Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'étrange passé de Mel (en entier !)

+12
Shenj Diform
Arceus02
Alcamhâar
Fandral
Carey
Fryface
Izluur
Dumlor
Ferrero
Slethys
shakor
Marcus
16 participants

Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Marcus Dim 14 Mar 2010, 19:49

Attention, l'histoire qui va suivre comporte des passages à caractères violents et sexuels, je préviens pour les âmes sensibles ou les joueurs plutôt jeunes ainsi que les frères et soeurs de bas âges trop curieux (non non je ne vise personne... Razz )


1ère Partie : Une vie de merde.
Installé sur son fauteuil le plus confortable, celui qui a partagé ma vie me demande, comme chaque soirs, après avoir ouvert sa braguette : "Melanie ! C'est l'heure, tu sais ce qu'il te reste à faire !"

Dis comme ça, rien de vraiment choquant, même si aucun mari un minimum aimant ne parlerait à sa femme ainsi et ne la forcerai pas à lui faire une fellation sous prétexte de la battre à mort si elle ne se mettait pas à l'oeuvre... Mais ce monstre, cette pourriture, cet homme qui va jusqu'à m'inspirer à inventer des insultes pour le définir n'est pas mon mari... C'est celui qui me sert de géniteur, en gros, mon propre père...


Tout commence dans la grande ville de Glargh. Je suis née fille unique dans une famille de hauts elfes très aisée. Mon père, Frurwahj, est un mage riche et puissant et mariée à une femme muette, Glaÿdie qui a toujours succombé à ses caprices. Frurwahj voulait absolument un garçon pour lui enseigner la magie et qu'il touche sa fortune, manque de bol, il a eu une fille, et il m'a bien fait savoir toute ma vie que ça le faisait chier... D'ailleurs, Mélanie est un prénom humain, mon père déteste les humains, ça vous fait déjà une première approche de l'estime qu'il avait pour moi, et cela dés ma naissance...

Noble, intelligent, serviable et sage au sein de la ville et des intérêts de la cité, il était un tout autre homme à la maison, macho au possible et inssacable avec ma mère qui cédait toujours... Il n'avait pas épousé une femme muette par hasard. Avec ma mère, tout allait bien, jusqu'au moment où il rentrait et là ça virait au cauchemar. Ma mère préférait me faire rentrer dans ma chambre et longer les murs de la maison quand il était là, plutôt que d'être témoin de comment il la traitait. Mais même de ma chambre, les colères de mon père étaient tellement violentes que je les vivais quand-même... Combien de fois ai-je vu ma mère pleurer et portant d'énormes hématomes suite aux coups reçus... Mais elle ne voulait pas partir, elle voulait continuer à m'élever, et surtout, elle est parvenue à me faire comprendre que si elle quittait le foyer, mon père la tuerait et qu'il aurait tout fait pour maquiller le crime.

Ma mère décède suite à une maladie qui la rongeait. Plus d'autres choix de vivre seule avec mon père car je n'avais nul-part où aller, et là, le cauchemar se transforme en une descente aux enfers...

_"Melanie, tu es en âge d'aller à une école de magie."

Pensez-vous que ce crevard m'enseignerai la magie lui-même comme il l'aurait fait pour un fils? Ou comme tout père magicien l'enseignerai à son enfant? Et bien non... Il préfère claquer sa thune dans une école plutôt que de se faire chier...

_"Tu as deux choix : je te la paye, et je veux que tu fasses TOUS les travaux de ta mère à la maison, ou alors, je te fracasse la tête jusqu'à ce que t'en meurs."

Super choix hein? Je me ramasse quand-même une grosse baffe dans la gueule pour avoir répondu "en faite j'ai pas vraiment le choix quoi." mais pas une gifle qu'un parent mettrait à son enfant ayant dit ou fait une bêtise, non, un gros revers d'une main remplie de bagues incrustées de pierres précieuses... Croyez-moi, je préférais largement quand il me foutait des droites...

Les travaux de ma mère? Le ménage intensif, la vaisselle, la cuisine... ça encore ça passait... Mais il m'avait pas précisé que je devais aussi faire les travaux "intimes"... Se faire dépuceler par son propre père, vous n'imaginez même pas comment cela vous dégoûte à vie du sexe... Pourquoi être prêtresse de Slanoush dans ces cas-là? J'en viens...

On aurait pu croire que l'école de magie où j'allais aurait pu être une délivrance pour moi vu que je ne voyais pas mon père, et bien que dalle... Je n'avais pas d'amis là-bas et les autres élèves se foutaient de moi ou tentaient de me toucher les seins, j'étais la fille qui avait la plus forte poitrine de toutes, même du côté des plus grandes, apparemment, ça les rendait jalouses et les rumeurs étaient donc lancées, les filles ont le don pour ça : manipuler les autres... C'est fou comme ces types ont fini de me dégoûter des bourges... Ils font leur saintes nitouches devant plus pêteux qu'eux, mais au fond, ils sont aussi sales et vulgaires que des orcs... Bref, deux mois de chaos total, j'ai même pensé à me suicider à certains moments, mais quelque chose m'en a empêché, et c'est là que j'ai fais la rencontre qui a changé ma vie. Au bout de 6 mois d'école de magie où je n'en pouvais carrément plus...


2e partie : Rencontre et conversion
Un jeune haut-elfe, plutôt beau gosse m'attendait toujours à la sortie des cours et me faisait de l'oeil. Jusque là, rien d'extraordinaire, j'avais l'habitude, mais celui-ci avait deux choses en plus que tous les autres pervers de l'université : il me regardait dans les yeux, et il ne bavait pas. Je l'ai vu trois jours de suite, après plus rien. Une semaine plus tard, il revient, je décide enfin de l'aborder :

_"Excuse-moi...", dis-je timidement, ma pile de bouquins dans les bras, j'étais vraiment pas présentable pourtant, j'avais encore un oeil au beurre noir, pas coiffée et une robe pourrie, je commençais à devenir négligée pour ne pas attirer tous les queutars sur moi...

_"Salut Melanie ! Enfin tu viens me parler, je savais tout de même que j'avais ton intention dés le début, il a juste fallut un peu de temps..."

Alors là, il m'en tombait des nus, comment ce bellâtre connaissait mon nom?

_"Heu... On se connait?" demandai-je en ramassant mes livres qui s'étaient cassés la gueule suite à mon étonnement, galant, mon "nouvel ami" m'aide.

_"Pas encore, enfin, moi je te connais mais pas toi... Je m'appel Zackarie, et..."

Je le sentais un peu gêné de m'annoncer la chose...

_"Et "on" m'a envoyé pour t'aider..."

_"Qui ça "on"?"

_"Slanoush, le dieu des plaisirs et des vices."

Là, si j'avais pas mes bouquins dans les bras, je lui aurais foutu une grosse mandale... Comme si les plaisirs, les vices et la perversité n'était pas mon quotidien de tous les jours et que tout ça ne s'acharnait pas contre moi. Je l'envois se faire foutre et je trace ma route, mais il me retient le bras.

_"Je savais que tu allais réagir comme ça mais j'aimerai que tu m'écoutes, j'ai de nombreuses choses à te dire et je t'aiderais à combattre Frurwahj car c'est un homme dangereux et fou, il faut l'arrêter... Quant à toi, Mel, tu as un grand avenir devant toi et un potentiel monstrueux qui ne mérite surtout pas d'être gâché."

Alors ça c'était la meilleure, mais au point où j'en étais, c'était tout de même enfin quelque chose qui me sortirait de ce foutu quotidien morbide... Et puisque Zackarie connaissait aussi le nom de mon père (et impossible que des quelconques prêtres le connaissent, il est connu mais tout de même), lui et ce Slanoush commençaient déjà à m'intriguer...

_"Je reviendrai demain pour que l'on parle un peu plus..."

Et il s'en va.


Je rentre chez moi. 18h, mon moment favoris de la journée où j'ai deux heures pour moi pour souffler un peu ou chialer en hurlant un bon coup et en tapant contre les murs dans mes moments de craquages.... Enfin... Une heure en faite, car il faut bien entendu que je fasse la cuisine...
Slanoush... Papa a des bouquins sur tout, il doit bien en avoir quelques-uns parlant des dieux... Tout est bien rangé de toutes façons, c'est moi qui ai fait le rangement... Je tombe donc sur une sorte de bible "slanoushienne" que je lis à la diagonale, certaines doctrines ne m'attirent déjà pas du tout... Pourquoi est-ce que Zackarie veuille que je me voue à un culte qui m'exècre déjà rien que dans les façons de faire? Ne veut-il pas m'enfoncer encore plus que je ne le suis déjà au fond? Mais le plus étonnant, c'est que je fini le livre jusqu'au bout... Et bien entendu, je n'ai pas vu l'heure passer, papa rentre déjà...

_"Je ne sens pas le fumet du dîner, garce... Tu n'as donc rien préparé?"

_"Non... Je suis rentrée plus tard que prévu."

Répondis-je froidement, simplement fatiguée et la tête remplie de question, j'ai heureusement eu le temps de planquer le bouquin en entendant la grande porte d'entrée s'ouvrir, mais je ne prenais même pas la peine de me protéger d'un éventuel coup, je fixais même mon père droit dans les yeux d'un air blasé, c'est alors que je vis qu'il semblait lui aussi fatigué.

_"Alors dépêche-toi de le faire, t'as 20 minutes, pas plus."

Et il s'enferme dans son bureau. Etonnant ! Il devient gentil alors que j'avais sortie la première excuse qui me passait par la tête ! Mais je m'empresse tout de même de me mettre au fourneau de peur de subir une éventuelle défenêstration. Je n'ai tout de même pas coupé à une pénétration anale, suivie d'une fellation (oui oui, dans cet ordre, une vengeance personnelle sans-doute... quel salaud !) il me force toujours à avaler mais je parviens heureusement à me faire vomir plus tard. Cette nuit là je ne parviens pas à dormir, d'une je me pose trop de questions, et de deux... J'ai mal, bordel... Zackarie a réellement intérêt de me porter secours (si ce qu'il dit est vrai), car je ne vais vraiment plus tenir très longtemps quant à hésiter à me prendre ou me couper les veines si je me décide enfin à faire les deux en même temps dans les jours à venir.

Comme prédit, je n'ai pas dormis de la nuit, et je me suis encore payée une note de merde en sortilège, mais bon, j'ai l'habitude, je suis la dernière de la classe de toutes façons et j'en rame pas une... La seule et unique matière me rattrapant tous mes résultats catastrophiques est le langage des runes, mais je n'avais pas ce cours aujourd'hui. J'ai des cernes qui me tombent jusqu'aux genoux, je ne suis pas coiffé, pas lavée et mal sapée, mais uns des gros porcs de la classe a tout de même eu le privilège d'être parvenue à me peloter dans les couloirs. Dans ces cas-là je me révolte, quand il ne s'agit pas d'un élève dont mon père connaît les parents (ils parviennent toujours à tout retourner contre moi et bien sûr je m'en prend la gueule) et dans ma colère, je tente une sorte d'invocation que j'ai vu dans le bouquin lu hier soir. Une sorte de fouet lumineux apparaît de nul-part et lui entaille le visage.

_"AIE !!! Mel maîtrise un sortilège... MEL MAÎTRISE UN SORTILEGE !!!"

Et il s'enfuit en courant, bousculant tout le monde, mais les autres se contentant de répliquer en réponse : "Bah rien d'étonnant, il serait peut-être temps !".

À mon grand bonheur, Zackarie m'attend. Je ne peux me retenir de lui sauter dans les bras et d'éclater en sanglot... Avant de me rendre compte de mon erreur... Non-seulement de toutes façons je ne le connaissais pas encore, mais en plus, toute l'école est au courant maintenant...

_"C'est pas vrai ! Elle a un nouveau petit copain?"

S'étonnent des voix derrière nous. Zackarie ne les ignores pas et prend même le temps d'y répondre en faisant face aux plus curieux.

_"Je ne suis pas son petit copain mais son ami. Foutez-lui la paix et que tout le monde la ferme, ou bien je ne donne pas cher de vos vies..."

Je retiens un cri de panique. Là, c'est sûr, demain ou après-demain, je suis morte si ça se sait... Mais à mon grand étonnement, tout le monde semblait avoir peur de mon nouvel ange gardien alors qu'il avait parlé d'une voix cristaline au possible, oui, même les plus grands, quant aux filles, on lisait toute la haine et la jalousie qu'elles avaient dans les yeux du fait qu'un jeune haut elfe blond aux yeux verts et plutôt bien foutu se dise mon ami... Si il avait dit autre chose, on aurait pu les voir tomber dans les pommes, bref, au final, tout le monde nous laisse tranquille sur un périmètre d'une vingtaine de mètres.

_"Désolée... Ils sont lourds..."

Dis-je rouge de honte d'être dans une université de magie aussi pourrie peuplée de futurs mages intolérants. Je dois l'avouer j'étais aussi agréablement surprise, car c'était bien la première fois que quelqu'un, autre que ma mère, me défendait.

_"Je sais, mais ils doivent avoir un courage tellement pourris qu'ils ont dû le tirer avec un dés où il y avait des chiffres négatifs..."

Je n'avais pas compris sa blague mais je me forçai de sourire. Et il me rendit un sourire radieux qui me fit presque fondre... Non, un type comme ça ne pouvait pas vouloir me faire de mal, c'était impossible, je me sentais conne de m'être posée cette question toute la nuit !

_"Bref ! Comme ça va aujourd'hui, Mel?"

_"Comme tu le vois..."

_"Il va falloir tenir encore un peu... Au faite, tu as réfléchis n'est-ce pas? Et tu maîtrises déjà la Flagellation sadique, tu crois au potentiel dont je t'ai parlé maintenant?"

Je relève la tête, disant simplement un petit "oui". Je ne savais pas vraiment dans quoi je me lançais, mais effectivement, je le croyais, et j'avais déjà inconsciemment fait le premier pas.

_"Nous ne demandons ni argent, ni sang, ni quoi que ce soit Mel, nous ne sommes pas de ces sectes assoiffés de pouvoirs. Si tu veux abandonner, que tu as trop peur, tu peux reprendre ta route tu sais?"

_"Non !"

Dis-je d'un coup. Je m'étais tout de suite fait la vision de ne plus revoir Zackarie, et ça m'était maintenant tout à fait impossible, s'il venait à disparaître, là, je n'aurai vraiment plus aucune motivation de continuer à souffrir comme ça... Zack était subitement devenu ma raison de vivre, mon petit rayon de soleil, j'aurai pu lui donner argent et sang pour continuer à le voir et qu'il me guide, ça m'aurait été égal, tant que je restais près de lui. D'ailleurs, en le regardant mieux, je fus prise d'une étrange sensation, j'aurai voulu qu'il me prenne là maintenant tout de suite...

_"Il y en a d'autres comme moi au temple va, et même des mieux ! Mais si l'occasion se présente, pourquoi pas, Mel..."

Dit-il avec ce sourire qui signifiait qu'il avait bien compris que je le désirais subitement, c'était peut-être l'effet que faisait tous les aspirants à Slanoush après tout...

_"Viens au temple dés demain, Arowena, la grande prêtresse t'y attendras"

_"Mais j'ai cours !!!"

M'exclamai-je, presque hystérique, si je venais à louper un cours et que père serait au courant...

_"Ne t'en fais pas, personne n'en saura rien... Tout est prévu... Je dois partir, rentre vite chez toi avant que Frurwahj ne s'énerve."

Puis il disparaît, comme la dernière fois. Je pousse un profond soupir et m'en vais aussi avant que mes camarades me harcèlent.


3e partie : Énervement, Amant, Enrôlement.
Père était déjà rentré avant moi, je venais de me rendre compte que j'avais traîné, je me prend une solide dérouillée, il me traite de tous les noms possible et me viol sur place, mais cette fois, je prend du plaisir, car je m'imagine Zack à sa place (même si il ne sent pas aussi bon) et ça avait l'air de le frustrer, pire, de l'énerver encore plus... Je résiste... Je résiste à ses coups, à son énorme phalus dont je sentais ses veines gonflées de rage contre mon clitoris, et je jouis, fermant les yeux, pensant que c'est Zackarie qui me prend, de toutes façons, j'ai tellement mal au visage que les coups de mon père ne me faisait plus rien, je n'entendais même plus ses suffoquements en raison d'un acouphène qui venait de se mettre à siffler dans mes tympans (il a dû me les secouer à force de me battre) et ça a duré comme ça pendant plus d'une heure et demi, jusqu'à ce qu'il se vide, mais surtout jusqu'à ce qu'il n'ait plus d'érection et qu'il s'épuise... Il se retire et me laisse là, utilisant ses dernières forces pour me ruer de coups de pieds, puis il part dans sa chambre, oubliant même de manger...

Les sifflements acouphéniques persistent et durent, je sens d'un coup mon propre sang couler du nez, de ma tempe et de mes lèvres, j'ai mal partout, je n'ai même plus la force de me relever... Ce bâtard a dû me casser plusieurs os et je ne parle même pas de ma chatte qui a prit vraiment chère, j'ai l'impression qu'elle est déchirée et qu'elle nage dans un mélange de liquide et de sperme, mélange que je vois d'ailleurs entre mes cuisses... En faite, il m'a aussi griffé jusqu'à la chair... Même le plus sauvage des monstres ne se serait pas acharné sur quelqu'un comme ça, là maintenant c'est sûr, si j'avais la force, j'aurai pris un couteau dans la cuisine et je lui aurais ouvert le ventre et répandu ses entrailles, arraché son coeur encore à moitié battant et l'aurai bouffé pour ne plus qu'il pompe une seule goutte de son sang pourri, et j'aurai vomi le tout sur son cadavre, remplie de mon dédain ! Mais ça aurait été trop facile... ça m'aurait prit deux secondes, et de toutes façons on aurait retrouvé ma trace... Non... Il y avait mieux à faire, une vengeance plus douce, et beaucoup plus cruel qu'un simple meurtre de boucher... et puis au fond, cela ne me ressemble pas, je suis une fille, j'ai toujours aimé le rose et les fleurs, alors quand on en vient à se faire des scènes aussi gores dans sa tête, et surtout qu'on aurait été prêt à le faire, ça vaut bien toute la haine du monde... Je vais vous dire la vérité... Si je ne l'ai pas fais sur le moment, c'est que je ne suis pas parvenue à me relever... La douleur était tellement intense qu'elle m'a fait tomber inconsciente.

Au milieu de la nuit, je ressens une chose très agréable... Puis un frisson entre mes jambes, et beaucoup de plaisir... Quelque chose de chaud et langoureux se frottait doucement sur mon clito, et mes lèvres en rencontraient d'autres, plus douces, comme un baiser... J'ouvre les yeux, j'ai de moins en moins mal, ma main s'agrippe instinctivement sur une chevelure fine et agréable, peut-être un rêve, mais je me laisse faire... Je sens pourtant bel et bien trois présence... Trois présence faisant office de veilleuse de nuit en plein ténèbres et étant particulièrement chaleureuses.

_"Zack, (fit une voix féminine non-loin de moi), elle ouvre les yeux, elle a reprit connaissance !"

J'étais tellement euphorique qu'on aurait dit une droguée sous cortisone... Incapable de rien faire sinon laisser ma tête vasciller en rond avec des yeux vides et ce sourire niais... Zack faisait office d'un Apollon vivant en plein milieux de monstres repoussants, de quoi faire mouiller la plus prude des vierges ou la plus frigide des concierges... Et cet air méchant le rendait encore plus appétissant...

_"Frurwahj va payer pour ça ! Demain, je le dénonce..."

_"Mec, (lui fit le troisième prêtre, un peu plus vieux mais tout aussi beau), souviens-toi ce que t'a dit Arowena..."

_"Bon sang mais regarde la ! Ce fils de chacal aurait pu la tuer ! Demain ça sera pire ça se trouve ! Non... Je ne peux plus attendre ! Merde !"

La prêtresse les accompagnant s'approcha, très belle aussi, je ne suis pourtant pas un thon, je dois l'admettre, mais à côté d'elle, je faisais très quelconque. Elle les entoura docilement en se mettant entre eux, et ils semblaient déjà un peu apaisés.

_"Les garçons, doucement... Zack, tu sais ce que tu risques en faisant ça."

_"Je le sais, Näo, mais tant-pis..."

_"La haine n'est pas un bon guide pour toi ! (fit remarquer l'autre gars)"

Ils s'échangent encore quelques mots que je ne comprend pas car je finis par m'endormir, mais avant de fermer les yeux, je vois Zack embrasser langoureusement la dite Näo puis se blottir dans ses bras... C'est le doyen que je vois tendre les bras vers ma direction avant de sombrer de nouveau dans ceux de Morphée.


Je me suis réveillée tant bien que mal, et dans ma chambre. Je ne sais pas si il s'agissait d'un rêve ou quoi, je ne pense pas. Je n'avais plus le moindre hématome et je me sentais bien, tout serait allé pour le mieux si je n'avais pas vu cette Näo embrasser Zackarie... Mais après tout, d'une, Zackarie ne m'a jamais rien dis sur sa vie amoureuse, de deux, elle était carrément mieux foutue que moi (si si je vous assure), et de trois, Zack ne m'appartenait pas, je n'avais pas mon mot à dire là-dessus, même si du coup, j'en étais certaine, j'étais tombée amoureuse de lui...

Comme on m'y avait suggéré, je me rend au temple de Slanoush au lieu d'aller en cours, et on m'y accueil bras ouverts. Que des beaux gosses et des bombasses, j'avais réellement l'impression de faire tache et me faisait toute petite en traversant la grande allée du temple, mais tout le monde semblait me sourire. On me mena à Arowena... Cette haute-elfe était... Comment dire... Disons que je me suis moi-même surprise d'avoir eu un mini-orgasme rien qu'en l'entendant parler la première fois... Même si pour un humain elle devait friser la quarantaine, elle restait pour le moins resplendissante de beauté et de désir... Si je pouvais ressembler à ça plus tard, même Brad Pitt irait jusqu'à faire une incantation étrange pour me rejoindre du monde où il est jusqu'à celui de Naheulbeuk pour larguer sa grognasse d'Angelina Jolie et me demander en mariage.

_"Bienvenue dans le domaine de Slanoush, Melanie, viens dans mon bureau, nous devons parler seules à seules."

Je la suis, et croyant être hétéro, je me découvre des fantasmes de bisexuelle, son déhanchement est tout simplement à tomber... Je pourrai en faire une longue description et espérer que, dans son bureau, elle me fasse la même chose que Zack m'a fait cette nuit, mais je reprend mes esprits arrivée sur place.
La haute prêtresse m'explique qu'on me recrute, ainsi qu'un peu plus de détails que Zackarie m'avait vaguement expliqué, que mon école était au courant, mais pas mon père, et que ce dernier était quelque chose de beaucoup plus délicat, car il s'avère être le chef d'une secte de mages noirs particulièrement dangereuse...

Je passe donc un mois auprès de Slanoush. Un mois parfait, le mois le plus beau de ma vie. Bien entendu, je recroise régulièrement Zackarie car nous sommes amants... Ho, j'en ai bien une vingtaine (et lui une quarantaine, dont Näo) mais j'ai bien compris que la fidélité, dans ce culte, n'avait aucune importance... Pire, elle devait être limite bafouée, mais au final, ça ne me gênait pas. Cela dit plus le temps passait, plus Zackarie et moi commencions à nous lier...


4é Partie : De (trop) grands règlements de comptes.
Un messager entra dans la salle où Zack m'apprenait un sortilège avec plusieurs autres élèves. Il le rejoint. cinq minutes plus tard, il fait arrêter le cours. Je tente de le retrouver, après une longue recherche dans le temple, je le trouve enfin.

_"Amour ! Que se passe-t-il?"

_"Frurwahj..."

_"Quoi?! Mon père?"

Je commence à paniquer. Zackarie poursuit, lui aussi un peu stressé.

_"On a envoyé un groupe d'aventuriers pour tenter de l'arrêter mais ça a mal tourné pour eux apparemment, ils vont se faire tuer si on intervient pas !"

_"Je t'accompagne !"

_"Non ! Hors de question ! C'est trop dangereux !"

_"Alors laisse les plus confirmés y aller et reste avec moi !"

Je sentais les larmes me monter, j'avais un réel mauvais pressentiment... Mais Zack ne semblait pas lâcher l'affaire.

_"J'en fais partie de ces plus confirmés ! Mais je ne serai pas seul... J'y vais, ça urge !"

D'autres disciples le rejoignent puis ils sortent du temple en hâte. Je m'empresse de les suivre, mais d'autres prêtres sortant de nul-part me retiennent avec force.

_"Lâchez-moi ! MAIS LÂCHEZ-MOI !!!"

Je me débat comme une furie, utilisant tout ce que je peux... Pieds, poings et même les dents, je parviens à faire en sorte de me libérer et fonce chez moi.


Je vois la grande grille défoncée, et certains trous dans la villa où j'habitais... Des aventuriers en mauvaise posture semblent être pris en mains par d'autres prêtres, et des morbaks infernaux combattent des mages... En gros, c'est un vrai champ de bataille, j'aperçois mon père, une entaille sur la tête en train de se relever difficilement devant un Zackarie entouré de trois morbaks. Apparemment, mon père avait été défenêstré de son bureau, et il était fou de rage. Tout se passa à une vitesse affolante sans que je ne puisse rien faire. Les invocations de Zack se jetèrent sur Frurwahj qui les maîtrisa en deux temps trois mouvements. Le temps de pousser un cri de terreur, je vis un rayon noir transpercer le coeur de mon amant.

_"NOOONNNN !!!!!"

Tout le monde semblait m'avoir entendu, même mon père qui se tourna vers moi, à la fois surpris et colérique de me voir au côté des prêtres, juste le temps de cet inatention suffit à faire en sorte qu'on finisse par le paralyser avec un sort. Tous les autres prêtres arrivent à la rescousse. Je veux me précipiter sur Zack mais je sens Näo me réceptionner en pleine course.

_"Mel..."

Je sens une boule me serrer la gorge en voyant Zack, dans les bras de plusieurs prêtres, avoir une germe de sang lui sortant de la tête comme un volcan en éruption... Ses sauveurs semblaient en panique et tentèrent de le sauver, en vain... Pendant ce temps, Frurwahj était entouré de hauts-prêtres, totalement maîtrisé, et je vis même Arowena léviter jusqu'à l'endroit du carnage et foncer d'abord droit sur Zack... Je prie pour qu'il y ait un espoir. Näo me retient toujours, tentant de me calmer... Mais sentant ses larmes couler et voyant Arowena l'air effondrée, je me dégage et fonce vers le groupe, prise d'une crise de sanglots.

_"Zack non ! Je t'en supplie ! ..."

_"Rien à faire Mel... (m'avoue l'uns des prêtres du groupe) on a fait tout ce qu'on a pu, même Arowena... C'était trop tard et je ne sais comment mais il n'y a aucun point de destin qui arrive à le faire revivre..."

Je le prend dans mes bras, me foutant totalement de tâcher ma robe de sang et le serre très fort. La fois où j'avais pleuré comme ça, c'était à la mort de ma mère... Arowena se relève et s'approche de mon père d'un pas décidée "butte-le !" me dis-je dans ma tête, emplie de haine "butte cet enfoiré qui m'a tout gâché dans ma vie ! TOUT !"

_"Tu sais ce que tu risques, Arowena, si tu me détruis sur le champ..."

Dit mon père d'un air triomphant.

_"Je le sais, mage noir, c'est bien pour ça que je vais juste faire en sorte de t'arrêter et de te condamner au cachot... Nous avons toutes les preuves nécessaires pour ça, tu pourras d'ailleurs en remercier en partie ta fille à qui tu as rendu la vie impossible... Tu ne mérites même pas qu'elle t'appelle son père..."

_"C'est parce que cette petite batarde ne le méritait pas, tout simplement... Ce n'est pas de sa faute après tout."

Je vois Arowena lui mettre une énorme claque, jamais je ne l'avais vu aussi en colère, et lui faire aussi un sortilège le paralysant encore plus. Mon père semblait heureux et ce sourire me glaçait le sang.

_"Ta haine me rend plus fort, Arowena, tout comme la haine de ma fille, ou tout comme simplement la haine de toute la terre Fangh... Vas-y, frappe-moi autant que tu le veux !"

_"Tu n'es qu'un grand malade... Et j'ai même pas envie de me salir les mains sur une merde aussi coulante que toi... Tu ne mérites même pas mon attention d'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi je perd mon temps ! Vas donc pourrir et moisir dans ton cachot ! Mais j'ai bien peur que même les rats et les asticots ne voudront de ta chair, tellement tu empestes le dégoût... Emmenez-le !"

Je tremblai comme une feuille, redoutant le pire. On emmena mon père je ne sais où, je le vis tourner son regard vers moi, un regard qui me fit claquer des dents... Je compris que mon père n'était pas seulement un psychopathe, c'était aussi un grand malade... Tous s'écartèrent quand Arowena arriva vers moi, et même moi je reculai de quelques pas, elle semblait furieuse.

_"Donne-moi Zack, Mel !"

_"Vous... vous croyez que vous..."

_"NON ! Rien à faire on t'a dit ! Va falloir t'y faire ! Allez donne !"

Je ne voulais pas insister, ses yeux, si ils avaient autant de pouvoirs, auraient pu me désintégrer en un clin d'oeil. Je viens me réfugier dans les bras de Näo, morte de trouille, et elle non-plus ne semblait pas rassurée.


5é Partie : Révélations
De retour au temple et après avoir enterré Zackarie, plusieurs heures passèrent où je déprimais dans mes appartements... Heureusement, Näo savait trouver les bon mots pour me consoler, elle était elle aussi la plus en deuil dans le temple, mais c'était aussi quelqu'un de fort en caractère et qui pourtant savait rassurer jusqu'au point qu'on ne veuille que se blottir contre sa grosse poitrine. C'était presque devenue une grande soeur pour moi, et aussi ma première amante fille...

J'arrive au bureau d'Arowena qui voulait apparemment me voir dés que je n'aurai plus la force de pleurer.

_"Mel... Je suis entièrement désolée pour Zack, c'est en partie de ma faute, c'est vrai... Je suis arrivée trop tard, mais j'étais loin. Et pardon aussi d'avoir été dure avec toi, mais lorsque je perd uns de mes "enfants", je deviens irritable..."

Je baisse la tête.

_"Ce n'est pas de votre faute Dame Arowena, vous m'aviez bien dit que vous aviez fait tout votre possible pour le sauver..."

_"Les sortilèges de ton père sont surpuissants... Trop même... Beaucoup plus que les miens... Mais je voulais d'abord t'avouer une chose, Mel... C'est Slanoush lui-même qui a voulu détruire Zackarie... Zackarie en avait conscience, mais il a voulu défier ses lois."

_"Je... Je ne comprend pas..."

Elle me regarde un long moment, silencieuse et ampli d'une grande tristesse.

_"Il t'aimait Mel... Il t'aimait tellement qu'il voulait... Qu'il voulait t'épouser..."

Je sens de nouveau un flot de larme me monter à la tête, mais je me retiens.

_"Hors, Slanoush est extrêmement jaloux, et notamment envers ses prêtresses, mais Zackarie a voulu tout de même le défier... Cela, un seul homme y est parvenu, un homme puissant mais qui en a perdu la raison... Ce même homme m'a voulu, je l'ai quitté avant que cela ne dégénère, car Slanoush et Lafoune ont signé un Pacte concernant son âme, c'est à cause de ça qu'il est devenu dangereux et fou à lier... On lui a donné une fille à sa seconde femme... Une petite fille brune sur qui il s'est acharné... C'est là que Slanoush s'en ait voulu..."

Et moi, c'est là que je comprenais tout, absolument tout... Je continuais donc l'histoire à la suite de la grande prêtresse.

_"Et Slanoush a envoyé Zackarie, qui a fini par m'aimer, il lui a laissé plusieurs chances, mais à cause du Pacte et de la jalousie de Slanoush... C'est... C'est moi qui aurait perdu la raison avec Zack si on se serait mariés?... Et sans la mort de Zack... C'était inévitable... ?"

Encore un long silence pesant s'était installé où Arowena s'était contenté d'hocher la tête en se mordant les lèvres.

_"Oui... Et Slanoush ne voulait et ne veut toujours pas te perdre... Il a apparemment besoin de toi, mais il n'a pas su ou peut-être voulu me dire pourquoi, que c'était à toi de le découvrir en progressant... C'est pour l'instant tout ce que je peux te dire ma pauvre Melanie, et je suis aussi embêtée que toi... Je vais encore être froide en te disant qu'il faudra que tu ailles de l'avant, que tu termines ta formation, et qu'ensuite tu partes à l'aventure en quête de plus ou moins ta vraie identité et ton avenir."

J'acquiesce, je n'allais pas oublier Zackarie de sitôt et je commençais à en vouloir à mort à Slanoush... Mais je sentais que lui, en revanche, attendait quelque chose de moi et que j'en serai grandement récompensée.

_"Ho, au faite Mel... Zack n'avait pas grand-chose sur lui, à part ceci."

Et là elle me donne... Un saucisson...

_"Je ne sais pas si il est encore mangeable, mais... Enfin... Cela me gêne un peu mais c'est le seul souvenir que je peux te donner de lui..."

Je le garde précieusement, ni prêt de le manger ni de l'abandonner. Nous parlons encore quelques minutes et je m'éclipse, la tête remplie de questions sans réponses...


6é et dernière Partie : A l'aventure compagnons...

Un an s'est écoulé maintenant. Il s'est passé plusieurs choses : J'ai coupé mes cheveux et les ait teints en blanc au lieu du noir, ne voulant absolument plus avoir la même chevelure que mon père, et j'ai aussi changé mon nom en Belmah, même si au final, j'accepte toujours qu'on m'appelle Mel. Mais j'ai surtout terminé ma formation et je suis maintenant apte à faire des missions.

_"Mel (me dit Arowena), je veux que tu ailles, en tant que prêtresse de notre ordre, aider mon vieil ami Lai-gollas, le chef de la cité sylvain Lunelbar. Celui-ci semble avoir quelques problèmes avec les orcs... Rends-toi là-bas, et exécute ses ordres. Je lui fais confiance pour bien te traiter. Ensuite, Mel... Enfin heu... Belmah, ça sera à toi de voir par la suite."

_"Bien maîtresse."

Ainsi, je fais mes adieux à mon ordre, sentant que le premier tome de ma vie prend fin et qu'une toute nouvelle page s'ouvre à moi : celle de l'aventure.


Dernière édition par Marcus le Lun 29 Mar 2010, 08:26, édité 4 fois
Marcus
Marcus
Aventurier

Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par shakor Lun 15 Mar 2010, 07:01

jolie background
shakor
shakor
Aventurier

Localisation : quelquepart
Date d'inscription : 25/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Slethys Lun 15 Mar 2010, 07:09

C'est bien écrit, c'est bien foutu, c'est du bon background.
La seule critique que je peux trouver à faire, c'est que ça manque quand même d'une petite touche d'humour Naheulbeuk.

─────────────────────
Slethys, conseiller et MJ occasionnel.
Slethys
Slethys
Aventurier

Date d'inscription : 23/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Ferrero Lun 15 Mar 2010, 07:35

Moi j'aime bien, ça fait presque roman, et ya des passages assez, absorbants L'étrange passé de Mel (en entier !) Affraid

─────────────────────
« Dies Irae, dies illa, solvet saeclum in favilla » ( Jour de colère, ce jour-là réduira le monde en poussière)
Ferrero
Ferrero
Aventurier

Localisation : Nièvre
Date d'inscription : 22/01/2010

https://www.facebook.com/pages/Donjon-de-Naheulbeuk-et-Pen-Of-Cha

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Dumlor Lun 15 Mar 2010, 12:01

C'est bien écrit, c'est bien foutu, c'est du bon background.
La seule critique que je peux trouver à faire, c'est que ça manque quand même d'une petite touche d'humour Naheulbeuk.

tout à fait d'accord, c'est prenant, et super bien écrit, mais... Moi j'aime quand ca déconne! =D

Simpa tout de même

─────────────────────
La mort, c'est la meilleure partie de l'aventure... Faut la garder pour la fin alors !
Dumlor
Dumlor
Aventurier

Localisation : A peu près dans ce certain endroit... mais un peu plus à droite en fait...
Date d'inscription : 23/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Izluur Lun 15 Mar 2010, 20:02

Bravo , vraiment très bien écrit , et l'histoire est interessante aussi, j'aime beaucoup.

─────────────────────
Il est con l'enemi, il croit que c'est nous alors qu'en fait c'est lui.


L'étrange passé de Mel (en entier !) Izluur10
Izluur
Izluur
Aventurier

Localisation : Chemin de... Euh.. J'ai oublié
Date d'inscription : 12/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Marcus Dim 28 Mar 2010, 16:47

Merci à tous pour vos compliments ^^ et je remonte ce topic pour vous signaler officiellement le background terminé Very Happy

Donc j'ai découpé tout ça en 6 parties, ceux qui ont commencé à la lire étaient donc arrivés à la fin de la première et un peu entamé la deuxième du coup ^^

Bonne continuation à ceux qui ont suivit le début ! (et découverte pour les autres) et pardon pour les fautes de frappes, de français, d'orthographe et tout ça...

Bonne lecture !


PS : Désolé à ceux qui voulaient un peu d'humours Naheulbeukiens mais... Je suis incapable d'écrire de longs trucs drôles Embarassed
Marcus
Marcus
Aventurier

Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Fryface Dim 28 Mar 2010, 23:05

je dirait juste que ton background est terrible ^^

─────────────────────
Oura noufka akala miam miam huk huk bourino Sprotch eto spirigladoul takala zovma miam miam zalosh huk huk huk

célèbre proverbe ogre sur le sens de la vie
Fryface
Fryface
Aventurier

Localisation : Mliuej
Date d'inscription : 25/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Carey Dim 28 Mar 2010, 23:56

J'aime beaucoup. Sombre et prenant, mais d'une belle qualité.

─────────────────────
C'est pas parce que c'est le Chaos que ça doit être le bordel!
Carey
Carey
Légende

Localisation : Un trou paumé sous Lyon
Date d'inscription : 22/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Fandral Mar 13 Avr 2010, 01:31

Honnêtement, j'adore, tout y est super sombre, lon se rend compte que finalement les elfes noirs ne sont pas aussi méchants qu'on le pensait en comparaison de leurs cousins soi-disant "gentils" ! Seule petite critique, on sent qu'à la fin tu devais finir et que tu as accéléré, mais c'est génial quand même !

─────────────────────
Do you find me sadistic? You know, I bet I could fry an egg on your head right now, if I wanted to. You know, Kiddo, I’d like to believe that you’re aware enough even now to know that there’s nothing sadistic in my actions. Well, maybe towards those other... jokers, but not you. No Kiddo, at this moment, this is me at my most... masochistic.

L'étrange passé de Mel (en entier !) Banniere-468x60

L'étrange passé de Mel (en entier !) Allods_300x120
http://fr.gpotato.eu/referral/?referrer=Harokin

L'étrange passé de Mel (en entier !) Uth_Banner3
Fandral
Fandral
Aventurier

Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 12/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Alcamhâar Lun 17 Mai 2010, 18:13

Superbe Background, j'ai lu comme un fou, avide de connaître la suite. Bon sang, mais qu'est-ce que j'ai accroché ! Franchement, même s'il était plutôt...court (car plus la qualité est présente, plus on aime, plus ça passe vite).

Félicitation pour une telle réussite, je n'ai rien décelé de négatif (mis à part une ou deux fautes, mais bon =) )

Sur ce, bonne soirée,

Alca
Alcamhâar
Alcamhâar
Aventurier

Date d'inscription : 19/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Arceus02 Lun 17 Mai 2010, 20:56

L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220

Excellent ! Rhalala, j'aimerais pouvoir faire ce style de background ...
Mais bon, on a pas tous ce talent. Wink

─────────────────────
Citation actuelle :
L'étrange passé de Mel (en entier !) Img-phrase

Le meilleur Background de Naheulbeuk-Online !
Le background le plus long et chiant de Naheulbeuk-Online !
Un add-on de smileys pour Naheulbeuk-Online !
Arceus02
Arceus02
Aventurier

Localisation : Matrix
Date d'inscription : 15/05/2010

http://lmgtfy.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Shenj Diform Lun 17 Mai 2010, 21:28

franchement toutes mes fellations felicitations pour ce BG L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 63298 L'étrange passé de Mel (en entier !) 63298 L'étrange passé de Mel (en entier !) 63298 L'étrange passé de Mel (en entier !) 540608 tu as l'âme d'un écrivain ^^ et si tu veux des touches d'humour me demande pas à moins que tu n'écrive ça pour des nains ...

─────────────────────
bonjour , je vais désormais lancé un dicton journalier (enfin certains jours choisis au hasard) voici la liste
14/06/2010 : "Chiantos au matin , purée à midi"
18/06/2010 : "Frikilax , la nouvelle arme des barbares"
tirés du livre les conneries journalières de S.Diform écrite et édité par S.Diform , mage et philosophe après le passage à la taverne .
voilà j'espère que vous les comprenez tous , merci et aurevoir .
Shenj Diform
Shenj Diform
Aventurier

Localisation : dans un valtordu près de valenciennes
Date d'inscription : 01/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Taboo Jeu 20 Mai 2010, 22:20

C'est surement le meilleur background de tout les temps !!!!!!!!!!!!
Je t'assure que c'est absolument génial tu est très douée
L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220
Taboo
Taboo
Aventurier

Localisation : Nantes
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Jülgom Ven 21 Mai 2010, 09:47

Taboo a écrit:C'est surement le meilleur background de tout les temps !!!!!!!!!!!!
Je t'assure que c'est absolument génial tu est très douée
L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220
Ben, non, pas douée, mais doué... déslé pour ton fantasme, Taboo

─────────────────────
Le truc commun avec les fins du monde en Terre de Fangh, c'est qu'elles ont tendance a ne pas arriver.
Tou Tou Tadou (SNCF)
Jülgom
Jülgom
Aventurier

Date d'inscription : 08/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Marcus Ven 21 Mai 2010, 11:40

Taboo a écrit:C'est surement le meilleur background de tout les temps !!!!!!!!!!!!
Je t'assure que c'est absolument génial tu est très douée
L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220

En effet je suis de sexe masculin Razz "meilleur background de tout les temps" ... Faudrait peut-être pas exagérer non-plus hein XD !!!

Encore merci tout le monde, je m'attendais pas à ce que mon style plaise autant affraid ...

Et bien... Je m'empresserai de faire ceux de mes deux autres persos... Promis, ils seront beaucoup plus soft ^^
Marcus
Marcus
Aventurier

Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par argorr Sam 22 Mai 2010, 15:07

Argorr Aime ! Mais il tient a préciser que ce background est l'oeuvre du cousin de chewbaca ! ( pensez a borat : Je rigol !)

─────────────────────
BG - Fiche perso
Argorr est toujours a coté de toi...
L'étrange passé de Mel (en entier !) Signat10... et il te regarde quoique tu fasse !
argorr
argorr
Aventurier

Localisation : A Tulamor !
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Dralnu Ven 18 Juin 2010, 15:50

Bravo à toi Marcus, une histoire très touchante. L'étrange passé de Mel (en entier !) 821220 Et j'ai hâte que tu en fasses de même pour tes autres personnages.

Dralnu.
Dralnu
Dralnu
Aventurier

Localisation : Tu aimerais le savoir, hein ?
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange passé de Mel (en entier !) Empty Re: L'étrange passé de Mel (en entier !)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum