Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Cianán l'orphelin

Aller en bas

Cianán l'orphelin Empty Cianán l'orphelin

Message par Mitobi le Mer 20 Nov 2019, 19:25

Apparence physique:

Cianán est un jeune adulte - pour les humains - de 17 ans. Il mesure 1 mètre 78 et est plutôt svelte. De ses origines maternelles elfiques, il a conservé des traits fins qui lui donnent un visage parfois sévère. Il possède également des oreilles légèrement pointues qu'il dissimule derrière des cheveux bruns décoiffés mi-longs recouverts par la capuche de sa cape.
De son père, il a hérité d'une légère barbe brune aux reflets roux (d'autant plus marqués lorsque le soleil est au rendez-vous).
Il porte des vêtements légers qu'il aura pu acquérir grâce aux gains de ses divers larcins ainsi qu'une cape.


Background:

C'est de l'union d'un humain et d'une elfe sylvaine que Cianán vit le jour. C'est d'ailleurs de ses origines elfiques que provient son nom, qu'il convient de prononcer "Kienan".
C'est en bordure d'un petit hameau à l'Est de Fierpâté que la famille s'était installée. Ils y coulaient des jours paisibles, notamment entourés de quelques poules qu'ils élevaient. La famille tirait ses revenus de l'activité d'artisans potiers que partageaient le couple. C'est d'ailleurs lors d'un petit festival d'artisans que les parents de Cianán se rencontrèrent et nouèrent des liens qui les mèneraient à une vie commune. Le couple d'artisans avaient acquis une petite renommée dans la région qui leur assurait de vivre correctement.

Durant son enfance, Cianán était souvent la cible de quolibets de la part de ses pairs, notamment à cause de ses oreilles. Il lui arrivait de croiser des adultes qui le regardaient d'un œil étrange, le rendant mal à l'aise. Il lui arrivait même, en cas de grand stress, d'être pris de crises de paniques que sa mère réussissait à calmer en prononçant quelques mots en langue elfique. Lorsque sa mère n'était pas à ses côtés, il se concentrait très fort et l'imaginait à ses côtés, finissant par retrouver son calme et poursuivre sa route.
Il était parfois missionné par ses parents afin de se rendre à Fierpâté pour faire de petites courses ou bien apporter des commandes de poteries à des clients qui avaient passé commande. Il développa donc relativement rapidement une certaine autonomie.

C'est lorsqu'il avait tout juste 8 ans, alors qu'il lui avait été demandé de livrer une pièce spéciale à un notable de la ville de Fierpâté que sa vie prit un tournant qu'il n'attendait pas. En effet, sur le chemin du retour, il croisa une petite troupe d'individus armés, très bruyants - visiblement en train de célébrer quelque chose - Ils étaient vêtus d'armures de fortunes, parfois incomplètes, abîmées. Le groupe de brigands et le jeune garçon passèrent l'un à côté de l'autre sans pour autant prêter attention à l'autre.
C'est en arrivant à la maison de ses parents qu'il comprit. La maison et ses alentours étaient étrangement calmes, ce qui troubla Cianán. Les poules semblaient avoir fui. La porte d'entrée était légèrement entrouverte. Il s'en approcha avec prudence, la poussa doucement de sa main droite...
Une vision d'horreur accompagna son geste lorsque la porte s'ouvrit. Le mobilier avait été retourné, laissant penser que la maison avait été fouillée, et ses parents sauvagement attaqués. Leurs corps gisaient dans le petit atelier de la maison. Ils tenaient dans leurs mains des outils, laissant imaginer qu'ils ne s'étaient pas laissés faire.
Toutes leurs économies et tous les objets qui avaient un peu de valeur leur avaient été dérobés ; poteries, outils...


Cianán se retrouva seul, livré à lui-même suite à ce tragique épisode. Après être resté plusieurs jours à pleurer ses parents, il quitta la maison familiale et se dirigea vers Fierpâté où il erra sans prêter attention aux moqueries qui d'habitude l'affectaient. Afin de survivre, il fut obligé de voler pour se nourrir. Il finit par se trouver un certain talent pour chaparder sur les étalages des marchés : fruits, pain, saucisses...
Afin de ne jamais trop attirer l’attention, il changeait de village régulièrement. Il eu l’occasion de rencontre de jeunes enfants, qui comme lui, s’était retrouvés orphelins pour des raisons diverses ; pillages, conflits, accidents. Il s’était juré de toujours aider les personnes qui rencontraient ce genre de difficulté, n’hésitant pas à user de ses talents de voleur.

Jusqu’à l’âge de 13 ans, il n’avait jamais connu l’échec, et s’en était toujours tiré sans problème. Jusqu’au jour où il tenta de dérober la mauvaise bourse ; celle d'un Elfe qu’il avait repéré dans un marché. Il avait remarqué à sa taille une large bourse qui semblait bien remplie. Il tenta alors une de ses ruses, mise au point avec le temps et qui avait jusqu’à cet instant toujours fonctionné.
Lorsqu’il exécuta son tour de passe-passe il parvint à décrocher et partir avec la bourse.
Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il s’aperçut que la bourse était en fait remplie de petites pierres. De rage, il jeta la bourse dans la ruelle où elle termina sa course dans une petite flaque d’eau croupie.
Une voix, venant de l’entrée de la ruelle le ramena à ses esprits. Il s’agissait de l’Elfe à qui il avait réussi à voler ce qu’il croyait être une bourse pleine de pièces. Ce dernier était adossé à la maison faisant l’angle de la ruelle, jonglant avec la bourse sur laquelle Cianán avait jeté son dévolu. Impressionné par les talents du jeune Demi-Elfe, il décida de le prendre sous son aile. Cet Elfe, lui-même voleur, et ce depuis quelques dizaines d’années, se faisait appeler « Scú'yrel  ». Il avait décelé un certain potentiel chez Cianán. Leurs histoires étaient semblables et un lien particulier finit par se nouer entre les deux individus.
Ils parcoururent ensemble les routes, laissant traîner leurs oreilles ça et là afin de préparer des petits coups afin de parfaire la formation du jeune adolescent. Leurs aventures les menèrent à traverser de nombreuses villes des Terres de Fangh.

Au matin du dix-septième anniversaire du Cianán, son mentor lui annonça que sa formation touchait à sa fin, et qu’il lui fallait maintenant « voler » de ses propres ailes. En guise de cadeau de d’adieu, son mentor lui offrit une petite bourse afin qu'il puisse se procurer le minimum nécessaire pour démarrer son aventure. Puis lui souhaita bonne fortune, en espérant qu’un jour leurs chemins se croiseraient peut-être de nouveau et qu’il aurait le plaisir de retrouver son ancien disciple riches d’histoires en tout genre à lui raconter...


Caractère:

Cianán est de nature optimiste. Il se dit que le pire est derrière lui et que l'avenir ne peut être que meilleur.
De par ses origines demi-elfiques, il est de nature légèrement paranoïaque et peut être victime de crises d'angoisses lorsqu'il se sent fixé par un grand nombre de personnes. Il s'efforce donc à passer le plus inaperçu possible et à se soustraire au regard des gens. Son histoire lui a plutôt forgé un caractère solitaire, malgré le temps passé aux côtés de son mentor.
Le temps passé avec son mentor lui a appris à faire preuve d'un grand sang-froid dans les situations critiques.


Fiche:


Parties:
~ Les voisins cultistes ~
04/12/2019

Résumé détaillé - Contient des gros spoils sa mère - vous êtes prévenus:

C’est au cours de ses voyages de ville en ville, à la recherche d’un coup d’éclat pouvant impressionner son mentor que Cianán se retrouva à Tulamor.
Il décida de se rendre dans une auberge, lieu où les ragots vont bon train, dans l’espoir d’entendre une rumeur ou des mots concernant un objet de valeur quelconque à dérober.

Quand il entra, au comptoir se trouvait une Elfe, Brindila. Non loin d’elle,un Humain, Harry Kauht sirotait une bière qu’il semblait déguster avec plaisir.
Cianán décida de s’installer à une table non occupée, légèrement à l’écart, déclinant pour le moment les services de l’aubergiste d’un geste de main.
Peu de temps après, Aube Snow, une Amazone Syldérienne, franchit à son tour le pas de la porte et se rendit au comptoir.

C’est dans une taverne bien calme qu’une discussion entre les trois personnes au comptoir et le propriétaire des lieux attisa la curiosité de Cianán. En effet, il entendit que depuis quelques temps, les gens ne sortaient plus en ville. Et que cette dernière sombrait peu à peu dans la morosité.
Cela coïncidait avec l’installation de cultistes dans la forêt des Chênes d’Ulgargh. A ces mots, le jeune Demi-Elfe s’approcha discrètement du comptoir et rejoignit la conversation.
Dans sa tête l’idée était simple : qui dit cultistes dit potentiellement relique. Et qui dit relique, dit objet de valeur à voler. Pour lui, c’était déjà décidé ; il lui fallait mettre la main sur cette relique.
Les autres membres du groupe, cherchant à tirer au clair cette affaire demandèrent davantage d’informations à leur interlocuteur local. Ils apprirent que les cultistes se seraient installés dans une crypte proche de l’entrée de la forêt, mais que personne n’osait y aller et déloger les cultistes.
Le groupe décida donc de s’y rendre afin d’enquêter et de chasser de là les cultistes afin de rendre au village de Tulamor son atmosphère habituelle.

En entrant dans la crypte, ils tombèrent sur une première salle sombre. Dans un coin se trouvait une silhouette qui semblait assise… Là, dormait un homme, sur un siège. Ils apprirent que les occupants étaient des cultistes de Dlul et que leur chef menait un rituel qui plongerait les alentours dans une profonde torpeur.
Un peu naïvement, les aventuriers tentèrent de discuter avec lui mais cela n’eut comme effet que de décider leur interlocuteur à aller, lentement mais sûrement, réveiller ses camarades dans le dortoir d’à côté. En y allant, il croisa Brindila qui avait décidé d’aller visiter les lieux, utilisant sa vision perfectionnée. Mais en tombant sur le dit dortoir, elle dit demi-tour car « Ça ne se fait pas de réveiller des gens qui dorment ».
N’attendant pas le retour de l’homme, le groupe décida de s’enfoncer plus profondément dans la crypte en suivant le couloir que l’homme qui dormait devait peut-être surveiller.

Ils arrivèrent dans une chapelle où se trouvaient deux cultistes. En s’approchant discrètement, le groupe se rendit compte que les deux hommes ronflaient. Peut-être devaient-ils rendre hommage à leur Dieu ?!
Cianán en profita pour faire les poches de l’un d’entre eux. Sa nature de chapardeur pouvaient enfin s’exprimer. Il décrocha de la taille de l’un d’eux une petite bourse contenant quelques pièces.
Pendant ce temps Brindila s’approcha de l’autel où se trouvait une statue. Et l’examinant, et la touchant, elle activa un mécanisme malgré elle. Un grondement sourd se fit entendre, et un pan de mur derrière l’autel s’ouvrit. Ce vacarme réveilla les deux cultistes. Ils donnèrent alors l’alerte en bâillant de toutes leurs forces.
Un combat s’enclencha alors. Aube et  Cianán – après un moment de panique - combattirent le cultiste que ce dernier venait de détrousser, tandis que Brindila et Harry s’occupaient du second.
Des bruits se firent entendre depuis le couloir que les aventuriers avaient emprunté pour se rendre dans la chapelle. Aube finit par défaire son adversaire qui gémit en tombant. C’est alors qu’un nouveau cultiste fit son apparition. Il fut très rapidement suivi de deux autres de ses compères.
Cianán tenta de se dissimuler derrière un banc de prière, mais se dissimulant aussi efficacement qu’un Ogre derrière un pissenlit, il fut pris pour cible par l’un des nouveaux arrivants.  Aube fut elle aussi ciblée par l’un des cultistes. Harry et Brindila s’occupèrent, eux, du cinquième après avoir triomphé de leur précédent adversaire.
L’opposant d’Aube fut occis par cette dernière tandis que l’adversaire de  Cianán avait finit par aller aider celui qui affrontait l’Elfe et l’Humain non loin de là. Ce dernier fut grièvement blessé et traîne par le cultiste restant, fuyant le combat.

Le groupe décida d’emprunter le passage révélé avant cet affrontement.  Cianán lui, resté en retrait, en profita pour fouiller le cultiste tué par Aube et celui laissé inconscient par Harry et Brindila. Il s’enrichit de quelques pièces et récupéra du matériel, bien que de mauvaise facture, qu’il pourrait revendre afin de faire gonfler sa bourse.

En rejoignant le groupe,  Cianán atterri dans une salle de rituel où ses compagnons ont rencontré deux nouveaux cultistes. L’un d’eux était attaché les mains dans le dos et contre une paroi de la salle auprès de Harry. Brindila et Aube s’adressaient à un homme un peu plus charismatique que les autres cultistes. A sa taille pendant une masse.
La pièce tremblait à cause du cercle de rituel. Il entendit de l’homme ligoté que le rituel était en train de faire n’importe quoi. Le cercle de rituel s’était d’ailleurs mis à émettre d’étranges lumières de manières incontrôlée. Le Demi-Elfe était captivé par ses lumières magiques alors que l’Elfe et l’Amazone s’apprêtait à combattre le chef des cultistes.
Cianán finit par reprendre ses esprits et entreprit de se rapprocher de ses compagnons tout en prenant soin de rester éloigné du cercle de rituel alors que les vibrations s’intensifiaient.
Brindila fut touchée par la masse du Chef et s’effondra au sol, perdant connaissance. Cianán l’attrapa en vol afin d’éviter qu’elle ne reçoive des coups perdus pendant qu’Aube combattait le Chef belliqueux.

Soudain, le sol se mit à craquer. Tous assistèrent, impuissants, à l’apparition dans un certain chaos, d’un énorme Homme en pyjama, flottant dans les airs. Ce dernier se mit à attaquer les aventuriers.
Aussi, Aube et Cianán n’eurent d’autre choix que prendre la fuite. Aube attrapa aussi Brindila au passage pour aider Cianán. Implorant Dlul, le Chef des cultistes attira sur lui l’attention de la créature invoquée. Son énorme main se posa sur l’épaule du cultiste qui s'effondra. Réorientant son attention vers les aventuriers, l’Invocation tenta à plusieurs reprises d’atteindre Aube ou Cianán, vainement. En effet, ces dernières réussirent, de justesse parfois, à esquiver les assauts de l'ennemi flottant.
Harry tenta de distraire le nouvel ennemi pour laisser du temps à ses compagnons pour fuir. Le regard porté dans sa direction, il fit signe à l’Avatar que l’homme ligoté était un de ses adorateurs. Lui offrant un repos mérité, il apposa son énorme main sur la tête du cultiste qui défaillit.
Harry en profita pour rejoindre ses camarades, attrapant Brindila au passage et la plaçant sur son épaule. Ralenti par l’Elfe évanouie, il finit par s'effondrer à son tour, touché par le Grand Homme qui avait repris sa chasse. Aube et Cianán détalèrent devant cet invité surprise car Harry et Brindila n’étaient plus en état de se battre, et gisaient sur le sol... Ils ne voulaient pas finir dans le même état...

Du bruit émanaient de l’entrée de la crypte. Brindila traînait Harry qui était encore inconscient. Ces deux derniers parvinrent néanmoins à quitter la crypte saufs, rejoignant leurs deux compagnons fuyards, qui attendaient à l’entrée depuis moins d’une heure. L’Elfe gifla Cianán pour avoir fui sans même chercher à écouter les explications de ce dernier, ou celles d’Aube qui tentait de rétablir la vérité.

Le groupe reprit la route du village après quelques explications confuses à Brindila. De retour à l’auberge, ils racontèrent ce qui leur était arrivé à un aubergiste un peu perdu par ce récit. Toujours est-il qu’il offrit à chaque membre du groupe la somme de 100 pièces d’or, pour service rendu à la ville, ainsi que le gîte et le couvert pour la soirée.
Avant de quitter la ville, Cianán partit vendre du matériel dérobé aux cultistes, dont il partagea les bénéfices avec ses compagnons, sans qui il n’aurait probablement réussi à sortir indemne. Brindila s’excusa et finit même par lui faire un « bibi », pour la citer, ce qui rendit le jeune Demi-Elfe très mal à l’aise…

Cianán n’avait pas vu juste, et ne mit finalement pas la main sur un quelconque objet de valeur. Mais de cette aventure, il retira quelques leçons dont il saurait tirer parti à l’avenir.


~ MJ Sekreuz ~

Mitobi
Aventurier

Date d'inscription : 31/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum