Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
2.24 €
Voir le deal

Turpentine, la demi-elfe rodeuse

Aller en bas

Turpentine, la demi-elfe rodeuse Empty Turpentine, la demi-elfe rodeuse

Message par vierax le Dim 10 Mai 2015, 17:56

Turpentine, la demi-elfe rodeuse Fiche-turpentine-ranger_1
Turpentine, la demi-elfe rodeuse Fiche-turpentine-ranger_2

Turpentine est une jeune femme née de l'union d'une elfe sylvaine avec un marchand humain de passage. Avec ses oreilles à peine pointues et son visage d'humain, elle fut la tête de turc de ses camarades de la forêt d'Ouien et après avoir compris qu'elle ne serait jamais intégrée, son enfance se résuma à des journées seule loin du village à développer ses instincts de chasseresse.
À la mort prématurée de sa mère, la seule qui prenait sa défense, elle décida de partir sur les chemins à la recherche de gens qui ne lui tireraient pas les oreilles pour les allonger et qui ne lui gribouilleraient pas la tronche au fusain ou qui ne lui mettraient pas des fruits pourris dans ses chaussures quand elle est endormie.

Elle n'aime pas beaucoup les humains et encore moins les elfes sylvains (surtout ceux d'Ouien). Rôdeuse, elle est plus à son aise dans un environnement boisé sans pour autant avoir d'appréhension pour la ville.

─────────────────────
Ralfy Grundel, elfe-noir ménestrel de niveau 2
Turpentine, ranger de niveau 1

vierax
Aventurier

Localisation : Pas ici
Date d'inscription : 02/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Turpentine, la demi-elfe rodeuse Empty Re: Turpentine, la demi-elfe rodeuse

Message par vierax le Sam 16 Mai 2015, 18:33

(MJ : Spike)

Prélude :

Une fois sortie de la forêt d'Ouien, j'ai suivi le sentier quelques heures avant d'atteindre la bourgade de Valtordu, la ville humaine avec laquelle mon village natal fait parfois commerce. Les passants, des pécores, me regardaient bizarrement même si j'avais pris soin de couvrir mes oreilles pointues avec ma tignasse.
Avant de me faire trop remarquer, je décidai de suivre un groupe armé qui part leur allure de baroudeurs hétéroclites et leur armement peut clinquant mais d'apparence efficace ne ressemblaient pas du tout à des gardes. Ils rentrèrent dans un bâtiment et je les suivi.
C'était une sorte de cantine, le genre d'endroit où on mange et on boit. Je me sentais bien dans cette ambiance joyeuse avec tous ces gens différents qui ne se souciaient pas de mon apparence. Je m'installa près du comptoir et alors que je lui demandai un verre de jus de fruit il me servit une chope en me disant qu'il n'y avait que de la "bière" ici. C'est original ce breuvage, ça à la couleur des cheveux des elfes, c'est un peu amer mais il y a des bulles dedans.
Je décidai d'en reprendre une, d'une couleur différente pour goûter. Intéressant. Celle-ci était très sombre comme mes cheveux et sans bulles mais avec un bon goût sucré et beaucoup moins amer que la précédente.
Je ne me souviens pas vraiment du reste de la soirée, à part que tous les gens de la bâtisse étaient devenu mes amis.

Aventure :

Après un fabuleux rêve où je dépeçai un poney sur la place de mon village avant de le manger devant cette bande de végétariens incapables, je me réveillai avec un sacré mal de tête. Il faisait sombre et des gens parlaient ensemble. Un mec assez costaud était à mon chevet, l'air un peu embêté. L'odeur de vomi sur mon plastron et mes cheveux finit de me réveiller. Dans un sursaut panique, je toucha mon corps et vérifia que personne n'avait profité de mon sommeil pour me voler ou me déshabiller. Ouf ! rien de tout ça.
La gorge sèche, je décida de boire un peu d'eau de mon outre. Je ne fût pas la seule et un mec au visage ingrât copia mon geste.
Une grande femme bizarrement habillée qui tenait un bâton lumineux nous dit que nous avions accepté une quête à la taverne et que nous avions célébré cela.
Cachée dans l'obscurité, une grande elfe au teint pâle attendait, silencieuse. Je l'aurai bien étripé mais quelque chose dans le manque d'expression de son visage et ses oreilles peu pointues me faisait penser qu'elle était une bâtarde, comme moi.

La suite n'est pas glorieuse : Nous rencontrâmes des morts-vivants, je failli presque perdre un œil lorsque l'un d'eux m'attaqua alors que je me pensai hors de portée après l'avoir enflammé d'une flèche : c'est tenace ces trucs ! Puis la magicienne fit une danse de la victoire pour aguicher les mâles du groupe pendant que la timide décapitait le dernier mort-vivant. La magicienne remarqua que ce sont les femmes qui firent tout le boulot, du coup je l'aime bien. Les mâles n'eurent comme seul argument d'insulter d'elfes la timide et moi et vu qu'elle aussi rétorqua ne pas être une elfe et ne pas les aimer, je suis persuadé qu'elle aussi est bel et bien une autre bâtarde (et du coup je l'aime bien aussi)
Puis après une paranoïa collective, nous libérâmes un petit-homme fort désagréable mais qui avait l'air pathétique avec une culotte elfique pour seul vêtement.
Nous trouvâmes un escalier menant sur l'extérieur mais nous avions une quête à accomplir et décidâmes d'explorer d'autres couloirs. Le costaud se prit un piège magique malgré nos précautions. Nous rencontrâmes quatre gars qui jouaient aux cartes mais c'était long et chiant et ils n'avaient rien d'intéressant sur eux. Puis vint le tour de notre objectif final, le vieux vicelard n'était pas armé et la magicienne se souvint que notre objectif était un antidote. Pendant ce temps, je regardais dans la pièce : il y avait des bouquins ce qui me fit regretter de ne pas avoir pu apprendre à lire. Le nabot râleur passa ses nerfs sur le mec du donjon, il sembla être doué à la découpe de viande. Puis il se cassa sans demander son reste.

Nous rentrâmes et passèrent dans diverses échoppes pour faire analyser notre butin. On se fit un bon petit pécule et je troquai ma bourse pour un modèle plus costaud car il n'avaient pas de bon arcs dans ce bled pourri. J'avais oublié de ramasser mes flèches mais je n'en avait perdu que trois donc pas bien grave.
Ça pèse lourd toutes ces pièces, il faudrait que je pense à le convertir en lingots avant de repartir à l'aventure.


Dernière édition par vierax le Sam 16 Mai 2015, 18:49, édité 1 fois

─────────────────────
Ralfy Grundel, elfe-noir ménestrel de niveau 2
Turpentine, ranger de niveau 1

vierax
Aventurier

Localisation : Pas ici
Date d'inscription : 02/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Turpentine, la demi-elfe rodeuse Empty Re: Turpentine, la demi-elfe rodeuse

Message par Gmork le Sam 16 Mai 2015, 18:40

et une bouffeuse de salade en plus  Turpentine, la demi-elfe rodeuse 141797
Gmork
Gmork
Aventurier

Date d'inscription : 07/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Turpentine, la demi-elfe rodeuse Empty Re: Turpentine, la demi-elfe rodeuse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum