Cianán l'orphelin

Aller en bas

Cianán l'orphelin Empty Cianán l'orphelin

Message par Mitobi le Mer 20 Nov 2019, 19:25

Apparence physique:

Cianán est un jeune adulte - pour les humains - de 17 ans. Il mesure 1 mètre 78 et est plutôt svelte. De ses origines maternelles elfiques, il a conservé des traits fins qui lui donnent un visage parfois sévère. Il possède également des oreilles légèrement pointues qu'il dissimule derrière des cheveux bruns décoiffés mi-longs recouverts par la capuche de sa cape.
De son père, il a hérité d'une légère barbe brune aux reflets roux (d'autant plus marqués lorsque le soleil est au rendez-vous).
Il porte des vêtements légers qu'il aura pu acquérir grâce aux gains de ses divers larcins ainsi qu'une cape.


Background:

C'est de l'union d'un humain et d'une elfe sylvaine que Cianán vit le jour. C'est d'ailleurs de ses origines elfiques que provient son nom, qu'il convient de prononcer "Kienan".
C'est en bordure d'un petit hameau à l'Est de Fierpâté que la famille s'était installée. Ils y coulaient des jours paisibles, notamment entourés de quelques poules qu'ils élevaient. La famille tirait ses revenus de l'activité d'artisans potiers que partageaient le couple. C'est d'ailleurs lors d'un petit festival d'artisans que les parents de Cianán se rencontrèrent et nouèrent des liens qui les mèneraient à une vie commune. Le couple d'artisans avaient acquis une petite renommée dans la région qui leur assurait de vivre correctement.

Durant son enfance, Cianán était souvent la cible de quolibets de la part de ses pairs, notamment à cause de ses oreilles. Il lui arrivait de croiser des adultes qui le regardaient d'un œil étrange, le rendant mal à l'aise. Il lui arrivait même, en cas de grand stress, d'être pris de crises de paniques que sa mère réussissait à calmer en prononçant quelques mots en langue elfique. Lorsque sa mère n'était pas à ses côtés, il se concentrait très fort et l'imaginait à ses côtés, finissant par retrouver son calme et poursuivre sa route.
Il était parfois missionné par ses parents afin de se rendre à Fierpâté pour faire de petites courses ou bien apporter des commandes de poteries à des clients qui avaient passé commande. Il développa donc relativement rapidement une certaine autonomie.

C'est lorsqu'il avait tout juste 8 ans, alors qu'il lui avait été demandé de livrer une pièce spéciale à un notable de la ville de Fierpâté que sa vie prit un tournant qu'il n'attendait pas. En effet, sur le chemin du retour, il croisa une petite troupe d'individus armés, très bruyants - visiblement en train de célébrer quelque chose - Ils étaient vêtus d'armures de fortunes, parfois incomplètes, abîmées. Le groupe de brigands et le jeune garçon passèrent l'un à côté de l'autre sans pour autant prêter attention à l'autre.
C'est en arrivant à la maison de ses parents qu'il comprit. La maison et ses alentours étaient étrangement calmes, ce qui troubla Cianán. Les poules semblaient avoir fui. La porte d'entrée était légèrement entrouverte. Il s'en approcha avec prudence, la poussa doucement de sa main droite...
Une vision d'horreur accompagna son geste lorsque la porte s'ouvrit. Le mobilier avait été retourné, laissant penser que la maison avait été fouillée, et ses parents sauvagement attaqués. Leurs corps gisaient dans le petit atelier de la maison. Ils tenaient dans leurs mains des outils, laissant imaginer qu'ils ne s'étaient pas laissés faire.
Toutes leurs économies et tous les objets qui avaient un peu de valeur leur avaient été dérobés ; poteries, outils...


Cianán se retrouva seul, livré à lui-même suite à ce tragique épisode. Après être resté plusieurs jours à pleurer ses parents, il quitta la maison familiale et se dirigea vers Fierpâté où il erra sans prêter attention aux moqueries qui d'habitude l'affectaient. Afin de survivre, il fut obligé de voler pour se nourrir. Il finit par se trouver un certain talent pour chaparder sur les étalages des marchés : fruits, pain, saucisses...
Afin de ne jamais trop attirer l’attention, il changeait de village régulièrement. Il eu l’occasion de rencontre de jeunes enfants, qui comme lui, s’était retrouvés orphelins pour des raisons diverses ; pillages, conflits, accidents. Il s’était juré de toujours aider les personnes qui rencontraient ce genre de difficulté, n’hésitant pas à user de ses talents de voleur.

Jusqu’à l’âge de 13 ans, il n’avait jamais connu l’échec, et s’en était toujours tiré sans problème. Jusqu’au jour où il tenta de dérober la mauvaise bourse ; celle d'un Elfe qu’il avait repéré dans un marché. Il avait remarqué à sa taille une large bourse qui semblait bien remplie. Il tenta alors une de ses ruses, mise au point avec le temps et qui avait jusqu’à cet instant toujours fonctionné.
Lorsqu’il exécuta son tour de passe-passe il parvint à décrocher et partir avec la bourse.
Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il s’aperçut que la bourse était en fait remplie de petites pierres. De rage, il jeta la bourse dans la ruelle où elle termina sa course dans une petite flaque d’eau croupie.
Une voix, venant de l’entrée de la ruelle le ramena à ses esprits. Il s’agissait de l’Elfe à qui il avait réussi à voler ce qu’il croyait être une bourse pleine de pièces. Ce dernier était adossé à la maison faisant l’angle de la ruelle, jonglant avec la bourse sur laquelle Cianán avait jeté son dévolu. Impressionné par les talents du jeune Demi-Elfe, il décida de le prendre sous son aile. Cet Elfe, lui-même voleur, et ce depuis quelques dizaines d’années, se faisait appeler « Scú'yrel  ». Il avait décelé un certain potentiel chez Cianán. Leurs histoires étaient semblables et un lien particulier finit par se nouer entre les deux individus.
Ils parcoururent ensemble les routes, laissant traîner leurs oreilles ça et là afin de préparer des petits coups afin de parfaire la formation du jeune adolescent. Leurs aventures les menèrent à traverser de nombreuses villes des Terres de Fangh.

Au matin du dix-septième anniversaire du Cianán, son mentor lui annonça que sa formation touchait à sa fin, et qu’il lui fallait maintenant « voler » de ses propres ailes. En guise de cadeau de d’adieu, son mentor lui offrit une petite bourse afin qu'il puisse se procurer le minimum nécessaire pour démarrer son aventure. Puis lui souhaita bonne fortune, en espérant qu’un jour leurs chemins se croiseraient peut-être de nouveau et qu’il aurait le plaisir de retrouver son ancien disciple riches d’histoires en tout genre à lui raconter...


Caractère:

Cianán est de nature optimiste. Il se dit que le pire est derrière lui et que l'avenir ne peut être que meilleur.
De par ses origines demi-elfiques, il est de nature légèrement paranoïaque et peut être victime de crises d'angoisses lorsqu'il se sent fixé par un grand nombre de personnes. Il s'efforce donc à passer le plus inaperçu possible et à se soustraire au regard des gens. Son histoire lui a plutôt forgé un caractère solitaire, malgré le temps passé aux côtés de son mentor.
Le temps passé avec son mentor lui a appris à faire preuve d'un grand sang-froid dans les situations critiques.


Fiche:


Quêtes:

~ Les voisins cultistes ~
04/12/2019

Résumé détaillé:

A venir


~ MJ Sekreuz ~

Mitobi
Aventurier

Date d'inscription : 31/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum