Naheulbeuk Online
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Bernard Loriel, Paladin en reconversion

Aller en bas

Bernard Loriel, Paladin en reconversion Empty Bernard Loriel, Paladin en reconversion

Message par NikolaiZerga Sam 13 Aoû 2016, 18:14

Bernard Loriel, Paladin en reconversion Naheul12

Je me nomme Bernard Loriel, je suis un demi-elfe mais je ne connais pas mes origines exactes, ce nom m'a été donné à l'orphelinat ou j'ai vécu la plus grande partie de ma vie. Je rêvais alors d'aventure et de gloire, alors quand j'ai eu enfin l'age de prendre ma vie en main, je l'ai fait, sans hésiter, je n'ai jamais eu de famille alors la solitude ne me déplaisait guère, je m'y étais habitué, du moins c'est ce que je pensais, j'ai très vite commencé a faire des cauchemars, je n'y voyais que mort et désolation, très vite ces pensées se sont encrées dans mon esprit, je ne pouvait penser qu'à cela. J'ai tué des gens, je n'en était pas fier... au début.
Un jour j'ai rencontré un Paladin de Khornettoh, il m'a montré que la voie de la violence n'était pas une épreuve mais plutôt une philosophie, une façon de vivre comme tant d'autres. C'est alors que j'ai rejoint le culte de Khornettoh et que je suis devenu aspirant Paladin.
Un jour alors que j'étais dans une taverne de la ville de Tulamor, seul dans un coin sombre, je commençais a prendre conscience de la légèreté de ma bourse, il fallait que je trouve du travail, mais pas ce soir, il se faisait tard, la ville s'endormait, enfin pas toute la ville... un agitation se faisait sentir dans la taverne, en effet un nain s'est mis a brailler, pas si étonnant en fin de compte, je sentais la tension monter lorsqu'il a par inadvertance pris la choppe d'un grand barbare. Une baston avant d'aller me coucher ne me ferais pas de mal, mais non la soudaine agitation est vite retombée et tout le monde commençait à rejoindre le dortoir, J'ai alors réservé un lit dans le dortoir et je suis parti faire une promenade nocturne histoire de me dégourdir les jambes.
En revenant j'aperçu un nain dormant adossé a un muret, a quelques pas de la taverne, surement celui de tout a l'heure, il va surement lui arriver des bricoles si il reste ici, m'enfin c'est pas mon problème.
Je suis alors rentré dans la taverne pour la nuit...

Je n'ai pas passé une bonne nuit, ça me grattait de partout, surement des puces, ça m'apprendra a prendre un lit dans le dortoir. J'essaie de ne pas y faire attention mais c'est vraiment désagréable, je me dirige alors vers le temple de khornettoh pour faire ma méditation et taper sur quelques sacs de viande, c'est très revigorant.
Je me dirige vers un des gros bourrins du temple et lui demande si y'a du travail dans le coin, il me dit d'aller voir la garde. Je m'y dirige donc...
Arrivé la bas je remarque à l’intérieur une demi-orque adossée a un mur, le nain d'hier qui a l'air d'être plutôt inquiet, il a du se faire voler un truc dans la nuit ce con, et aussi un grand type qui discute avec ce qui semble être un haut gradé. De ce que j'entends de la conversation y'aurait des bandits à tuer, j'ai l'impression que je grand a du mal a comprendre, je décide alors de m'inclure dans la conversation et de l'aider a communiquer, mais finalement ce type est plus intelligent qu'il n'y parait, j'ai du mal à le cerner quoi qu'il en soit on accepte le boulot et on part tous les quatre vers la forêt où les bandits ont été aperçus pour la dernière fois. Je fais connaissance avec les autres sur la route, le grand type s'appelle Mike, le nain réponds au nom de Frenhil, apparemment il se serait fait voler ses affaires pendant la nuit, comme tous les nains il exagère sur le contenu de sa bourse maintenant disparue... La demi-orque quand à elle n'est pas très bavarde, elle a l'air un peu bourrue mais je pense que je l'apprécie plus que les autres.
Les démangeaisons deviennent insupportables, tant pis je retire mes fringues, c'est vraiment trop chiant, qu'est ce qui pourrait arriver de toute façon on est au milieu d'une plaine on y voir a des kilomètres a la ronde.
Je suis tellement absorbé par nos discussions que je ne me rends compte que trop tard qu'on est arrivé en pleine forêt... soudain je ressent une vive douleur dans mon épaule, je suis repoussé en arrière par la force de la flèche qui vient de s'y planter, je me met de suite a couvert et je casse la flèche afin de remettre mon équipement, les autres sont partis en avant je les suis une fois prêt au combat. on arrive aux abords du camp des bandits, j'entends des cris étranges on dirait des elfes bourrés, c'est pas commun. je décide de faire le tour des rochers qui servent de muraille naturelle au campement, soudain alors que je scrutais les alentours après avoir entendu Frenhil me lancer un avertissement je vis un homme se jeter sur moi du haut d'un arbre, je tente alors de relever mon bouclier mais son épée passe tout de même au dessus et vient se ficher dans mon épaule, la douleur est si vive que mon esprit s'embrouille, le reste du combat est très flou j'ai réussi a me débarrasser du bandit et Frenhil est revenu m'aider, Mais je l'exhorte de me laisser et d'aider les autres, un paladin de khornettoh n'a pas besoin d'assistance !
Mon bras est inutilisable pour le moment mais j'arrive tout de même a me faire un garrot avec ma cape et à immobiliser mon bras, je ne sais pas vraiment comment j'ai réussi a faire ça je suis souvent maladroit quand il s'agit d'appliquer les premiers soins.

En arrivant enfin au camp des bandits je vois que Aggra la demi-orque a fait tout le boulot, les bandits sont morts. apparemment ils auraient perdu leur honneur, c'est ce que les autres disent, ça aurait un rapport avec ce cercle au milieu du camp, il était affublé d'une poignée, d'un regard je remarque l'aspect étrange des bandits, ils avaient l'air... débiles, je me sens d'un coup pris d'un angoisse et je recule a toute vitesse de la poignée, Mike décide de l'ouvrir et c'est ce qu'il fait, j’aperçois alors une sorte de toboggan a l’intérieur, la panique devient insoutenable je ne sais même pas pourquoi j'ai soudain si peur, c'est alors que je reçois un énorme mollard venu du cien sur le visage, khonettoh n'est pas fier de moi... Mike et Aggra attrapent le nain et le lancent dans le trou, on l'entends crier quelques secondes puis son cri deviens de plus en plus faible jusqu’à ce qu'il s'estompe complètement.
Je prends alors le peu de courage qui me reste et je me lance dans le toboggan.
Arrivé en bas j'entends Aggra qui arrive derrière moi puis l'ouverture se referme derrière nous. Nous sommes tous les trois maintenant enfermés dans un donjon inconnu...
Un homme apparaît devant nous, il a l'air de totalement nous ignorer et annonce que nous somme maintenant dans le donjon d'Alphonse Batardius, et que nous n'avons que deux possibilités, trouver la sortie ou abandonner et perdre notre honneur...
On progresse donc dans le donjon, lentement mais surement, évitant quelques pièges et s'en prenant d'autres, le nain se retrouve finalement enfermé dans ce qui semble être un cercle magique. après une longue réflexion on décide de rentrer dedans nous aussi, déclenchant ce qui semble être une épreuve de danse de salope. heureusement que je dans pas trop mal mais mon honneur en prends un coup tout de même. La musique s'arrête alors et je suis expulsé du cercle, a mon emplacement apparaît une gemme que le nain s'empresse de saisir, et soudain je vois la chose plus hilarante et la plus hideuse a la fois, le nain est désormais quasiment nu, seulement habillé d'un string et d'un soutiens-gorge en dentelle, Aggra éclate de rire tout comme moi.

Apres une longue exploration je finis par ouvrir la porte qui a changera ma vie a jamais, j’aperçois alors sur mon épaule une immonde boule de poil rose qui me lance un 
 - "tu es mon nouveau copain ! sauvons le monde avec le pouvoir de l'amour !"
Je lui met un taquet, franchement qui parle comme ça à un paladin de khornettoh ! En réponse je me prends un baffe monumentale de la part de la créature. 
 - "Putain la connasse !" criais-je
 - "mais enfin, c'est pas bien les gros mots" me répondit-elle
J'essaie alors de ne pas penser a ce truc, mais putain qu'elle est chiante. en explorant un peu plus je tombe dans un piège, je me retrouve propulsé sur un mur rempli de tentacules qui s'empressent de me happer, Je sens alors quelqu'un essayer de me sortir de la, vu la force ce doit être Aggra, après ce qui m'est apparu comme une éternité elle réussit à me sortir de là.
On reprends alors notre exploration, je sens la fatigue se faire de plus en plus grande, mon épaule me fait souffrir, arrivé a un autre cercle magique je me résout à y rentrer d'un coup je me rends compte que le nain n'est plus avec nous, en même temps on a pas cessé de se séparer, Aggra part alors à sa recherche.
Je me retrouve alors seul dans un cercle magique duquel je ne peut sortir tant que les autres ne me rejoignent pas, du moins je l'espère.
Seul ? peut être pas tant que ça, la boule de poil ne m'a toujours pas quitté, et je me décide alors à commettre l'impardonnable...
 - "est ce que tu peux soigner mon épaule ?" demandais-je
 - "tu veux te battre pour le pouvoir de l'amour?" me demanda-t-elle
 - hésitant je réponds "heu... oui ?"
elle me fit alors un bisou sur l'épaule et je senti une douce chaleur me traverser, mon épaule ne me faisait plus mal et la fatigue était moindre. Je m'empresse alors de retirer mon plastron et ma chemise pour voir ce qu'il en est... je vois alors que ma blessure semble guérie, a la place trône un cœur sublimé d'une inscription : "Love Power"
A ce moment là une révélation me vint à l'esprit, la violence ne résout rien, la violence ne m'a pas permis de mieux vaincre le bandit, ni de soigner mes blessures. D'un coup de tête je retire tous mes vêtements portant les couleurs de Khornettoh et me met a demander de l'aide a Braav, Khornettoh me lance alors un avertissement qui ressemble même plus à une menace, et c'est en ce moment que je fais la chose donc je suis aujourd'hui le plus fier, je renie Khonettoh et voue mon existence à Braav.
Ce n'est pas un autre avertissement que j'ai reçu en retour mais le tact légendaire de Khornettoh, une gigantesque claque, puis plus rien...

Je retrouve finalement mes esprits et j'entends des sons gutturaux au niveau de l'entrée de la salle, c'était Aggra, elle avait l'air en très mauvais etat
 - "et le nain ?" demandais-je
 - "il a abandonné" répondit-elle
Je sens alors l'espoir m'abandonner, Aggra rentre dans le cercle et un autre cercle plus petit apparaît devant nous, on se jette alors dedans sans savoir pourquoi, Je vois alors tous les vêtements d'Aggra disparaître ainsi que son épée et son sac, moi je suis déjà nu, rien ne se passe de mon coté.
Une épée apparaît de nul part devant Aggra, je n'ai pas vraiment compris ce qu'il s'est passé et je n'ai pas la force d'y réfléchir, je décide d'aider Aggra à s'adosser à un mur après avoir vérifier qu'on puisse sortir du cercle. Cela étant fait je me dirige vers une porte et tente de l'ouvrir, d'un coup d'un seul une bourrasque monumentale m'emporte à l'autre bout de la sale... puis le noir complet...
Lorsque je repris mes esprits je ne voyais plus Aggra, 
aurait elle abandonné ? vu son état, c'est fort probable. Je me résigne donc à abandonner à mon tour.
 - "J'abandonne, mais s'il vous plait, pas les yeux..."

Je me réveille alors dans le camp des bandits, nu comme un ver mais plutot en forme et c'est là que je me rendis compte que j'étais maintenant affublé de seins et que je ne voyais plus qu'en nuances de gris. Va falloir que j'aille au temple de Youclidh, ils pourraient surement enlever ces seins.
J'ai tout de même réussi à récupérer dix pièces d'or, une épée de merde, un vieux plastron en cuir et des fringues de paysan, je n'ai maintenant qu'une certitude, je vouerais le restant de mes jours au service de Braav, qui même si il ne m'a pas sauvé, ne m'a pas déçu.

De retour à Tulamor je me suis empressé de trouver le temple de Youclidh où j'ai quémandé de l'aide afin de retirer ces seins d'orc, malheureusement l'intervention avait un coût de 30 pièces d'or, n'ayant pas cette somme à ma disposition j'ai maintenant une dette de 20 pièces d'or envers le temple de Youclidh. Une fois sorti du temple je suis allé vers une petite rivière non loin où j'ai pu me laver et nettoyer mes vêtements, après avoir passé une trentaine de minutes supplémentaires à soigner ma coiffure je me suis dirigé vers le temple de Braav. Arrivé là bas je suis entré afin de prononcer mes vœux et de me dévouer à Braav, j'ai d'ailleurs passé les jours et dix nuits qui suivirent, en prenant bien soin d'être à chaque fois le plus présentable possible, à étudier soigneusement les us des paladins de Braav et me suis gravé ses directives dans mon esprit

NikolaiZerga
Aventurier

Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum