génitale splendide.
C’est à l’âge de ses dix ans, que Kazare découvrit qu’il possédait des pouvoirs magiques, à la suite d’une rencontre malheureuse avec une troupe de gobelins peu commodes. Sans le vouloir il déclencha une violente onde de choc qui brisa net la nuque de plusieurs des peau-verte.
À la fois fasciné et effrayé par ses pouvoirs, Kazare voulut étudier la magie, mais ses parents refusèrent pendant un long moment, prétextant qu’il était trop jeune. En vérité, ils souhaitaient le voir rester dans le milieu des tisserands, ce qui ne serait pas possible s’il devenait magicien. Malgré tout, il trouva du soutien auprès de sa sœur ainée, qui sut voir les rêves de son frère. Kazare étudia tout ce qu’il put de la magie en autodidacte. Puis un jour, il fugua et tenta de se rendre en terre de Fang, à Glargh où se trouvait une université de magie.
Sur son chemin il croisa la route d’une caravane attaquée par des orcs. Avec tout ce qu’il avait pu apprendre de son côté, il repoussa les monstres leur brisant les os comme des brindilles. Plusieurs témoins parlèrent de son exploit à sa famille, les ainés comprenant le bien que Kazare pourrait faire en apprenant la magie à Fang parlèrent en son nom. Ses parents finirent par céder.
Le jeune magicien avait 15 ans lorsqu’il quitta son désert natal pour l’académie de Glargh. Il étudia pendant sept longues années la magie de combat. Mais lors de sa première année il eut la chance - ou la malchance - de vivre une relation sexuelle des plus intenses avec Sarya Tylmar, une elfe noire en 3e année.

Sarya

Ne pouvant garder le secret sur la performance du jeune homme, la drow laissa échapper la nouvelle dans toute l’académie de Glargh puis dans certains quartiers de la ville, jusqu’au temple de la déesse Lafoune, ce qui lui permit de reprendre contact avec sa tante.
Dès lors, il multiplia les partenaires sexuelles, plus ou moins volontairement, la plupart étant des étudiantes a la recherche d’expériences sexuelle. Cela finit par lui causer des soucis de santé, en effet : ses ébats répétés le déshydrataient. Sa tante l’aida en lui concoctant une potion hydratante concentrée. La suite de ses études se poursuivit sans autres problèmes que les avances entreprenantes de belles magiciennes, de sulfureuses adeptes de Lafoune (y compris de la grande prêtresse Amelia Fornique en personne). Finalement au bout de sept longues années d’études, Kazare fut diplômé de l’académie et put devenir aventurier.
Il parcourt aujourd’hui la terre de Fangh en quête d’aventure et de connaissance, traquant tout ce qui est dangereux pour les fangiens, tout en essayant de ne pas trop se faire remarquer par les adeptes de Lafoune (et Slanoush) malgré l’affection que la grande prêtresse et sa tante lui portent. Il a appris à sa sortie de l’académie que Sarya son ancienne amante le cherchait. De son côté elle est devenue une mage métamorphose de haut niveau et une apprentie de la grande sorcière Nak’hua Thorp.



Les 3 Gemmes:

Depuis peu Kazare a atteint le niveau 2 en participant à une quête de grande importance. Il en parle peu mais il semble en être assez fier. Pour l’instant il n’a provoqué aucune catastrophe avec ses sorts, la question étant : cela durera-t-il ? À la suite de cette mission il garde son chapeau accroché au cou plutôt que sur sa tête et a coiffé ses cheveux en plusieurs tresses.

Ce soir le sang des orcs sera versé:

Environ deux semaines plus tard, alors qu’il se reposait dans le village de Juienal sous un beau soleil d’été, Kazare fit équipe avec un ogre du nom de Stomaco (Gab), Matilde (Percolator) une consœur mage de combat et enfin Pä-Entock (Saladeuh) un invocateur de niveau. Tout d’abord ils virent un panache de fumée s’élever du village voisin, ils firent le choix de s’y rendre. Mais en quittant Juienal le groupe fit  face à une attaque d’orcs sur le village, d’abord un groupe de 3 peaux vertes agressant les citoyens. Durant le combat Kazare fit une réussite critique avec son nouveau sort de flèche d’acide faisant fondre le crâne de l’orc.



Sortant vainqueurs du combat, les aventuriers entendirent alors des cris venant de l’autre côté du village. Ils y trouvent une unité de l’armée de Fangh qui avait défait une quinzaine d’orcs. Le groupe informa le capirol de l’escouade de leur affrontement de l’autre côté du village.
Ravit, le capirol leur proposa alors une mission : traquer 3 fuyards orcs, dont un mieux équipé que les autres, contre 200 pièces d’or. Les aventuriers acceptèrent. Le groupe se mit alors en route vers le nord et ne tarda pas à rattraper l’ennemi. Kazare engagea les hostilités avec un bel éclair en chaîne, tandis que Pä-Entock et Stomaco préparèrent un assaut frontal et que Mathilde lança une Gifle de Namzaar. Une fois l’éclair dissipé, la mêlée s’engagea. Le combat fut éprouvant : Kazare fit une réussite critique en lançant une Flèche d’acide pénétrante arrachant net le bras de son assaillant, avant de se faire désarmer et de se blesser lui-même avec son bâton. Pendant ce temps Stomaco, boosté par les sorts de Pä-Entock juché sur ses épaules, décapita deux orcs (le chef y comprit) avant d’achever le troisième qui menait la vie dure à Kazare.
Le combat terminé, le groupe mit la main sur 3 pierres précieuse, qui une fois revendues leur rapportèrent 110 pièces d’or. Puis ils rentrèrent à Juienal et y perçurent leur récompensent.
Enchanté d’avoir accompli cette mission avec brio, Kazare resta à Juienal pendant 2 jours supplémentaires afin de récupérer de son combat. Durant son repos il ne put éviter la couche de 2 plantureuses adeptes de Lafoune. Une humaine du nom de Fiona et une demi-elfe du nom Malya.



Fiona


Malya
Ils passèrent deux nuits et une journée entière ensemble à faire l’amour avec ardeur et passion, au terme de quoi Kazare reprit la route, plus ou moins frais.


La tour de Varath:

Quelques jours plus tard, après être passé à Glargh, il arriva dans le petit village de Basse-Terre. Il y fit la rencontre de 3 autres aventuriers : Kiaseck (Deripe) un humain mage de feu, Mouloute (Saladeuh) un vieux marchand semi-homme et Shaterr Thonn (Masskarad) une prêtresse de Youdligh.
Ce groupe fit le choix de prendre une quête menant au donjon de Varath, demandée par un certain Killmaster. Les aventuriers se rendirent donc à l’auberge du Renne Beau conformément à l’annonce. Une fois dans l’établissement, tellement sympathique que Kazare nota la localisation de la taverne dans son journal de bord, il ne fallut pas longtemps au groupe pour trouver le Killmaster.
L’étrange individu leur expliqua alors l’objectif de la mission : récupérer une des statuettes de « HellYeah ! » se trouvant dans le nouveau donjon de Varath au nord du village. Devant la garantie du niveau de la tour et de la promesse du lingot de Lithril par personne, le groupe accepta. Après un rapide repas, les 4 camarades se mirent en route. Durant le trajet, ils passèrent devant une manifestation d’elfes contre les pratiques des ogres, le groupe se pressa de passer son chemin.
Après une longue journée de marche, Kazare et ses camarades montèrent un bivouac dans une clairière de la forêt de Schlipak. Les deux premiers tours de gardes se passèrent bien, mais au tour de Kiaseck ce dernier eut suffisamment d’instinct pour détecter une attaque de brigands. Le mage de feu amplifia le feu de camp, réveillant ainsi ses camarades sans éveiller l’attention de l’ennemi


.
Le groupe attendirent que les brigands soient suffisamment proches avant de les prendre par surprise. Cela réussit « moyennement », Kazare rata son éclair en chaîne et Shaterr ne réussit qu’à produire un miracle avec des dégâts minimes, mais Mouloute réussit à prendre les bandits par surprise et leur porter un coup. Le combat se poursuivit pendant plusieurs minutes, durant lequel un sortilège entropique de Kiaseck fit muter les dents de Kazare (elles sont maintenant aiguisées). Deux bandits s’enfuirent face aux flèches d’acides terrifiantes de Kazare et aux flammes de Kiaseck, sans oublier la férocité de Mouloute et les miracles de la prêtresse. Le chef quant à lui finit brûlé à l’acide et abandonné à moitié nue dans la forêt.
Après une grasse matinée plus longue que prévue, les aventuriers reprirent la route. Au bout d’une journée de marche, ils parvinrent au donjon. Une fois à l’intérieur, la compagnie dû faire face à des épreuves qui disons-le, les blessèrent dans leur amour propre, Shaterr eu la malchance de faire un échec critique sur un de ses miracles faisant disparaître tout son équipement. Mais finalement, Kazare et Mouloute mirent la main sur une lampe à génie. Amyra, le génie de la lampe, exauça les vœux de tous les membres du groupe et leur permit de récupérer la statuette sans avoir besoin de se rendre au dernier étage. Parmi ses vœux, Kazare souhaita obtenir le codex des sorts de combat du niveau 1 à 10. Le génie revint avec une facture.
La statuette en poche, la compagnie rentra au village pour toucher sa récompense. Cela fait ils se séparèrent. Kazare lui se promit d’être présent lors de l’accomplissement de la prophétie du dieu du métal.
Il fit un petit détour par Glargh et paya le libraire pour le codex. Sur le chemin il réfléchit à son possible surnom. Il hésitait encore entre, « Le cracheur d’acide » et « Le lanceur d’acide » en raison de son sort fétiche.

Kazare et les Revengeurs:

Au cours d’un passage à Glargh, Kazare traversa sans le vouloir une faille dimensionnelle qui le conduisit dans un monde alternatif où Gzor a été tué par un groupe d’aventuriers auto proclamés super-héros : les Revengeurs. Ces derniers invitèrent le mage dans leur tour afin de lui demander des informations au sujet du Birmilistan. En effet l’une de leur cible prioritaire avait apparemment décidé de s’y rendre après une longue discussion et un quiproquo qui provoqua une bagarre avec un barbare tout feu tout flamme, Kazare passa niveau 3, obtient un nouveau bâton (qu’il ne pourra utiliser pleinement qu’au niveau 5), avant que lui et les Revengeurs partent pour le Birmilistan. Entre temps, Kazare décida finalement de se surnommer « Le lanceur d’acide».
Durant le voyage vers le Birmilistan, Kazare et son groupe croisèrent un météore vivant ainsi qu’une tribu d’elfes amazones. Kazare passa 3 jours torrides avec ces splendides demoiselles. Il mit 9 d’entre-elle enceintes, mais il attrapa une MST. Il décida de se rendre au plus vite dans un temple de Youclidh.








Elfes Amazone

Mais à la frontière, le dirigeable fut attaqué par un mort vivant majeur, prétendant être aux ordres d’un certain Tout-en-carton. Après avoir survécu à un passage par-dessus bord et avoir été séparé de Antoine Extrême, Kazare et le reste de l’équipe put poser le dirigeable dans la jungle à la cime des arbres. Après un séjour dans le camp des hommes lézards et grâce à une potion des guérisseurs, il guérit finalement de sa MST et en sortit renforcé, aussi bien physiquement que charismatiquement.
Mais ayant été trop secoué par cette maladie, Kazare du rentrer à Fangh et finit par regagner sa dimension.

Sauvetage et Nécromancie:

De passage à Val-Pâté, Kazare fut embauché pour secourir un groupe d’aventuriers et neutraliser un nécromancien. Accompagné de Rufco et Gluraumaso deux hobbits et de Kilgar un puissant barbare de niveau 5. Le groupe se rendit à une ferme en ruine où ils  affrontèrent une troupe de gobelins et de zombis. Après un échec critique sur un éclair en chaîne, Kazare parvient à renverser la tendance et extermina 3 ennemis avec une réussite critique sur ce même sort, aidé de Rufco.
Une fois les ennemis à la surface éliminés, les aventuriers entrèrent dans la maison en ruine où ils trouvèrent un souterrain. À peine entré dans cette cave, le groupe dû faire face à une troupe de squelettes. Kilgar en élimina 1 avant que Kazare les fasse fuir et en achève un second. Le groupe progressèrent et éliminèrent les morts vivants du souterrain. Au détour d’un couloir, le groupe eut la chance d’éviter un rayon de la mort du Nécromancien qui tentait de les prendre par surprise.



Le Nécroman


Les Squelettes

Le sorcier fit malheureusement un échec critique sur son sort, reçut un violent retour de flamme et se blessa gravement, le poussant à fuir. Après avoir affronté deux morts-vivants et un ranger renégat, contre qui Kazare brisa son bâton, le groupe récupéra toutes les richesses du donjon et libéra les captifs.



Le traitre

Il obtint une coquette somme, sans que la CDD n’ait son mot à dire et put ainsi s’acheter un équipement flambant neuf.

Peu de temps après, Kazare reçut une lettre de Sarya. Elle lui donnait rendez-vous à Glargh. Le jeune mage s’y rendit et y retrouva son amante. Les deux amoureux, prirent une chambre dans une bonne auberge et passèrent une semaine entière à faire l’amour sauvagement dans un immense lit à baldaquin et à discuter. La drow fut plus qu’étonné par les prouesses érotiques de Kazare, ainsi que par la monté de niveau du mage. Kazare se demanda même si les gémissements de plaisirs de sa compagne ne risquaient pas de déranger les autres clients de l’auberge. Mais ce genre de préoccupation, disparaissaient bien vite lorsqu’il pénétrait passionnément Sarya, ou lorsqu’elle le chevauché ferment agripée aux hanches de son amant.
Après un ultime orgasme, les deux amants se séparèrent. Kazare repartit sur les routes et Sarya rejoignit Nak’hua. La drow et l’humain se quittèrent sur un langoureux baiser, se promettant de rester en contact et de se revoir.

Les Bûcherons de N’talamela:


À la sortie de Glargh, Kazare reçut une missive qui lui proposait une mission d’enquête dans une exploitation forestière. Il se rendit à l’auberge du Sanglier qui tousse. Sur place il y rencontra, Rudibert (Manchoufle) un hobbit prêtre d’Adathie, Arthur (Lumatyx) un boxeur, Brise-brume (Sinibaldi) un voleur et Hestiae (Maskarad) une archère. Leur commanditaire s’avéra bien vite, aux yeux de Kazare, être un marchand nain affilié à la mafia. Ce dernier leur demandait de se rendre dans l’une de leur exploitation afin d’enquêter sur la disparition de leurs employés, contre 300 pièces d’or par personne, avec un bonus pour chaque nain vivant retrouvé.
Kazare et le groupe acceptèrent, avant de passer une riche en victuaille et en boisson. Kazare prit cependant bien soins d’avertir ses camarades de la nature mafioso de leur commanditaire.  Plus tard dans la soirée, le jeune mage ne resta pas insensible aux charmes de Clara une jolie barde, et réciproquement. Finalement tout deux passèrent une nuit torride. Kazare passant de longues heures à pénétrer la jeune troubadour et celle-ci à gémir de plaisir.

Clara

Le lendemain matin, le groupe se mit en route, guider par un des hommes de main du marchand. Après une longue marche dans l’espèce forêt, les aventuriers atteignirent finalement le camp. Après une rapide inspection, le groupe découvrit plusieurs cadavres de nain. Mais plus important, les aventuriers comprirent que cette exploitation était une raffinerie de drogue. Arthur ayant découvert un sentier s’enfonçant dans la forêt de l’autre côté de la rivière, le groupe fit le choix de le suivre, pour arriver face à une caverne. Mais devant la tombé de la nuit, les aventuriers décidèrent de retourner au camp pour se reposer.
En pleine nuit le groupe fut réveillé. Les pantalons et les bottes de 3 membres avaient pris vie et tentaient de les étrangler !! Après une courte lutte, les vêtements disparaissent sous la pluie. Dans le même temps, Hestiae aperçoit une immense créature d’environ 5 mètres de haut, fracassé le cabanon où se trouvait l’un des cadavres pour y prendre quelque chose.
Dès les premières lueurs de l’aube, le groupe inspecta le cabanon et découvrirent que tous les objets entassés avaient disparu mais pas le cadavre. Après ça, Kazare et ses comparses suivirent les traces du colosse en avale de la rivière, qu’ils traversèrent une fois de plus. Ils finirent par retrouver la créature : un golem constitué d’objets envoutés. Birse-Brume parti en éclaireur, vit alors les objets animés plonger les non-animé dans l’eau de la rivière, les rendant ainsi vivants !
En entendant le rapport du voleur, Kazare retira sa robe en catastrophe et lança un dispell-magique. Et alors que les vêtements mouillés prenaient vie, le mage sentit les ondes magiques émanant d’eux, et le golem se mit à avancer vers eux. Kazare, voulant conserver son équipement, commis une grave erreur. Alors que les autres fuyait, il resta pour lever la malédiction sur sa robe. Ce qui permit au golem de s’approcher et de le faucher d’un puissant coup de tronc d’arbre, mettant Kazare KO. Le groupe parvint à occuper le golem suffisamment longtemps pour qu’Hestiae fasse boire une potion de soin majeur. Le mage se réveilla, le corps encore douloureux. Face à la puissance du monstre, le groupe battit en retraite, avant de décider de remonter la rivière afin de découvrir l’origine de la malédiction. Ils finirent par découvrir une ruine fissurée de laquelle coulait un liquide rose bonbon, pour se déverser dans la rivière.
Aidé de Kazare, Arthur fabriqua une digue de fortune, épanchant ainsi la fuite du liquide magique. Après une journée d’attente, le groupe retrouva le golem totalement désenvouté, ils purent ainsi récupérer leurs affaires. Ils firent ensuite leur rapport au marchand lui conseillant de boucher de façon plus efficace la fuite en amont de la rivière.
À la suite de cette quête, Kazare passa niveau 4, et la nuit suivante passa une nuit de plus à pénétrer sauvagement la sulfureuse Clara, avant d’être rejoint par Sarya, qui connaissait la troubadour. Les trois amants passèrent ainsi une nuit enflammée à se faire hurler de jouissance. Le matin suivant, Kazare reprit la route on sans embrasser une dernière fois les deux femmes.

Une escorte galère:


Peu de temps après, Kazare qui se reposait dans une taverne, eu la surprise de retrouver Rudibert. Les deux aventuriers dinèrent ensemble avant d’être aborder par un coursier qui recherchait des aventuriers pour une mission d’escorte. Le paladin d’Adathie et le mage de combat acceptèrent et se rendirent alors à la taverne de Varig-le-Feuillu où ils y rencontrèrent deux autres aventurier, Sophie (Percolator) une demi-elfe guerrière et Teruobat (Talmouine) un mage humain métamorphe.
Après une petite heure d’attente, le groupe se rendit au manoir de leur commanditaire. Après un briefing mouvementé du au comportement méfiant de Rudibert vis-à-vis de la légalité du chargement, le groupe prit connaissance des détails de la mission : ils devaient protéger une charrette transportant un coffre contenant un chargement très précieux aux yeux du commanditaire. Ce dernier énervé par le comportement du hobbit, rentra chez lui sans en dire plus au groupe. Après quoi, la compagnie se mit en route pour Chnafon leur destination.
Mais après quelques kilomètres parcourut, le convoi fut attaqué par un groupe de bandit. Après un combat long, rendu difficile par le mal de Kazare de lancer certain de ses sorts et le mal des combattants à toucher leur cible, le groupe du faire face au chef des brigands qui les défia dans un combat 2 contre 1 interdisant au reste du groupe sous peine de représailles. Kazare, voulut s’assurer que Sophie puisse encaisser les coups de masse du bandit et lança l’armure de flagor. Bien que le chef des bandits l’ait remarqué, le mage fit mine de ne pas comprendre. Encerclé par les brigands, Kazare du gérer Rudibert qui voulait franchir le passage. Heureusement le hobbit fit preuve d’intelligence et se tint finalement tranquille.
Le combat commença, Teruobat et Sophie contre le chef des bandits. Après un échange de coup, qui faillit coûter la vie au métamorphe, endommagea la côte de maille de l’ennemi et démontra l’efficacité de l’armure magique offerte par Kazare, ce fut finalement le chef criminel qui causa sa perte. Dans un échec critique magistral, il retourna masse d’arme contre lui et se broya le crâne.
Voyant leur chef mort, la tête en bouillie, les bandits s’enfuirent. Deux d’entre eux tentèrent de voler le coffre mais durent faire faces aux flèches d’acides du Lanceur d’Acides.
Finalement le convoi se remit en route, mais Teruobat ouvrit le coffre malgré l’interdiction du cochet et tous virent que la cargaison n’était rien d’autre que de la lingerie. Très en colère sur le coup, Kazare attrapa le cochet par le col et lui exigea une explication. Le jeune homme dit qu’il s’agissait des sous-vêtements de la femme du commanditaire. Kazare se calma sans pour autant être satisfait de la réponse.
Le voyage se fit sans nouvel incident, et le convoi arriva à Chnafon. Là, la compagnie remit le coffre à la femme du commanditaire. Mais ils apprirent également que le cochet était en réalité le fils du commanditaire et qu’il était également à protégé. Le groupe fut payé 300 pièces d’or chacun, et Rudibert passa niveau 3.
Après cette aventure, Kazare invita Sophie (Percolator) à boire un coup dans une taverne pour fêter leur réussite. La jeune guerrière et le mage discutèrent longuement de la vie d’aventurier. Kazare en apprit plus sur Sophie et lui donna quelques conseils sur la façon de dépenser son argent gagné, lui parla de ses aventures notamment celle avec le nécromancien ou avec Rudibert concernant la mafia naine. La jeune fille fit les gros yeux à l’annonce de la récompense gagné pour la mission de sauvetage du nécromant. Le mage conseilla également à la guerrière de faire attention avec la CDD pour ne pas se faire geler son niveau et s’éviter bien des ennuis.

Sophie
Tout en parlant les deux comparses buvaient, de l’hydromel pour Kazare et de la bière pour Sophie. La jeune fille bu une pinte un peu trop vite et senti l’alcool lui monter. Elle retira son pourpoint en cuir, dévoilant une chemise dans laquelle une ample poitrine se mouvait. Rougissant un peu, Kazare poursuivit la conversation, Sophie insista plusieurs fois sur le fait qu’elle n’était pas une elfe sylvaine. Le mage enlaça la guerrière ce qui lui fit sentir les seins rebondit de la jeune femme contre son torse, le faisant bander lentement mais surement, ce qui n’échappa pas à Sophie qui un peu rouge prit conscience de l’état de son camarade. S’en suivit un baiser maladroit de Kazare ce qui entraina un roulage de pelle bien plus vigoureux.
Kazare emmena la jeune femme à l’étage. Elle lui proposa alors une partie de dès où à chaque lancé, le perdant enlève une partie de ses vêtements. Le mage qui avait de plus en plus la gaule accepta, bien que l’état de son membre n’échappe pas à Sophie. La partie eu donc lieu, dévoilant à Kazare le splendide bonnet C de la jeune femme, sans qu’il ne bave et peu à peu le pénis colossal du mage pour Sophie qui eue du mal à garder son sang-froid. Finalement les deux concurrents furent en caleçon et lancèrent le dernier dés, Kazare l’emporta et Sophie fut alors totalement nue face à lui.
Désirant passer aux choses sérieuses, Kazare se mit lui aussi à nue, dévoilant son membre turgescent. Durant le reste de la nuit, Kazare entreprit d’initier Sophie au plaisir de la chair, ce qui ne fut pas facile tant la jeune fille était déstabilisée par la taille du pénis de son amant. Finalement après plusieurs minutes de préliminaire où la jeune demi-elfe gémit de plaisir et manqua de s’évanouir sous leur intensité, Kazare commença à la pénétré. Pendant des heures, les deux amants firent l’amour avec une fougue et une ardeur inégalable.
À la fin de leurs ébats, Kazare était épuisé tandis que Sophie était encore fraiche et dispo. Elle entreprit de se laver et Kazare l’embrassa tout en lui caressant la poitrine et les fesses lui promettant de terminer leur « discussion » à leur prochaine rencontre. Kazare se rendormi et Sophie s’éclipsa.


Apparence:



Yeux : Verts ;
Cheveux : marrons foncés ;
Signe particulier : dent de requin aiguisées, pénis plus imposant que la moyenne 😊


Aime:

• L’aventure et les connaissances antique
• Étudier la magie
• Son bâton
• Faire l’amour de façon consentante et sans excès

N’aime pas:

• L’égoïsme dévastateur
• Les hypocrites
• Les arrogants
• Le temps sec
• Lorsque sa tante lui cause des ennuies
• Les obsédés sexuels, les pervers et les violeurs
• Ce faire embarquer dans des orgies
• Les fanatiques de Slanoush


Caractère:


Kazare est un jeune mage qui s’efforce d’agir avec discernement, bien que les plaisirs de la chair lui fassent parfois tourner la tête. Il aime plus que tout parcourir la terre de Fangh, affronter des monstres, dénicher des informations sur de la magie et d’antiques connaissance. La bénédiction que lui a donné la déesse Lafoune lui apporte autant de problème que de bienfait, en effet ses années d’études à Glargh ont permis à Kazare de développer une certaine assurance vis-à-vis de la gente féminine. Il sait rester courtois et poli avec les dames et une fois au lit il sait comment leur donner du plaisir mieux que jamais. Il n’est cependant pas un goujat n’y un affamé sexuel et respecte les femmes plus que tout. Il prône également l’union consentant libre et son crédo en tant qu’amant est de toujours veiller au plaisir de sa compagne.
Au combat, Kazare prends toujours garde à ne pas blesser ses camarades. Il sait quel pouvoir il manipule en tant que mage de combat et les conséquences que cela entraine. Il veille donc toujours à limiter les risques pour les membres de son groupe
.





Dernière édition par Aldur le Mer 05 Aoû 2020, 12:36, édité 44 fois (Raison : ajout partie 04/08/20)
Aldur
Aldur
Aventurier

Date d'inscription : 27/07/2019

https://sites.google.com/view/hunter-of-shadow-auteur-books/accu

Aldur aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum